Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Comparatif - Peugeot 3008 BlueHDI 130 VS PureTech 130 : quel choix, et pour qui ?

Dans Nouveautés / Nouvelles versions

La question s’est posée pour tout acheteur. À une époque où le diesel connaît – souvent à tort – un véritable désamour, les motorisations essence en ont profité pour devenir de plus en plus pertinentes. Best-seller incontesté, le Peugeot 3008 en offre pour tous les usages. Si le très efficace sochalien reste largement recommandable dans toutes ses versions, encore faut-il faire le bon choix.

Comparatif - Peugeot 3008 BlueHDI 130 VS PureTech 130 : quel choix, et pour qui ?

Trois ans après sa commercialisation, le succès du Peugeot 3008 ne se dément toujours pas (265 000 exemplaires écoulés en 2018). Design chiadé, habitacle original mais toujours ergonomique, qualités dynamiques de référence… Les raisons de craquer pour le SUV français sont nombreuses. Si vous décidiez de rejoindre le club, il y aurait aussi de quoi hésiter, dans la très large gamme du Sochalien. Et la question devenue récurrente du carburant n’a jamais eu autant d’importance. Moteurs essence convaincants (particulièrement vrai chez PSA), taxation du diesel, menace d’interdiction en ville… Seules les entreprises restent encore très attachées (faute d’une fiscalité adéquate) au mazout. Dès lors, hormis pour les très gros rouleurs, la réflexion mérite le détour. À l’heure de faire votre choix, ce match opposant deux versions intermédiaires du Peugeot 3008 vous apporte les bons éléments de réponses.

 Aspects pratiques : blanc bonnet, bonnet blanc

Difficile de départager les deux versions dans ce chapitre, la carburant n’ayant aucune incidence sur l’utilisation. On retrouve dans les deux versions tout ce qui participe à la réussite du 3008. A savoir un habitacle plutôt accueillant, même s’il n’est pas une référence dans la catégorie, et lumineux lorsqu’il est doté du très grand toit panoramique vitré.

Comparatif - Peugeot 3008 BlueHDI 130 VS PureTech 130 : quel choix, et pour qui ?
Comparatif - Peugeot 3008 BlueHDI 130 VS PureTech 130 : quel choix, et pour qui ?

 

La banquette arrière, bien qu’un peu ferme peu confortable accueillir deux adultes… ou trois enfants. Côté coffre, les 520 l annoncés le placent dans la bonne moyenne de la catégorie. À noter que l’installation haut de gamme Focal ou la présence d’une roue de secours viennent rogner quelques dm3 d’espace.

Comparatif - Peugeot 3008 BlueHDI 130 VS PureTech 130 : quel choix, et pour qui ?
Comparatif - Peugeot 3008 BlueHDI 130 VS PureTech 130 : quel choix, et pour qui ?

 

L’ergonomie réussie permet de pleinement profiter de l’ambiance originale et résolument moderne qui règne à bord. La seule différence à noter serait évidemment liée à l’autonomie, la version BlueHDi profitant d’une consommation moindre - et d’un réservoir identique à la version PureTech de 53 l – pour afficher environ 150 km de plus.

Comparatif - Peugeot 3008 BlueHDI 130 VS PureTech 130 : quel choix, et pour qui ?
Comparatif - Peugeot 3008 BlueHDI 130 VS PureTech 130 : quel choix, et pour qui ?

 

 

 

 

 

 

Pratique Peugeot 3008 1.2 PureTech 130 Peugeot 3008 1.5 BlueHDi 130
Qualité de la finition
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Rangements
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Modularité
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Coffre (volume, seuil, facilité de chargement)
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Longueur maxi de chargement
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Places AR : longueur aux jambes
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Places AR : largeur aux coudes
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Places AR : garde au toit
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Plancher plat
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Note : 14 /20 14 /20

Équipements : l’essence peut-être plus généreux

Aux motorisations d’entrée de gamme PureTech 130 et BlueHDi 130, nous avons décidé d’y associer la finition intermédiaire Allure, déjà très bien équipée. Ils sont affichés à 32 150 € pour la version essence et 34 350 € pour la version diesel. Dans les deux cas donc, on retrouve l’accès et le démarrage mains libres, la navigation connectée 3D, la climatisation automatique bi-zone et l’alerte de franchissement de ligne. Seulement voilà, le 3008 carburant au sans-plomb est affiché 2 200 € de moins. De quoi largement soulager son pied gauche en optant pour la douce transmission automatique EAT8 vendue 2 050 €, ou, mieux encore, monter en gamme.

Comparatif - Peugeot 3008 BlueHDI 130 VS PureTech 130 : quel choix, et pour qui ?
Comparatif - Peugeot 3008 BlueHDI 130 VS PureTech 130 : quel choix, et pour qui ?

 

En effet, le PureTech 130 en boîte manuelle est également disponible avec la finition GT Line, pour 34 250 € (soit 100 € de moins que le BlueHDi Allure). La dotation intègre dans cette configuration les projecteurs Full LED, les rétroviseurs électriques, le Peugeot i-Cockpit Amplify, le toit teint en noir et tout l’accastillage carrosserie de la version GT. L’autre avantage de cette version essence, c’est également de démarrer à un prix nettement inférieur : 27 300 € en finition Access (radio sur écran LCD, régulateur de vitesse, alerte de franchissement de ligne).

Comparatif - Peugeot 3008 BlueHDI 130 VS PureTech 130 : quel choix, et pour qui ?
Comparatif - Peugeot 3008 BlueHDI 130 VS PureTech 130 : quel choix, et pour qui ?

 

 

 

 

 

 

Rapport prix/équipements Peugeot 3008 1.2 PureTech 130 Peugeot 3008 1.5 BlueHDi 130
Aides à la conduite
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Conduite (liaisons au sol)
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Confort
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Multimédia
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Style intérieur
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Style extérieur
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Note : 15,7 /20 15 /20

 Budget : la consommation ne fait pas tout

Comparatif - Peugeot 3008 BlueHDI 130 VS PureTech 130 : quel choix, et pour qui ?

Plus accessible, et donc potentiellement mieux équipé si votre budget peut « matcher » celui qu’impose une version diesel, le sans-plomb part donc avec un sacré avantage. Un avantage qu’il conserve même si l’on prend en compte ses émissions de CO2 puisqu’elles se trouvent, tout comme la motorisation BlueHDi, dans la zone neutre du malus écologique. Dès lors, se pose la question de la rentabilité de la motorisation diesel. Lors de notre essai, cette dernière a affiché une consommation moyenne légèrement supérieure à 6l/100 km. Quant à son pendant essence, elle se situe aux alentours de 7,5l/100 km. Si l’on prend en compte les prix à la pompe actuels, il faut compter environ 60 000 km pour rentabiliser « l’investissement » concédé lors de l’achat. Il suffit donc ensuite de faire un calcul simple. Pour les gros rouleurs, c’est donc rentable à partir de deux ans. Pour l’automobiliste moyen en revanche (15 000 km par an), il faudra donc attendre 4 ans pour « rentrer dans les clous ». Quant à ceux qui roulent moins, l’intérêt est inexistant. D’autant plus que l’entretien d’un moteur diesel est un poil plus onéreux et que la décote à l’avenir de ces versions-là est très incertaine…

Comparatif - Peugeot 3008 BlueHDI 130 VS PureTech 130 : quel choix, et pour qui ?
Comparatif - Peugeot 3008 BlueHDI 130 VS PureTech 130 : quel choix, et pour qui ?

 

Budget Peugeot 3008 1.2 PureTech 130 Peugeot 3008 1.5 BlueHDi 130
Coût d'achat
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Bonus/malus
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Consommation : données constructeur
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
Consommation : relevés Caradisiac
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Courroie de distribution/chaîne
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Cote attendue
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
Durée de la garantie
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
Fiabilité attendue/coût de réparations
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Note : 13 /20 12,8 /20

 

Portfolio (37 photos)

En savoir plus sur : Peugeot 3008 (2e Generation)

SPONSORISE

Comparatifs 4X4 - SUV - Crossover

Toute l'actualité

Commentaires (114)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Bof, vaut mieux prendre le 1.5 bleuHDI vu la fiabilité misérable du 1.2 puretech...

Par

En réponse à richardp

Bof, vaut mieux prendre le 1.5 bleuHDI vu la fiabilité misérable du 1.2 puretech...

C'était le cas sur les premières version (courroie humide qui était attaquée par l'huile et cassait, le moteur avec), mais ça a été corrigé depuis. Attention en occasion donc, mais sur un modèle récent pas de soucis de fiabilité particulier.

Par

On en voit beaucoup trop sur nos routes. Au final sur le marché de l'occasion ca fera comme pour les scenic3. Aucune concession n'en voudra car le marché est inondé.

Par

Une différence de 0-100km/h de 1,8s? Avez vous essayé les deux versions pour voir la différence d'agrément au volant (je ne parle pas des vibrations mais plutôt des performances et relances)?

Pour ceux qui souligne un pb de fiabilité du Puretech je suis intéressé par des articles.

Je conduis de temps en temps le Puretech sur 3008, on sent bien que c'est un moteur downsizé mais vu le poids très contenu les perfo et l'agrement sont tres honorables...

Par

Votre comparatif est plutôt incomplet, il manque les performances mesurée (on a que le 0 à 100 constructeur, aucun chiffre de reprise), le coût d'entretien, le détail de la consommation selon les parcours, le bruit mesuré à bord...

Ça fait un peu "light" pour un comparatif entre 2 moteurs !

Par

En réponse à

Faut arrêter d'exagérer quand même. Des Puretech 130 y'en a partout sur les routes, si il y avait un énorme défaut de conception qui faisait que tous les moteurs pétaient avant 100.000 km ça se saurait.

Certes si vous tapez "Problème puretech 130" sur Google vous allez me trouver plein de cas, mais ça marche aussi avec n'importe quel moteur.

Le problème de courroie était surtout au début et vite connu de PSA, qui a remplacé la courroie par un autre modèle, et effectivement réalise un remplacement plus fréquent.

Par

Pas pour moi, ca c'est sur. OVERDOSE

Par

"... ses 300 Nm de couple rendra les dépassements plus sereins, et les stations de ski plus accessible."

J'ai pas compris la :voyons: C'est quoi le rapport entre le couple et l'accessibilité des stations de ski ? A priori, pour rendre une station de ski plus accessible, il faut une transmission intégrale. Impossible sur le 3008 :bah:

Au pire, normalement, un véhicule est plus facile à contrôler sur neige en monté avec peut de couple. Victoire de l'essence normalement :violon:

Ils parlent de facilité à grimper sur route dégagé ?

À ce moment là, on parle de route de montagne, c'est pas le couple qui est important, c'est la puissance :bah: Et devinez quoi ! C'est quoi la plus puissante entre un 3008 puretech 130 et un 3008 hdi 130 ?:violon::violon::violon:

Par

Le diesel va retrouver une place stable dans les ventes mais les normes antipollution de plus en plus dures affectent a la fois sa frugalité et sa fiabilité. Perso, je n'envisage pas d'acheter mais je n'ai pas eu beaucoup de diesels.

Le moteur essence 1,2l avec un gros turbo reste une hérésie technique qui devrait rapidement disparaître, sauf que là, pour 130Cv pas trop gourmands, il faut au moins 1,7l à 2l de cylindrée en atmosphérique. Les consommations réelles de ce 3008 restent au dessus de celles d'un Ford Galaxy 2,3l de 140cv année 1995.

.

Allez, encore un effort, Mr PSA, proposez nous des mécaniques a la hauteur de vos ambitions et la reconnaissance viendra.

.

Par

En réponse à

Je te laisse te relire, (surtout la dernière ligne) :

oui c'est reservé aux connaisseurs..

à l'élite...

la qualité se paye et est rare..

pas de remises à 35%!!! pas d'invendus qui trainent sur les parkings..

6 mois de délais... c'est la norme chez audi..

et c'est pas une caisse de gilets jaunes aigri...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire