Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Essai vidéo - BMW Z4 (2020) : Supra cool

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Le marché des cabriolets se meurt et pour survivre, il faut mutualiser. BMW  circonspect sur le remplacement du Z4 s’est allié à Toyota pour développer la troisième génération de son roadster. Essai de la version d’accès S Drive 20i.

Essai vidéo - BMW Z4 (2020) : Supra cool

En bref

Roadster

A partir de 46 650 €

Malus : à partir de 1 172 €

La gamme « Z », qui symbolise les cabriolets chez BMW, c’est une histoire vieille de 30 ans. Les normes de pollution étaient moins strictes, le malus n’existait pas et la voiture était encore considérée comme un objet de plaisir. Aujourd’hui le marché des décapotables est en train de mourir à petit feu. Seules les marques haut de gamme comme Porsche, Mercedes ou Audi persistent dans ce marché de niche, mais les temps sont durs pour tout le monde, de sorte qu’à Munich on s’est posé la question quant au renouvellement du Z4. Jusqu'à ce que Toyota se manifeste. Le Japonais voulant faire renaître la Supra était à la recherche d’un partenaire qualifié en matière de propulsion. Les deux marques se sont alliées, ce qui a permis de mutualiser les savoir-faire mais surtout de réduire drastiquement les coûts développement. L’une est un coupé, l’autre un cabriolet mais les deux voitures partagent de nombreuses pièces. Elles sont d’ailleurs produites au même endroit, en Autriche.

Cette troisième génération de Z4 revient aux origines : toit souple, poids contenu (1 495 kg) et design fort sont au cahier des charges. Le roadster assoit sa présence sur la route par des voies larges, très larges même, et une hauteur au ras du sol.

Essai vidéo - BMW Z4 (2020) : Supra cool
Essai vidéo - BMW Z4 (2020) : Supra cool

Le Z4 fait appel à une capote en toile, cette dernière se rétracte en 10 secondes et jusqu'à 50 km/h.

Moins agressif que celui de l’Audi TT ou du Porsche Boxster, ses deux principaux concurrents, le design met ici l’accent sur les galbes à travers des arêtes saillantes et des coloris vifs à l’image de ce rouge « San Francisco ». On retrouve également de larges aérations sur les ailes et des feux ovales rarement utilisés au sein de la gamme. Long de 4,32 mètres, il gagne 8 centimètres par rapport à son prédécesseur mais son empattement est plus court.

L'habitacle du Z4 accueille les 2 passagers dans un excellent niveau de confort.
L'habitacle du Z4 accueille les 2 passagers dans un excellent niveau de confort.

À l'intérieur, ce strict 2 places fait davantage référence à une familiale confortable qu’à un roadster minimaliste. Le tableau de bord partage sa base avec d'autres BMW modernes comme les nouvelles Série 1 et Série 3. On y retrouve une instrumentation numérique, une tablette tactile et tous les équipements propres à un roadster comme le filet anti-remous, les rangements additionnels placés derrière les sièges, la trappe à skis pour accéder au coffre ou encore l’excellente sono « de base » (205 Watts) composée d’une dizaine de haut-parleurs. La qualité de fabrication est irréprochable et les matériaux sont de très bonne facture, à l’image des sièges en cuir « Vernasca » livrés de série.

La sono 10 haut-parleurs offre un son puissant et des basses profondes.
La sono 10 haut-parleurs offre un son puissant et des basses profondes.
La boîte mécanique à 6 rapports délivre un réel plaisir.
La boîte mécanique à 6 rapports délivre un réel plaisir.

La position de conduite au ras-du-sol et les commandes orientées vers le conducteur, c’est l’ADN du Z. Et lorsque l’on appuie sur la touche dédiée, en 10 secondes vous avez les cheveux au vent et il est possible d'effectuer la manoeuvre jusqu’à 50 km/h. L’avantage d’une capote en toile, c’est qu’elle ne grignote pas sur le volume de coffre. Celui du Z4 propose 281 litres dans les deux configurations. C’est amplement suffisant pour partir en week-end.

Essai vidéo - BMW Z4 (2020) : Supra cool
Essai vidéo - BMW Z4 (2020) : Supra cool

 La capote en toile n'empiète pas sur le volume de coffre. Ce dernier est plutôt correct et propose 281 litres, qu'importe la configuration (toit en place ou non).

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus (norme NEDC)
de la version la plus écologique de : Bmw Z4

131 g/km - malus : 898 €

Début de commercialisation du modèle :
Bmw Z4 G29

Septembre 2018

A titre d'exemple pour la version (G29) 2.0 SDRIVE20I BVA8.

1,30 m1,86 m
4,32 m
  •  2 places
  •  281 l / NC

  •  Auto. à 8 rapports
  •  NC

Portfolio (38 photos)

En savoir plus sur : Bmw Z4 G29

SPONSORISE

Essais Cabriolet

Fiches fiabilité Cabriolet

Toute l'actualité

Commentaires (44)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

De derrière, on reconnait bien une BMW.

Mais qu'est-ce que l'avant ressemble à du Kia, c'est dingue !

Belle auto malgré tout. Les cabriolets, comme les coupés, se font rares. Réjouissons-nous.

:jap:

Par

:rs: :rs: je préfère la couleur bleue

Par

En réponse à Pays du Matin Frais

De derrière, on reconnait bien une BMW.

Mais qu'est-ce que l'avant ressemble à du Kia, c'est dingue !

Belle auto malgré tout. Les cabriolets, comme les coupés, se font rares. Réjouissons-nous.

:jap:

C'est Kia qui a copié surtout

Par

Largement plus agressif qu'une TT qui fait voiture de femme et puis là on a une propulsion

Par

En réponse à franck8315

C'est Kia qui a copié surtout

Pour le coup, Kia a lancé ce type de phares bien avant ce Z4...

Par

Par contre le moteur qui ne prend pas de tours, c'est, comment dire... la P max à 4 500 tours genre diesel, n'importe comment j'essaierais plutôt de me dégotter une Z 4d'occase avec le 3 litres atmo. Pas plus puissant : 265 chevaux mais on peut tous les compter !

Par

purée on va mettre 15/20 pour une clio ou megane & la 14/20 une z4 ...oh mon dieu quel tristesse france

Par

En réponse à GigaFocus

Par contre le moteur qui ne prend pas de tours, c'est, comment dire... la P max à 4 500 tours genre diesel, n'importe comment j'essaierais plutôt de me dégotter une Z 4d'occase avec le 3 litres atmo. Pas plus puissant : 265 chevaux mais on peut tous les compter !

C'est un moteur bridé, c'est pour ça qu'il plafonne. Suffit de voir la courbe avant et après reprogrammation :

https://www.facebook.com/shiftech/photos/pcb.10159781769944128/10159781767549128/?type=3&theater

Par

Super bagnole pour qui veut une seconde voiture a tout faire : GT, cabrio, propulsion, boite manuelle, assez de puissance, pas si chere...

En fait, sa seule vraie concurrente, c'est une Maza MX5 en 160ch atmo !

Par

En réponse à Pays du Matin Frais

De derrière, on reconnait bien une BMW.

Mais qu'est-ce que l'avant ressemble à du Kia, c'est dingue !

Belle auto malgré tout. Les cabriolets, comme les coupés, se font rares. Réjouissons-nous.

:jap:

C'est drôle.. on les retrouve aussi chez jaguar..

Poa avaient fait la reflexion !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire