Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

2. BMW Z4 (2020) - Sur route : une vraie voiture plaisir

Essai vidéo - BMW Z4 (2020) : Supra cool

La spécialité de BMW, c’est le 6 cylindres en ligne et notamment la méchante version M40i de 340 ch. Mais pour cela, il faudra signer un chèque de 68 000 € et acquitter un malus de presque 5 000 €. C’est le moteur d’accès que nous testons aujourd’hui. Un 4 cylindres 2.0 de 197 ch associé à une boîte mécanique. Sur le papier, il fait moins rêver que le 6 cylindres mais croyez-nous, ses prestations sont loin d’être ridicules (0 à 100 km/h en 6,6 secondes ; vitesse maximale de 240 km/h). Par sa sonorité d'abord. Elle est travaillée juste ce qu’il faut pour flatter l’oreille sans devenir trop présente. Ensuite, son caractère. Ce moteur est très docile. Souple en bas et bien rond dans ses montées en régime. Il peut être associé à une boîte automatique moyennant 2 500 € de plus, mais ce serait gâcher le plaisir, car cette boîté est un régal. Les verrouillages sont fermes, les débattements courts et son positionnement est parfait. Toit relevé, tous vos sens sont en éveil à bord du Z4.

L’avantage d’opter pour cette version d’accès, en plus de son prix (à partir de 46 650 €), c’est sa consommation relativement contenue. Nous avons relevé une moyenne de 9,8 l/100 km durant notre essai réalisé exclusivement décapoté. De plus, elle permet de faire tomber le malus écologique (162 g de CO2/km selon le cycle WLTP) à 1 172 €.

Essai vidéo - BMW Z4 (2020) : Supra cool

Pour mettre en lumière un moteur civilisé, il convient d’avoir un châssis adéquat. Pour commencer, la répartition des masses de 50/50 entre les deux essieux est idéale. Ensuite, le poids est contenu (1 495 kg) et les voies ont été élargies de près de 10 cm, ce qui permet d’offrir un vrai caractère à la tenue de route de ce Z4. Mais ce caractère n’est pas sportif, car l’amortissement est souple ce qui bénéficie davantage au confort qu’aux performances. La suspension pilotée et le différentiel arrière actif censés dynamiser le châssis sont réservés à la version M40i. Mais rassurez-vous les sensations sont bien là. La direction à démultiplication variable franche et directe et l’empattement raccourci (3cm) apportent un soupçon d’agilité. Le Z4 ne prend pas de roulis, absorbe bien les aspérités de la route et lorsque l'on désactive les aides, l’arrière-train se montre plutôt mobile. Il faudra en revanche rester vigilant pour les manœuvres en ville. Avec son capot immense et un rayon de braquage de porte-avions, le Z4 n’est pas dans son élément. Execption faite de ces circonstances, c’est un véritable plaisir de se balader à son volant. Son châssis est raffiné, vivable, c’est une très bonne GT.

Portfolio (38 photos)

En savoir plus sur : Bmw Z4 G29

SPONSORISE

Essais Cabriolet

Fiches fiabilité Cabriolet

Toute l'actualité

Commentaires (44)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

De derrière, on reconnait bien une BMW.

Mais qu'est-ce que l'avant ressemble à du Kia, c'est dingue !

Belle auto malgré tout. Les cabriolets, comme les coupés, se font rares. Réjouissons-nous.

:jap:

Par

:rs: :rs: je préfère la couleur bleue

Par

En réponse à Pays du Matin Frais

De derrière, on reconnait bien une BMW.

Mais qu'est-ce que l'avant ressemble à du Kia, c'est dingue !

Belle auto malgré tout. Les cabriolets, comme les coupés, se font rares. Réjouissons-nous.

:jap:

C'est Kia qui a copié surtout

Par

Largement plus agressif qu'une TT qui fait voiture de femme et puis là on a une propulsion

Par

En réponse à franck8315

C'est Kia qui a copié surtout

Pour le coup, Kia a lancé ce type de phares bien avant ce Z4...

Par

Par contre le moteur qui ne prend pas de tours, c'est, comment dire... la P max à 4 500 tours genre diesel, n'importe comment j'essaierais plutôt de me dégotter une Z 4d'occase avec le 3 litres atmo. Pas plus puissant : 265 chevaux mais on peut tous les compter !

Par

purée on va mettre 15/20 pour une clio ou megane & la 14/20 une z4 ...oh mon dieu quel tristesse france

Par

En réponse à GigaFocus

Par contre le moteur qui ne prend pas de tours, c'est, comment dire... la P max à 4 500 tours genre diesel, n'importe comment j'essaierais plutôt de me dégotter une Z 4d'occase avec le 3 litres atmo. Pas plus puissant : 265 chevaux mais on peut tous les compter !

C'est un moteur bridé, c'est pour ça qu'il plafonne. Suffit de voir la courbe avant et après reprogrammation :

https://www.facebook.com/shiftech/photos/pcb.10159781769944128/10159781767549128/?type=3&theater

Par

Super bagnole pour qui veut une seconde voiture a tout faire : GT, cabrio, propulsion, boite manuelle, assez de puissance, pas si chere...

En fait, sa seule vraie concurrente, c'est une Maza MX5 en 160ch atmo !

Par

En réponse à Pays du Matin Frais

De derrière, on reconnait bien une BMW.

Mais qu'est-ce que l'avant ressemble à du Kia, c'est dingue !

Belle auto malgré tout. Les cabriolets, comme les coupés, se font rares. Réjouissons-nous.

:jap:

C'est drôle.. on les retrouve aussi chez jaguar..

Poa avaient fait la reflexion !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire