Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Essai – Porsche Taycan Sport Turismo GTS (2021) : le chaînon manquant

Face au succès de la Taycan, Porsche multiplie les déclinaisons de sa berline électrique : après le tout chemin Cross Turismo en début d'année, c'est au tour du break Sport Turismo de faire son apparition. Seulement quelques semaines après sa présentation au Salon de Los Angeles, nous avons pu en prendre le volant à Majorque, aux Baléares, dans son unique (pour le moment) version GTS.

Essai – Porsche Taycan Sport Turismo GTS (2021) : le chaînon manquant

En bref

Break électrique

À partir de 136 619 €

490 km d'autonomie WLTP

Même Porsche ne s'attendait pas à un tel succès en lançant sa toute première voiture 100 % électrique. Lancée en 2019, la Taycan s'est hissée à la troisième place des meilleures ventes dans le monde de la marque allemande sur les trois premiers trimestres de 2021 avec 28 640 unités écoulées sur un total de 217 198, derrière le Cayenne (62 451) et le Macan (61 944). C'est donc mieux que le véritable mythe automobile qu'est la 911 (27 972) et surtout au-dessus de la Panamera (20 275), l'autre grande berline en provenance de Stuttgart. Et cette dernière ne se fait absolument pas phagocyter par sa sœur électrique puisque ses ventes sont même en hausse de 1 % par rapport à l'année précédente sur la même période.

Essai – Porsche Taycan Sport Turismo GTS (2021) : le chaînon manquant

Essai – Porsche Taycan Sport Turismo GTS (2021) : le chaînon manquant

 

On comprend donc aisément la volonté de Porsche de décliner le modèle en plusieurs versions dont voici la troisième, la Sport Turismo. Qu'est-ce ? Eh bien c'est à vous de voir : c'est soit une version break de la Taycan berline, soit une version rabaissée et dépourvue des éléments esthétiques singuliers de la Cross Turismo. On retrouve en effet la ligne de toit prolongée de cette dernière qui a un double avantage : ajouter 45 mm de garde au toit pour les passagers arrière, ce qui ne paraît pas grand-chose mais cela constitue la différence entre confort et inconfort pour des passagers mesurant plus d'1,80 m, et augmenter le volume de chargement du coffre rendu de plus plus accessible par un hayon électrique. On passe ainsi des 407 litres de la berline, ce qui n'est vraiment pas beaucoup pour une voiture tutoyant les cinq mètres de long, à 446 litres, ce qui est un petit peu mieux, et même à 1 212 litres une fois les dossiers des sièges arrière rabattus, sans oublier les 84 litres en plus fournis par le coffre avant. Et, esthétiquement, qu'est-ce que ça donne ? Eh bien ça va probablement lancer un débat, n'hésitez d'ailleurs pas à donner votre avis dans les commentaires sur quelle version vous préférez, mais la Taycan est déjà fabuleuse à regarder en version berline. Cette Sport Turismo offre peut-être un profil un peu moins spectaculaire mais ses airs de break de chasse ne manquent pas de charme non plus.

Essai – Porsche Taycan Sport Turismo GTS (2021) : le chaînon manquant

On perd un peu de la pureté de la ligne de la berline mais le profil de break de chasse ne manque pas de charme non plus.

C'est en fait à une double présentation que nous avons été conviés puisque la Sport Turismo inaugure un label auquel la Taycan n'avait pas eu droit jusque-là, GTS, l'unique version disponible au lancement et dont profite aussi la berline mais pas le Cross Turismo. Chez Porsche, cela désigne les « sportives polyvalentes », entendez par là des modèles à la présentation extérieure et intérieure sportive, au châssis affûté et à la puissance raisonnable. Mais « raisonnable » ne veut pas dire la même chose chez tous les constructeurs : ici, la GTS emprunte le moteur avant des 4S et Turbo, l'EM 190/160, et l'arrière de la Turbo, l'EM 245/210, pour atteindre 517 ch et 850 Nm, voire 598 ch quand on utilise le système de Launch Control. De quoi placer la berline GTS à mi-chemin entre la 4S de 530 ch et la Turbo de 680 ch et expédier le 0 à 100 km/h en 3,7 s pour une vitesse maximum de 250 km/h.

Essai – Porsche Taycan Sport Turismo GTS (2021) : le chaînon manquant

Deux adultes de plus d'1,80 m peuvent prendre place confortablement à l'arrière.

Question autonomie, la GTS reprend la batterie de 83,7 kWh utile mais reçoit les honneurs d'une nouvelle optimisation électronique de l'efficience dont hériteront aussi ensuite les autres versions mais qui lui permet de décrocher le titre temporaire de Taycan au plus grand rayon d'action, avec jusqu'à 504 km en une charge pour la berline et 490 km pour le break Sport Turismo du fait d'un coefficient de pénétration dans l'air un peu moins bon (0,25 au lieu de 0,22). En matière de recharge, l'architecture 800V de la Taycan fait toujours merveille, avec les meilleurs chiffres du marché : en courant alternatif, c’est-à-dire de la prise secteur à la borne publique, elle peut encaisser jusqu'à 11 kW de série et 22 kW en option contre 1 680 €, de quoi faire le plein d'électrons en cinq heures. En courant continu sur les bornes dites de charge rapide tel le Ionity, la puissance admissible monte jusqu'à 270 kW, permettant de retrouver 80 % de la capacité en 22 minutes.

Essai – Porsche Taycan Sport Turismo GTS (2021) : le chaînon manquant

La teinte Rouge Carmin met particulièrement en valeur les élements peints en noir brillant de cette version GTS.

Les GTS, que ce soit en berline ou en break Sport Turismo, se distinguent aussi esthétiquement par une présentation résolument plus sportive : à l'extérieur, elles adoptent de série les boucliers et bas de caisse Sport Design et recouvrent la totalité des éléments chromés d'une peinture noire brillante s'accordant avec des fonds de projecteurs et des jantes Turbo Aero de 20 pouces assombris. À l’intérieur, les sièges Sport avec logo GTS brodé dans l'appuie-tête ainsi que le volant et certains éléments de la planche de bord sont recouverts d'alcantara.

Essai – Porsche Taycan Sport Turismo GTS (2021) : le chaînon manquant

C'est ici, derrière ce volant, que la magie opère.

En matière de tarifs, la Porsche Taycan Sport Turismo GTS s'échange contre 136 619 €, soit précisément 960 € de plus que la berline, ce qui semble être une rallonge plus que raisonnable pour le gain pratique qu'elle apporte.

Chiffres clés *

  • Longueur : 4,96 m
  • Largeur : 1,96 m
  • Hauteur : 1,39 m
  • Nombre de places : 4 places
  • Volume du coffre : 530 l / 1 296 l
  • Boite de vitesse : NC
  • Carburant : Electrique
  • Taux d'émission de CO2 : NC
  • Malus : NC
  • Date de commercialisation du modèle : Novembre 2021

* A titre d'exemple pour la version SPORT TURISMO GTS.

Le bonus / malus et le taux d'émission de CO2 sont données à titre d'indication pour la version la plus écologique.

Photos (113)

En savoir plus sur : Porsche Taycan Sport Turismo

SPONSORISE

Essais Break

Fiches fiabilité Break

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire