Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

2. Toyota Yaris 1 (XP10, 1999-2005) : taillée pour l'Europe

Toyota Yaris, l'intégrale : la plus française des japonaises

C'est en 1999, au Salon de Genève, que la Toyota Yaris, appelée Vitz sur son marché national, est présentée en première mondiale. Elle remporte alors le titre japonais de voiture de l'année et l'européen l'année suivante.

Sa ligne moderne, dessinée par l'antenne européenne, l'originalité de sa planche de bord avec l'instrumentation digitale en son centre et son lieu de production français dans l'usine de Valenciennes en font un succès immédiat malgré une catégorie des polyvalentes ultra concurrentielles.

Toyota Yaris, l'intégrale : la plus française des japonaises
Toyota Yaris, l'intégrale : la plus française des japonaises
Toyota Yaris, l'intégrale : la plus française des japonaises

Une bouille bien sympathique pour cette première Toyota Yaris.

Elle est disponible à son lancement avec un 1.0 VVT-i de 68 ch et un 1.3 VVT-i de 86 ch qui recevront le renfort en 2002 d'un diesel 1.4 D-4D de 75 ch.

Toyota Yaris, l'intégrale : la plus française des japonaises
Toyota Yaris, l'intégrale : la plus française des japonaises

La Yaris première du nom était disponible en 3 et 5 portes.

La Yaris est non seulement proposée en 3 et 5 portes mais aussi dans une version familiale baptisée Verso plus longue et plus haute de respectivement 130 et 185 mm et à la modularité plus poussée grâce à une banquette arrière coulissante.

Toyota Yaris, l'intégrale : la plus française des japonaises
Toyota Yaris, l'intégrale : la plus française des japonaises

Plus longue et plus haute, la Verso est la version familiale de la Toyota Yaris.

Toyota Yaris, l'intégrale : la plus française des japonaises

La Toyota Yaris cabriolet ne restera qu'à l'état de concept.

Un concept de cabriolet est présenté à l'édition 2000 du salon de Genève mais ne franchira jamais le stade de la production. Mais l'année suivante, la petite Yaris a cependant droit à une version un peu plus turbulente, la TS (pour Toyota Sport) équipée d'un 1.5 VVT-i de 105 ch assorti d'une présentation plus sportive.

Toyota Yaris, l'intégrale : la plus française des japonaises
Toyota Yaris, l'intégrale : la plus française des japonaises

La Toyota Yaris TS, la parfaite GTI d'initiation.

En 2003, c'est l'heure du premier restylage avec une face avant revue, notamment des phares et de la calandre, une planche de bord légèrement redessinée et une optimisation des moteurs.

Toyota Yaris, l'intégrale : la plus française des japonaises
Toyota Yaris, l'intégrale : la plus française des japonaises
Toyota Yaris, l'intégrale : la plus française des japonaises

Le restylage de 2003 est bien discret, à l'extérieur comme à l'intérieur.

Le coup de pinceau auquel a aussi droit la Yaris TS est un peu plus généreux et la rend franchement agressive même si sa puissance n'augmente dans le même temps que d'un petit cheval.

Toyota Yaris, l'intégrale : la plus française des japonaises
Toyota Yaris, l'intégrale : la plus française des japonaises

La Yaris TS restylée parvient à avoir un capital sympathie encore plus grand.

La Yaris est fidèle à la réputation de fiabilité de Toyota et il n'est pas rare de voir des modèles dépasser allégrement les 200 000 km, ce qui est énorme pour un véhicule avant tout dédié aux déplacements interurbains. On peut trouver à des prix très abordables dans les annonces de La Centrale (dont Caradisiac fait partie du même groupe), de 1 700 € à 6 000 €. Pour bien acheter, nous avons une fiche fiabilité écrit par Jean-Rémy Macchia spécialement sur ce modèle qui va vous permettre d'éviter tous les écueils.

Caradisiac a aimé

  • Le rapport taille/habitabilité
  • Les rangements
  • Le compteur très lisible
  • Les moteurs vivants

 

Caradisiac n'a pas aimé

  • Le confort
  • La finition
  • Le chauffage trop long à arriver en hiver
  • Quelques lacunes d'équipement sur les versions de base avant 2001

 

Les versions auxquelles nous n'avons pas eu droit

Comme souvent chez les japonaises, l'Europe n'a eu droit qu'à une petite partie des versions dont on a bénéficié le marché local ainsi que certains autres, à commencer par la Vitz RS Turbo en 2003, une série limitée à 400 exemplaires sur base de TS à laquelle, comme son nom l'indique, Toyota Racing Development (TRD) a ajouté un turbo pour porter la puissance à 150 ch. Sur le continent européen, seule la Suisse en a reçu quelques exemplaires.

 

Toyota Yaris, l'intégrale : la plus française des japonaises
Toyota Yaris, l'intégrale : la plus française des japonaises

150 chevaux suralimentés dans une petite Yaris, ça commence à faire beaucoup.

Les marchés océaniens et nord-américains ont aussi eu droit à des versions coupé deux portes et berline quatre portes appelées Echo ou Platz.

Toyota Yaris, l'intégrale : la plus française des japonaises
Toyota Yaris, l'intégrale : la plus française des japonaises

L'Echo/Platz est l'habituelle version 3 volumes à laquelle le Vieux Continent n'a habituellement pas droit.

En savoir plus sur : Toyota Yaris 4

SPONSORISE

Actualité Toyota

Toute l'actualité

Commentaires (21)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Je vois qu'elle garde une certaine cote sur le marché de l'occasion toutes générations confondues et me concernant la seule génération que j'arrive réellement à apprécier est la nouvelle génération pour les autres générations je préfère aller voir ailleurs

Par

J'ai eu conduit une TS de la deuxième génération. Ça avançait vraiment pas mal! Je n'ai pas regardé la cote en occasion, mais c'est sûrement un très bon compromis encore aujourd'hui pour qui veut une petite polyvalente, suffisamment sportive mais raisonnable niveau tarif. Surtout que la catégorie est actuellement délaissée de plus en plus par les constructeurs... ou alors ils proposent encore quelque chose mais à des prix délirants !

Par

Cette yaris est tout simplement une référence ! Qui plus est elle est produite en France...

Mais bon apparemment d'après certains ce serai du low cost.. :dodo:

Dans ce cas je suis un fervent du low cost :lol:

Par

En réponse à Nadir94 Q5

Je vois qu'elle garde une certaine cote sur le marché de l'occasion toutes générations confondues et me concernant la seule génération que j'arrive réellement à apprécier est la nouvelle génération pour les autres générations je préfère aller voir ailleurs

Personnellement je ne suis pas fan du design des anciennes.. après c'est une histoire de goûts :bah:

Mais honnêtement la yaris 1 est une excellente première voiture :bien:

Par

En réponse à Nadir94 Q5

Je vois qu'elle garde une certaine cote sur le marché de l'occasion toutes générations confondues et me concernant la seule génération que j'arrive réellement à apprécier est la nouvelle génération pour les autres générations je préfère aller voir ailleurs

Au final à l'époque des yaris 2, Peugeot 207 polo 4.. elles étaient toutes peu désirables...

Frnanchement même la c3 1 avec son avant d'éléphant préhistorique était assez déplaisante mais ça s'expliquait car peugeot l'avais mis en retrait pour sa 207 qui était purement horrible.. :violon:

Par

Peu importe ce que diront les ingénieurs, loueurs et tout le tintouin de ce site, cela reste une bonne alternative à la concurrence. Pour la nouvelle génération, son moteur hybride a l'air vraiment top. Tout électrique jusqu'à 130 km/h c'est prometteur.

Par

Je me rappelle de la Verso 105 ch (itoo TS) les 2 sièges arrières se glissaient sous les sièges avant et ça donnait un volume énorme avec un plancher plat et seuil très bas

Volume 390 L à 2160 L ! imbattable

Par

J'ai conseillé à ma mère l'achat d'une Yaris hybride de 2012, ce qu'elle a fait en 2014, en remplacement d'une voiture devenue trop grande pour ses besoins. Elle en est satisfaite. Ma femme en a également acheté une hybride de 2012 il y a 5 ans et elle en est aussi satisfaite. Dans les deux cas, aucune panne mécanique notable, un budget d'entretien raisonnable et une consommation de l'ordre de 5 litres.

Par

En réponse à Profil supprimé

Commentaire supprimé.

175 000 km, dommage, elle était à peine rodée !

Par

Dommage pour la Yaris américaine, qui n'est pas une vraie Yaris.... et dire que de 2013 à 2017 c'était les Yaris produites en France qui étaient vendues aux USA, moteur 1.5L et boite auto pour 99% d'entre elles.

Ils avaient du apporter 500 modifications pour répondre aux normes US, de la modif mineure insignifiante au pare-chocs plus proéminent.

En tout cas une très bonne auto qui ne cesse de s'améliorer ! La qualité "perçue" n'a cessé de progresser ( la qualité réelle ayant toujours été là).

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire