Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Essai vidéo - Mazda MX-5 RF (2017) : toit émoi

Le roadster le plus populaire au monde adopte un toit rigide rétractable. La Mazda MX-5 RF - pour  "Retractable Fastback"- revendique une vraie ligne de coupé pour 2 500 € de plus. L’investissement est-il intéressant ? Réponse au volant de la version 1.5 131 ch.

Essai vidéo - Mazda MX-5 RF (2017) : toit émoi

 En bref
A partir de 27 800 €
Toit rigide
De 131 à 160 ch

La voiture iconique de Mazda adopte une version à toit rigide rétractable. La MX-5 RF - RF pour "Retractable Fastback" - s’apparente en quelque sorte à la Targa de Porsche. Comprenez que seule la partie du toit au-dessus de la tête des occupants, et non la totalité, s'enlève de façon électrique. De quoi offrir à cette MX-5, une fois refermée, une ligne de coupé ultra-sexy. L'opération réclame 12 secondes, avec une cinématique spectaculaire et ce jusqu'à 10 km/h.

Essai vidéo - Mazda MX-5 RF (2017) : toit émoi

Essai vidéo - Mazda MX-5 RF (2017) : toit émoi

 

Cette MX-5 RF, moins radicale que la version « soft » à capote en toile, place le curseur vers la souplesse et le confort. Un positionnement moins extrême qui ne peut que renforcer les ventes annuelles, lesquelles pour le moment atteignent 869 exemplaires dans l’Hexagone. Toutefois, Mazda n’a pas voulu faire l’impasse sur la philosophie de la voiture en réduisant au maximum la prise de poids. Le toit, développé par l’Allemand Webasto, n’impacte que d’une quarantaine de kilos la masse de la MX-5 qui atteint 1 015 kg à vide (version 1.5). Saluons enfin le volume du coffre, inchangé par rapport à la version « soft » puisque le toit rigide se range en lieu et place de la capote. Il atteint 130 litres, de quoi loger deux sacs pour partir en week-end.

Essai vidéo - Mazda MX-5 RF (2017) : toit émoi
Essai vidéo - Mazda MX-5 RF (2017) : toit émoi

 Passer du coupé au cabriolet réclame 12 secondes. L'ouverture est possible jusqu'à 10 km/h.

A bord, pas de changements. Les habitués ne seront pas dépaysés par la planche de bord qui reprend l'agencement des berlines et la position de conduite dédiée au sport. Tout est conçu pour faire corps avec la voiture - volant à la perpendiculaire, sièges au ras du sol, pédales rapprochées et boîte de vitesses à faibles débattements – du moment que vous mesurez moins d’1m85. La faible amplitude du siège conducteur oblige les grands gabarits à plier les genoux. Si l’amortissement est de qualité, les voyages en deviennent moins confortables. Même reproches en ce qui concerne les rangements. Ils se font rares et en l'absence de boîte à gants, il faudra se contenter d'une petite trappe entre les deux dossiers de siège et d'un modeste vide-poches sur le tunnel de transmission.

Le cockpit est le même que pour la MX-5 "Soft".
Le cockpit est le même que pour la MX-5 "Soft".
Le volume de coffre de 130 litres a été préservé.
Le volume de coffre de 130 litres a été préservé.

 

Chiffres clés *

  • Longueur : 3,91 m
  • Largeur : 1,73 m
  • Hauteur : 1,23 m
  • Nombre de places : 2 places
  • Volume du coffre : 127 l / NC
  • Boite de vitesse : Méca. à 6 rapports
  • Carburant : Essence
  • Taux d'émission de CO2 (norme NEDC) : 154 g/km
  • Malus : 4818 €
  • Date de commercialisation du modèle : Juin 2017

* A titre d'exemple pour la version IV 1.5 SKYACTIV-G 131 DYNAMIQUE RF.

Le bonus / malus et le taux d'émission de CO2 sont données à titre d'indication pour la version la plus écologique.

Le bonus / malus affiché est celui en vigueur au moment de la publication de l'article.

Photos (18)

En savoir plus sur : Mazda Mx5 (4e Generation)

SPONSORISE

Essais Cabriolet

Fiches fiabilité Cabriolet

Achetez votre Mazda Mx5

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire