Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Essai - Renault Captur TCE 155 ch Initiale Paris (2019) : que vaut le Captur le plus puissant et le plus cher?

Dans Nouveautés / Nouvelles versions

Olivier Pagès

Après un premier essai très concluant au volant du TCE 130 ch, le nouveau Renault Captur passe une nouvelle fois entre nos mains mais dans sa version la plus puissante (TCE 155 ch) mais également la plus onéreuse puisqu’en finition Initiale Paris.

Essai - Renault Captur TCE 155 ch Initiale Paris (2019) : que vaut le Captur le plus puissant et le plus cher?

En bref

 30 800 €

Moteur essence le plus puissant

Version haut de gamme

Le moins que l’on puisse dire, c'est que Renault est en pleine forme en cette année 2019. Après l’arrivée de la dernière Clio, le constructeur au losange a une nouvelle fois frappé fort il y a quelques semaines avec le nouveau Captur, le SUV urbain le plus vendu en France. Attendue avec impatience, cette seconde génération repart de zéro tout en capitalisant sur les qualités du premier Captur. Ainsi, comme nous avons pu le voir sur le premier essai avec le TCE 130 ch,  le second du nom affiche des lignes plus modernes et toujours aussi séduisantes avec notamment des projecteurs en forme de C comme sur les autres modèles de la marque. Mais c’est surtout à l’intérieur que l’on constate une révolution.

 Un habitacle très qualitatif

Pas de doute, c'est à l'intérieur que le Captur progresse le plus.
Pas de doute, c'est à l'intérieur que le Captur progresse le plus.

Même si cela avait été légèrement corrigé lors de son restyling, le Captur fait une énorme progression en matière de qualité et de présentation. Il arbore ainsi une instrumentation 100% numérique, qui va de pair avec un écran multimédia tactile vertical de 9,3 pouces. Cette dernière surplombe une console centrale flottante, qui constitue l’originalité du Captur par rapport à la Clio à la planche de bord très similaire. 

Essai - Renault Captur TCE 155 ch Initiale Paris (2019) : que vaut le Captur le plus puissant et le plus cher?
Essai - Renault Captur TCE 155 ch Initiale Paris (2019) : que vaut le Captur le plus puissant et le plus cher?
Essai - Renault Captur TCE 155 ch Initiale Paris (2019) : que vaut le Captur le plus puissant et le plus cher?

Signature "Initiale Paris" sur la calandre et les seuils de porte, cette version haut de gamme se différencie par une sellerie cuir spécifique.

Très plaisante, elle hérite de plastiques moussés sur sa partie supérieure tandis que le bas arbore du cuir surpiqué sur la finition Initiale Paris. Matière que l’on retrouve aussi sur la console, les contre-portes et bien évidemment les sièges. Ainsi paré, le Captur gagne indéniablement en prestance avec une ambiance claire très agréable.

Des aspects pratiques astucieux

Le Captur possède une banquette arrière coulissante, ce qui rare sur le segment.
Le Captur possède une banquette arrière coulissante, ce qui rare sur le segment.
Avec un coffre oscillant entre 422 et 536 litres, le Captur s'avère pratique.
Avec un coffre oscillant entre 422 et 536 litres, le Captur s'avère pratique.

Grâce à l’augmentation de la longueur de 11 cm (longueur de 4,23 m), Renault a pu optimiser les aspects pratiques. Ainsi, le Captur conserve l’un de ses points forts à savoir sa banquette arrière coulissante. Même si cette dernière est lourde à manœuvrer, elle représente un sacré avantage par rapport à certains concurrents qui en sont dépourvus et ils sont nombreux. Grâce à cette astuce, le volume de coffre oscille entre 422 et 536 litres, ce qui est tout simplement le record de la catégorie. L’habitabilité est également bonne, de quoi satisfaire l’intégralité de la clientèle à la recherche d’un véhicule pour le quotidien mais aussi pour partir en vacances.

La gamme essence se compose de trois motorisations : TCE 100, 130 et 155 ch. Ce dernier est donc le moteur le plus puissant, disponible uniquement avec la boîte à double embrayage EDC. En comparaison avec la précédente génération, il gagne 5 ch, mais surtout un rapport grâce à l’adoption de la transmission à double embrayage EDC à sept rapports au lieu de six. Très plaisant, ce moteur répond présent dans toutes les situations avec des accélérations et des relances énergiques, comme en atteste le 0 à 100 km/h abattu en 8,6 s. La boîte EDC fait preuve d’une grande fluidité dans les changements de rapports mais elle aurait mérité d’être un peu plus rapide dans certaines cas. Bon point concernant la consommation puisque nous avons enregistré une moyenne de 7 l/100 km lors de notre essai. Avec 125 g/km, le Captur va se voir pénalisé par un malus conséquent de 400 € à partir du mois de janvier prochain et ce pendant les 6 premiers mois de l’année. Les choses s’arrangeront ensuite avec la disparition de ce malus et l’application de la norme WLTP.

 "Les progres du captur se remarquent également sur route"

C’est toutefois le comportement qui progresse de façon la plus significative et notamment la filtration des bruits d’air et de roulement, qui est parfaitement confinée. Comme sur la dernière Clio, les ingénieurs ont trouvé LE bon compromis mêlant dynamisme et confort. Attention toutefois concernant ce dernier point. La présence des jantes 18 pouces de série a tendance à le dégrader légèrement, notamment quand le bitume devient plus irrégulier. Ce confort ne se fait toutefois pas au détriment du dynamisme. Ainsi, les trajectoires sont précises, la direction est consistante et informative et le comportement très prévenant. Une réussite, qui aura fort à faire avec le nouveau Peugeot 2008, qui devrait surfer sur l’excellent comportement des actuelles productions sochaliennes. 

Essai - Renault Captur TCE 155 ch Initiale Paris (2019) : que vaut le Captur le plus puissant et le plus cher?

Le TCE 155 ch est disponible uniquement avec les deux finitions les plus hautes, à savoir Intens et Initiale Paris, qui constitue le haut de gamme. Cette dernière se caractérise par le détecteur d'angle mort, la caméra de recul, l’aide au stationnement avant, le stationnement automatique, le système audio Bose Sound System, le chargeur de smartphone par induction, la sellerie cuir, le volant et sièges avant chauffants. Il est toutefois regrettable que certaines innovations comme la conduite semi-autonome dans les embouteillages ou la caméra 360° soient encore en option.

Chiffres clés *

  • Longueur : 4,22 m
  • Largeur : 1,79 m
  • Hauteur : 1,58 m
  • Nombre de places : 5 places
  • Volume du coffre : 536 l / 1275 l
  • Boite de vitesse : Auto. à 7 rapports
  • Carburant : Essence
  • Taux d'émission de CO2 (norme NEDC) : 125 g/km
  • Malus : 400 €
  • Date de commercialisation du modèle : Octobre 2019

* pour la version II 1.3 TCE 155 FAP EDC INITIALE PARIS.

Le bonus / malus affiché est celui en vigueur au moment de la publication de l'article.

Photos (22)

Mots clés :

SPONSORISE

Essais 4X4 - SUV - Crossover

Fiches fiabilité 4X4 - SUV - Crossover

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire