Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

Publi info
 

Essai - Renault Kadjar dCi 130 X-Tronic : faute de mieux

Dans Nouveautés / Nouvelles versions

Renault enrichit le catalogue du Kadjar d’une boîte automatique (CVT) empruntée au petit copain de Nissan, le Qashqaï. Exclusivement associée au moteur diesel 1.6 dCi 130, elle est facturée 1 700 € de plus que la boîte mécanique. L’investissement est-il pertinent ?

Essai - Renault Kadjar dCi 130 X-Tronic : faute de mieux

En bref 

A partir de 32 600 €

Boîte à variation continue

Deux roues motrices

Jusqu’ici exclusivement disponible en boîte mécanique, la version dCi 130 du Renault Kadjar reçoit désormais une boîte automatique empruntée à son jumeau technique, le Nissan Qashqaï. Il s’agit en réalité d’une boîte à variation continue (CVT) et non de la boîte à double embrayage EDC, techniquement incompatible avec cette motorisation. Cette nouveauté devrait permettre à Renault, jusqu’ici dans l'incapacité d'en proposer, de contenter les clients qui plébiscitent de plus en plus une transmission automatique sur ces niveaux de puissance. En parallèle, ainsi armé, le Kadjar peut contrer la concurrence grandissante et ambitieuse comme les Peugeot 3008, Skoda Karoq ou Kia Sportage, qui eux en disposent déjà au catalogue.

La boîte à variation continue, techniquement plus basique que la boîte EDC, est réputée pour son effet « moulinette » engendré sur les fortes accélérations. Le variateur fait hurler le moteur qui met plus de temps à restituer le couple aux roues. À la manière d’un scooter. Ce désagrément a été atténué ici par Nissan (concepteur de la boîte) qui a simulé des passages de rapports. 

La boîte X-Tronic est à variation continue, comme sur le Nissan Qashqaï.
La boîte X-Tronic est à variation continue, comme sur le Nissan Qashqaï.

Ces nouveaux réglages permettent de limiter les vociférations du moteur et d’offrir au conducteur une utilisation plus confortable. Le progrès est perceptible mais l’agrément global n’atteint pas celui d’une vraie boîte automatique ou robotisée à double embrayage. Au décollage par exemple, la boîte X-Tronic est peu réactive, ce qui pose parfois problème en ville lorsqu’il est urgent de s’extirper. Autrement, elle peut compter sur les nombreuses qualités du 1.6 dCi 130 pour faire l’affaire car ce dernier est l’un des plus performants du marché. Il est souple, silencieux, élastique et tonique. Le bilan à la pompe est moins catastrophique que nous pensions avec une moyenne de 7,2l /100 km relevée lors de notre essai. Précisons que notre version d’essai était équipée de pneumatiques 4 saisons qui influent sur la consommation. 

Attention, ce qui va suivre est à l’image de la gamme Renault, autrement dit compliqué. Le Kadjar malgré son appellation X-Tronic est exclusivement disponible en traction, mais avec un système de motricité améliorée (Extended grip, option à 250 €) associé à des pneus toutes saisons. La combinaison 4x4 et boîte automatique est indisponible sur l’ensemble de la gamme Kadjar. Tout du moins pour le moment. Pour bénéficier d’une transmission intégrale, il faudra vous rabattre vers une boîte manuelle disponible avec le dCi 130. Enfin pour bénéficier d’une boîte à double embrayage EDC en (deux roues motrices) il faudra vous rabattre sur le dCi 110. Capito ? 

Le système "Extended grip", améliore la motricité. Il est vendu en option (250 €).
Le système "Extended grip", améliore la motricité. Il est vendu en option (250 €).

L’arrivée de cette boîte engendre un surcoût de 1700 € par rapport à la boîte manuelle, soit le même surcoût que pour une boîte EDC plus perfectionnée. La question qui se pose est donc d’ordre financier. A savoir est-il judicieux d’investir sur le dCi 130 équipé d’une boîte CVT (34 800 €) ou se rabattre sur le dCi 110 associé à une boîte EDC, moins puissant mais aussi moins cher (33 400 €). Notre premier conseil ? Privilégiez la boîte mécanique si votre objectif est d’acheter une version dCi 130. Si c’est la présence d’une boîte auto qui vous importe le plus, cette boîte CVT fera davantage l’affaire que le  version dCI 110 EDC, un poil juste face au poids de la voiture. 

Le Kadjar jouit d’un comportement routier qui nous séduit toujours. Renault a su tirer le meilleur du Qashqaï en y insérant sa patte. Résultat des courses : le français est bien maintenu, filtre efficacement les défauts et s’avère relativement confortable sur les longs trajets. Dans le cadre d’une utilisation familiale, c’est parfait. Le châssis du Kadjar est brillant mais il n’atteint pas celui du Peugeot 3008 en matière de dynamisme. C’est d’autant plus vrai lorsqu’il est chaussé de pneumatiques 4 saisons, à l’adhérence passable sur tous les revêtements, comme c’est le cas ici. Cette monte associée au système Extended Grip, au même titre que Peugeot avec son Grip Control, ne nous convainc toujours pas. 

Essai - Renault Kadjar dCi 130 X-Tronic : faute de mieux

À l’intérieur, le SUV de Renault accuse le poids des ans. La planche de bord est austère, la technologie à bord en retard sur la concurrence tout comme la qualité perçue. En matière d’accueil le français se positionne dans la moyenne du marché avec un espace correct à l’arrière et un volume de coffre moyen de 472 litres. 

Essai - Renault Kadjar dCi 130 X-Tronic : faute de mieux
Essai - Renault Kadjar dCi 130 X-Tronic : faute de mieux

 Avec 472 litres, le coffre du Kadjar se place dans la fourchette basse du marché.

S’offrir les services du Kadjar dCi X-Tronic vous en coûtera au minimum 32 600 € avec la série limitée S-Graphite qui embarque sur base de finition Zen, le système multimédia R-Lynk 2 avec navigation et écran tactile 7 pouces, la sellerie mixte simili cuir/tissu, les jantes 18’’ diamantées, la banquette arrière 1/3-2/3 avec fonction automatique de rabattement « Easy Break » et mise en tablette du siège passager avant. En temps normal, bénéficier de cette combinaison dCi 130 X-Tronic impose la finition « Intens » (34 800 €) qui ajoute la caméra de recul, les jantes alliage 19’’, etc.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 :

130 g/km - malus : 300 €

Début de commercialisation du modèle :

Octobre 2017

A titre d'exemple pour la version IV 1.6 DCI 130 ENERGY INTENS X-TRONIC.

1,59 m1,83 m
4,44 m
  • 5 places
  • 472 l / 1478 l

  • Auto.
  • Diesel

Portfolio (15 photos)

Mots clés :

Commentaires (78)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

je me marre une boite cvt... bref une antique boite auto qui mouline...

rajouttez un moteur 1L6 car renault incapable de fournir un 2L dci sans gros mallus!!!

rajouttez une finition basique pour pas dire low cost...et une fiabilité à la renault!!

c'est sur c'est pas ce quatjar qui va tailler des croupieres au 3008 2L hdi ou au tiguan.. tdi 2L..

chez peugeot vous avez une vrai boite auto..

et fiable... c'est du japonais!!

et un 2L performant et faibleme malussé!!

encore un katjar qui sera bradé à 35% et qui fera de la figuration..

en europe et en france...

Par

L' outre-rhin s' est essayé pendant un petit moment a des solutions 4X4 qui ne trouvent plus preneur, heureusement RENAULT premier constructeur d' autos mondial 2017 ne s' essaie pas à ce genre d' erreurs ..

Il ne faut jamais reproduire les erreurs du passé, les m^mes causes produisant tjrs les m^mes effets ..!!

Par Profil supprimé

En réponse à gignac31

je me marre une boite cvt... bref une antique boite auto qui mouline...

rajouttez un moteur 1L6 car renault incapable de fournir un 2L dci sans gros mallus!!!

rajouttez une finition basique pour pas dire low cost...et une fiabilité à la renault!!

c'est sur c'est pas ce quatjar qui va tailler des croupieres au 3008 2L hdi ou au tiguan.. tdi 2L..

chez peugeot vous avez une vrai boite auto..

et fiable... c'est du japonais!!

et un 2L performant et faibleme malussé!!

encore un katjar qui sera bradé à 35% et qui fera de la figuration..

en europe et en france...

Comme il en fait partout ailleurs, la figuration est aussi là en Chine.

Par

-35% ?

Pourquoi se la jouer petit-bras ?

https://www.auto-ici.fr/mandataire-auto/renault-neuve/prix-kadjar/intens-pack-bose-energy-dci-110/1F2412CI-7?provenance=klm

Par

On peut pas imaginer pire qu'une cvt

Par Profil supprimé

En réponse à 360Magnum

On peut pas imaginer pire qu'une cvt

Probablement plus fiable que ce que renault a pondu.

EDC,c'est ça?

Par

En réponse à 360Magnum

On peut pas imaginer pire qu'une cvt

eh oui le pire est imaginable chez renault..

tu as raison roc.. 35% c'est le minimun....ce sera beaucoup plus..sans trop chercher..

sinon la logique c'est une boite merdique cvt sur le 110..

et une boite edc sur le 130...

et bien sur un écart de prix de 3000 balles..

bon là les 2 versions vont se marcher dessus..

aprés c'est amusant un 1L6 récent incapable d'accueillir une boite moderne..

là aussi c'est trés Renault...

Par

En réponse à 360Magnum

On peut pas imaginer pire qu'une cvt

Si, tes commentaires.

Par

En réponse à moulache

L' outre-rhin s' est essayé pendant un petit moment a des solutions 4X4 qui ne trouvent plus preneur, heureusement RENAULT premier constructeur d' autos mondial 2017 ne s' essaie pas à ce genre d' erreurs ..

Il ne faut jamais reproduire les erreurs du passé, les m^mes causes produisant tjrs les m^mes effets ..!!

Oui c'est bien pour ça qu'il n'y a pas de Kadjar en 4x4 .. Oh wait !

Ce véhicule, c'est comme Benjamin Button.

Par

A partir de 32 600 € le cacd'Jar ce prend pour une allemande lol

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire