Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Les 5 hybrides rechargeables les plus vendus en 2020 : DS7 Crossback, Mercedes GLC, Peugeot 508, Peugeot 3008, Porsche Cayenne - Salon de l'auto Caradisiac

Dans Salons / Salon de l'auto Caradisiac

Comme de plus en plus de personnes, vous projetez d'acheter une voiture hybride rechargeable mais vous êtes perdus face à ce nouveau monde, si différent des modèles purement thermiques ? Parmi les 117 voitures rassemblées dans la spectaculaire cathédrale de béton qu'est le hangar à ballons dirigeables d'Ecausseville, dans la Manche, la rédaction fait un focus sur les cinq modèles électriques les plus vendus en France en 2020 et vous aide à choisir le bon modèle.

Les 5 hybrides rechargeables les plus vendus en 2020 : DS7 Crossback, Mercedes GLC, Peugeot 508, Peugeot 3008, Porsche Cayenne - Salon de l'auto Caradisiac

Pour avoir un bonus en 2020, il faut soit opter pour une électrique, qui vous permet de récupérer jusqu'à 7 000 €, soit pour une hybride rechargeable, avec 2 000 € à la clé. Mais opter pour cette dernière permet avant tout d'échapper au malus qui peut désormais atteindre les 20 000 €, la catégorie étant surtout composée de berlines et de SUV à la puissance généreuse qui serait fortement impactés sans électrification. Est-ce mérité ? C'est-à-dire est-ce que le gain au niveau des émissions justifie un tel traitement de faveur ? Cela dépendra fortement des habitudes du propriétaire qui peut tout à fait décider de ne jamais recharger. Mais tout porte à croire que cette incitation fonctionne puisque les ventes du segment ont été multipliées par 2,5 sur les six premiers mois de l'année 2020, même si la part de marché sous les 3 % reste encore assez modeste

Caradisiac a rassemblé dans son salon les cinq voitures hybrides rechargeables les plus vendues en France en 2020. Pierre Desjardins nous les présente et dresse le classement de la rédaction.

Le classement des cinq voitures hybrides rechargeables les plus vendues établi en fonction de leurs immatriculations

1er_ Peugeot 3008 Hybrid
1er_ Peugeot 3008 Hybrid
2e_ DS7 Crossback E-Tense 4x4
2e_ DS7 Crossback E-Tense 4x4

3_ Peugeot 508 Hybrid 225 e-EAT8
3_ Peugeot 508 Hybrid 225 e-EAT8
4e_ Mercedes GLC 300e 4matic
4e_ Mercedes GLC 300e 4matic
5e_ Porsche Cayenne E-Hybrid
5e_ Porsche Cayenne E-Hybrid

Ce n'est que depuis l'année dernière que les constructeurs français se sont mis à l'hybride rechargeable mais il n'a fallu que quelques mois pour qu'ils monopolisent entièrement le podium. Et cette tendance ne devrait que s'affirmer un peu plus prochainement avec l'arrivée sur le marché des produits Renault venant rejoindre ceux de PSA. En attendant, le Peugeot 3008, déjà un succès avec ses versions exclusivement thermiques, dépasse d'une courte tête le DS7 Crossback et c'est la Peugeot 508 qui complète le podium. Viennent ensuite l'offensive allemande avec le Mercedes GLC et le Porsche Cayenne.

 Après nos essais, le classement Caradisiac des cinq voitures hybrides rechargeables les plus vendues

 

1er_ Peugeot 3008 Hybrid : en traction ou quatre roues motrices

Le 3008 hybride rechargeable existe en deux versions : 225 ch à deux roues motrices et 300 ch à quatre roues motrices.
Le 3008 hybride rechargeable existe en deux versions : 225 ch à deux roues motrices et 300 ch à quatre roues motrices.

Peugeot a attendu presque quatre ans pour électrifier la seconde génération de son 3008 mais n'a pas fait les choses à moitié en le proposant en deux versions, à commencer par l'Hybrid 225 e-EAT8 dont la fiche technique comprend un 1.6 Puretech de 180 ch et 300 Nm accolé à une boîte de vitesses automatique à huit rapports EAT-8 et assisté par moteur électrique de 110 ch et 320 Nm, lui-même alimenté par une batterie lithium-ion de 13,2 kWh. Malgré une puissance totale généreuse de 225 ch, sa consommation mixte officielle selon le protocole WLTP est de 1,4 k/100 km et ses émissions de CO2 comprises en 31 et 33 g/km. Il peut de plus effectuer entre 50 et 56 km en électrique ce qui, ajouté son prix d'achat allant de 43 800 € à 48 300 €, lui permet de prétendre au bonus de 2 000 €.

Ce n'est pas le cas de la seconde version, l'Hybrid4 300. Il reprend la même fiche technique que celle décrite ci-dessous mais le PureTech est poussé à 200 ch et un second moteur électrique, de 113 ch et 166 Nm entraîne les roues arrière, portant puissance et couple à un total de 300 ch et 520 Nm. Les consommations et émissions de CO2 sont quasiment les mêmes, à 1,3 l/100 km et entre 29 et 31 g/km mais l'autonomie en électrique est étendu à entre 59 et 65 km. Cependant, les tarifs allant de 51 450 à 53 850 € le privent du bonus de 2 000 €.

Esthétiquement, rien ou presque ne le distingue de ses homologues thermiques.
Esthétiquement, rien ou presque ne le distingue de ses homologues thermiques.

Pour les deux versions, les possibilités de recharge restent cependant les mêmes, avec une puissance de série de 3,7 kW et en option de 7,4 kW entraînant des temps de charge compris entre 1h45 et 7h00.

Lire nos essais du Peugeot 3008 Hybrid4 :

Essai – Peugeot 3008 Hybrid4 (2020) : l’hybride du plaisir

Notre version préférée : Hybrid 225 e-EAT8 Allure

L'avis Caradisiac : Peugeot a déjà donné dans l'hybride et a ainsi pu valider une recette dont la marque a pu ensuite se servir pour le développement de ses hybrides rechargeables. Et cela se voit : malgré la complexité technique, surtout en version Hybrid4 avec ses trois moteurs et ses quatre roues motrices, ce 3008 branché est parfaitement abouti, se montrant performant, confortable et sobre.

Caradisiac a aimé

  • L’agrément de conduite

  • Les belles performances

  • Les qualités dynamiques

  • La praticité préservée

 

Caradisiac n'a pas aimé

  • Les quelques mesquineries d’équipement

  • L’offre limitée aux versions haut de gamme

 

Le Peugeot 3008 Hybrid en dix points

  • Deux versions : Hybrid 225 traction et Hybrid4 300 quatre roues motrices
  • Partie thermique : 1.6 PureTech de 180 et 200 ch
  • Partie électrique : moteur de 110 ch à l'avant + moteur de 113 ch à l'arrière pour l'Hybrid4
  • Batterie de 13,2 kWh
  • Recharge de 3,7 kW de série et de 7,4 kW en option
  • Temps de charge : de 1h45 à 7h00
  • Autonomie électrique : de 55 à 69 km WLTP
  • Volume de coffre : de 395 à 1 357 litres
  • Finitions : Allure (Hybrid 225), GT Line et GT
  • Tarifs : à partir de 43 800 € (Hybrid 225) et de 51 450 € (Hybrid4 300)

2e_ DS7 Crossback E-Tense 4x4 : le premium électrique français

La motorisation hybride se marie parfaitement bien avec le confort du DS7 Crossback.
La motorisation hybride se marie parfaitement bien avec le confort du DS7 Crossback.

Sortie en fin d'année dernière, la version hybride rechargeable du DS7 Crossback baptisée E-Tense 4x4 reprend la base mécanique du Peugeot 3008 Hybrid4 300. On retrouve donc le 1.6 PureTech de 200 ch côté thermique associé à une boîte de vitesses automatiue à huit rapports et, côté électrique, deux moteurs, un de 110 ch à l'avant et un de 113 ch à l'arrière alimentés par une batterie de 13,2 kWh. Cette fiche technique fournie permet au SUV premium de pouvoir réaliser jusqu'à 58 km en électrique et de décrocher une consommation moyenne WLTP entre 1,5 et 1,6 l/100 km pour des émissions allant de 34 à 36 g/km. De quoi permettre de décrocher le bonus de 2 000 € mais le premier prix de 55 700 € dépasse la limite imposée de 50 000 €.

Ce groupe motopropulseur se marie parfaitement avec le raffinement à bord, l'insonorisation exemplaire et le grand confort fourni par l'amortissement piloté Scan Suspension, ce qui fait du DS7 Crossback un véritable cocon.

Après la version 300 ch 4x4, le DS7 Crossback a lieu aussi droit maintenant à une version 225 ch traction.
Après la version 300 ch 4x4, le DS7 Crossback a lieu aussi droit maintenant à une version 225 ch traction.

Lire nos essais du DS7 Crossback E-Tense 4x4 :

Essai - DS7 Crossback E-Tense 4x4 (2020) : figure de proue de la nouvelle vague hybride française

Notre version préférée : E-Tense 4x4 Performance Line +

L'avis Caradisiac : L'électrification du DS7 Crossback E-Tense 4x4 est un élément à part entière de sa personnalité qui complète son homogénéité par sa douceur et son silence de fonctionnement allant parfaitement avec le moelleux extraordinaire de son amortissement piloté. Une vraie réussite qu'il fait cependant payer au prix fort, avec des tarifs débutant à 55 700 €. Une version traction 225 ch, à partir de 50 200 €, vient cependant d'être ajoutée au catalogue.

Caradisiac a aimé

  • Confort exceptionnel
  • Insonorisation poussée
  • Autonomie électrique étonnante
  • Consommation en hybride maîtrisée

 

Caradisiac n'a pas aimé

  • Présentation chargée
  • Tarifs élevés

 

Le DS7 Crossback E-Tense 4x4 en dix points

  • 1.6 PureTech de 200 ch et 300 Nm
  • Moteur électrique de 110 ch et 320 Nm à l'avant
  • Moteur électrique de 113 ch et 166 Nm à l'arrière
  • Batterie de 13,2 kWh
  • Recharge de 3,7 kW de série et de 7,4 kW en option
  • Temps de charge : de 1h45 à 7h00
  • Autonomie électrique : de 53 à 58 km WLTP
  • Volume de coffre : de 555 à 1 752 litres
  • Finitions : So Chic, Business, Performance Line, Performance Line +, Executive, Grand Chic
  • Tarifs : à partir de 55 700 €

3e_ Peugeot 508 Hybrid 225 e-EAT8 : un futur best-seller ?

Presque dix ans après la première 508 hybride, elle fait son grand retour mais en passant du diesel à l'essence.
Presque dix ans après la première 508 hybride, elle fait son grand retour mais en passant du diesel à l'essence.

En fait, le podium des meilleures ventes d'hybrides rechargeables en France du premier semestre 2020 est totalement monopolisé par une recette mécanique similaire puisque la Peugeot 508 Hybrid 225 e-EAT8 reprend globalement la même recette que les deux premiers : le 1.6 Puretech qui développe ici 180 ch et 300 Nm, le moteur électrique de 110 ch et 320 Nm et la boîte de vitesses automatique à huit rapports EAT8. La seule différence provient de la batterie à la capacité un moins généreuse de 11,6 kWh.

Qu'à cela ne tienne, la ligne plus profilée de la 508 lui permet tout de même de réaliser entre 52 et 56 km en électrique et d'enregistrer une consommation moyenne de 1,3 l/100 km en n'émettant qu'entre 30 et 36 g/km de CO2 selon la norme WLTP.

Avec un tarif démarrant à 45 150 € (46 450 € pour le break SW), l'intégralité des finitions à l'exception du haut de gamme GT peut bénéficier du bonus de 2 000 €.

Les motorisations hybrides rechargeables sont disponibles sur la berline comme sur le break SW.
Les motorisations hybrides rechargeables sont disponibles sur la berline comme sur le break SW.

Lire nos essais de la Peugeot 508 Hybrid 225 e-EAT8 :

Essai - Peugeot 508 SW Hybrid 225 ch : plus économique que dynamique

Notre version préférée : SW Hybrid 225 e-EAT8 Allure

L'avis Caradisiac : La Peugeot 508 Hybrid 225 e-EAT8 est avant tout un modèle de douceur, silencieuse et confortable, qui conviendra parfaitement aux voyages au long cours. Son appétit modéré et sa capacité de faire une trentaine de kilomètres en électrique ne gâchent rien non plus. Par contre, côté châssis, on s'attendait à mieux de la part de la marque au lion tant son dynamisme laisse à désirer, que ce soit au niveau de l'amortissement piloté ou de la direction.

Caradisiac a aimé

  • La douceur de conduite
  • Le confort
  • La consommation intéressante
  • La belle présentation

 

Caradisiac n'a pas aimé

  • L’absence de dynamisme du châssis
  • Le manque de punch de la motorisation

 

Le Peugeot 508 Hybrid 225 e-EAT8 en dix points

  • Existe aussi en break SW
  • 1.6 PureTech de 180 ch et 300 Nm
  • Moteur électrique de 110 ch et 320 Nm
  • Batterie de 11,6 kWh
  • Recharge de 3,7 kW de série et de 7,4 kW en option
  • Temps de charge : de 1h30 à 6h30
  • Autonomie électrique : de 52 à 56 km WLTP
  • Volume de coffre : 487 litres pour la berline, de 530 à 1 780 litres pour le break SW
  • Finitions : Allure, GT Line et GT
  • Tarifs : à partir de 45 150 €

4e_ Mercedes GLC 300e 4matic : l'ancien champion

Le Mercedes GLC est ici présentée en version 300d.
Le Mercedes GLC est ici présentée en version 300d.

Le Mercedes GLC était en 2017 l'hybride rechargeable le plus vendu en France, un titre qu'il n'a pas su converser ensuite à cause du retrait du modèle pour l'adapter aux nouvelles normes WLTP puis à l'offensive française dans le segment. Il a cependant fait son retour avec une version revue et corrigée dévoilée en fin d'année dernière au Salon de Francfort.

La partie thermique reste la même avec un 2.0 turbo de 211 ch mais il reçoit le renfort d'un moteur électrique de 116 ch alimenté par une nouvelle batterie de 13,5 kWh. Cette dernière ne permet cependant d'effectuer que 39 à 43 km en électrique ce qui, avec un premier prix largement au delà des 50 000 €, ne permet pas de pouvoir prétendre au bonus de 2 000 €.

Cela ne fait pas de ce GLC le plus vertueux des hybrides rechargeables mais, avec un total de 320 ch et 700 Nm à disposition, l'un des plus performants, avec un 0 à 100 km/h effectué en 5,7 s et 230 km/h en pointe.

Face à la nouvelle vague, y compris du côté de chez Mercedes, ce GLC hybride rechargeable commence à montrer son âge.
Face à la nouvelle vague, y compris du côté de chez Mercedes, ce GLC hybride rechargeable commence à montrer son âge.

Lire nos essais de la Mercedes GLC :

Essai vidéo - Mercedes GLC (2019) : restylage intelligent

Notre version préférée : 300e AMG Line

L'avis Caradisiac : Mercedes s'est peut-être un peu trop reposé sur ses lauriers avec ce GLC qui n'a que très peu évolué entre l'ancienne et la nouvelle version, avec une autonomie électrique qui peut être considérée aujourd'hui comme faible malgré une capacité de batterie plutôt généreuse. Il garde cependant comme qualité d'excellentes performances et un très bon confort général.

Caradisiac a aimé :

  • Performances de premier ordre
  • Le confort général
  • La technologie embarquée
  • La qualité de finition

 

Caradisiac n'a pas aimé :

  • Autonomie faible en électrique
  • Pas de bonus
  • Coffre sévèrement rogné

 

Le Mercedes GLC 300e 4matic EQ Power en dix points

  • 2.0 turbo essence de 211 ch
  • Moteur électrique de 122 ch
  • Puissance et couple totaux : 320 ch et 700 Nm
  • Batterie de 13,5 kWh
  • Consommation : entre 2,2 et 3,0 l/100 km WLTP
  • Temps de charge : entre 1h50 et 5h50
  • Autonomie électrique : de 39 à 43 km WLTP
  • Volume de coffre : 395 litres
  • Finitions : Business Line, Avantgarde Line et AMG Line
  • Tarifs : à partir de 60 649 €

5e_ Porsche Cayenne E-Hybrid : hors hybride, point de salut

Chez Porsche, l'hybridation sert avant tout la performance.
Chez Porsche, l'hybridation sert avant tout la performance.

Pour le Porsche Cayenne, il n'y a pas de demi-mesure : soit vous choisissez une version hybride rechargeable, soit vous écopez du malus maximum de 20 000 €, ce qui amène à de curieux résultats.

Ainsi la version « de base » et son V6 3.0 de 340 ch reçoit ce coup de massue à ajouter à son tarif 78 657 € alors que l'E-Hybrid de 462 ch, avec exactement la même partie thermique mais avec en plus un moteur électrique de 136 ch et une batterie de 14,1 kWh, est facturé 93 777 € sans supplément à ajouter. Il n'y a pas vraiment de quoi se poser de question.

Et si abattre le 0 à 100 km/h en 5 secondes est encore trop long pour vous, il y a aussi la version Turbo S E-Hybrid avc 680 ch et 900 Nm. 0 à 100 km/h en 3,8 s, le tout sans malus à ajouter aux 175 377 € réclamés par le constructeur.

La version Coupé du Cayenne est une réussite esthétique.
La version Coupé du Cayenne est une réussite esthétique.

Lire nos essais du Porsche Cayenne E-Hybrid :

Essai - Porsche Cayenne E-Hybrid : la version la plus sollicitée

Notre version préférée : E-Hybrid

L'avis Caradisiac : Porsche adapte rapidement son offre à la demande actuelle avec un système hybride qui tient la route. Avec une autonomie accrue en 100 % électrique par rapport à son prédécesseur, des performances de sportive et un malus nul, le SUV de Stuttgart va pouvoir accroître son carnet de commandes sur un marché où peu de concurrents sont capables de lui barrer la route dans le domaine du dynamisme. Il peut compter en plus sur une seconde version à la puissance démentielle pour les amateurs de grand sport.

Caradisiac a aimé

  • L'autonomie en tout électrique
  • La consommation moyenne raisonnable
  • Le contenu technologique en progrès

 

Caradisiac n'a pas aimé

  • La position de conduite haute
  • Le gabarit important qui impacte la facilité de prise en main
  • les trop nombreuses options

 

Le Porsche Cayenne E-Hybrid en dix points

  • V6 3.0 de 340 ch et 450 Nm
  • Moteur électrique de 136 ch et 400 Nm
  • 462 ch et 700 Nm
  • 0 à 100 km/h en 5,0 s
  • Batterie de 14,1 kWh
  • Entre 3,9 et 4,7 l/100 km de moyenne WLTP
  • Temps de charge : de 2h30 à 8h00
  • Autonomie électrique : 44 km WLTP
  • Volume de coffre : de 648 à 1 610 litres
  • Tarifs : à partir de 93 777 €

 

Remerciements

 

Les 5 hybrides rechargeables les plus vendus en 2020 : DS7 Crossback, Mercedes GLC, Peugeot 508, Peugeot 3008, Porsche Cayenne - Salon de l'auto Caradisiac
Les 5 hybrides rechargeables les plus vendus en 2020 : DS7 Crossback, Mercedes GLC, Peugeot 508, Peugeot 3008, Porsche Cayenne - Salon de l'auto Caradisiac

Le 1er salon de l'auto Caradisiac n'aurait pu avoir lieu sans le soutien actif de la Communauté d'agglomération du Cotentin et de l'Association des Amis du Hangar à Dirigeables d'Ecausseville. Grand merci à tous ceux qui ont facilité l'accueil de Caradisiac dans le hangar à ballons dirigeables d'Ecausseville, monument historique unique au monde !

 

Les 5 hybrides rechargeables les plus vendus en 2020 : DS7 Crossback, Mercedes GLC, Peugeot 508, Peugeot 3008, Porsche Cayenne - Salon de l'auto Caradisiac

Nos plus vifs remerciements au Groupe Prévost qui nous a soutenus dès les premiers jours dans cette aventure qu'a été l'organisation du 1er salon de l'auto Caradisiac. Son expérience a facilité la gestion des flux de livraison de plus de cent voitures dans le Hangar d'Ecausseville, niché en pleine campagne normande ! 

Portfolio (61 photos)

En savoir plus sur : Peugeot 508 (2e Generation)

SPONSORISE

Actualité Peugeot

Toute l'actualité

Commentaires (48)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ce type de véhicule est vraiment une bonne alternative au 100% électrique, on parcourt les trajets habituels en 100% électrique, puisqu'ils sont généralement courts et on utilise le thermique pour les grands départs.

Dommage que les constructeurs mettent très souvent un thermique bien trop puissant, c'est totalement inutile mais au vu de peu trajet long à faire, cela reste fortement avantageux.

Par

inutile , trop cher, coffre de citadine, trop d'électronique , autonomie de patinette , à quoi peut servir ce genre de véhicule qui coûte le prix d'un studio en province et aiguise les jalousies et provoque des dégradations de carrosserie

Par

En réponse à motalo

inutile , trop cher, coffre de citadine, trop d'électronique , autonomie de patinette , à quoi peut servir ce genre de véhicule qui coûte le prix d'un studio en province et aiguise les jalousies et provoque des dégradations de carrosserie

La réponse qui précédait la tienne était pleine de bon sens pourtant. :bah:

Par

En réponse à chris

La réponse qui précédait la tienne était pleine de bon sens pourtant. :bah:

Justement, il fallait équilibrer! On est sur Cara quand même!! :fresh:

Par

En réponse à Ajneda

Ce type de véhicule est vraiment une bonne alternative au 100% électrique, on parcourt les trajets habituels en 100% électrique, puisqu'ils sont généralement courts et on utilise le thermique pour les grands départs.

Dommage que les constructeurs mettent très souvent un thermique bien trop puissant, c'est totalement inutile mais au vu de peu trajet long à faire, cela reste fortement avantageux.

40 vrais km en moyenne en tout électrique pour ces modèles, cela fait un aller/retour très court et bien inférieur au trajet moyen pour aller travailler en voiture et puis, et surtout, il faut un garage, ou une place de parking avec une prise et ça, tout le monde ne l'a pas, même chez ceux qui peuvent se payer ce genre de voiture et en plus, elles sont bien trop chère pour la majorité des couples.

De plus, le moteur thermique est puissant,.............; tout simplement pour trainer le poids des batteries avec aisance(vu le prix des SUV, c'est un minimum!) lorsqu'elles ne servent plus à rien!!!!!

Par

En réponse à Ajneda

Ce type de véhicule est vraiment une bonne alternative au 100% électrique, on parcourt les trajets habituels en 100% électrique, puisqu'ils sont généralement courts et on utilise le thermique pour les grands départs.

Dommage que les constructeurs mettent très souvent un thermique bien trop puissant, c'est totalement inutile mais au vu de peu trajet long à faire, cela reste fortement avantageux.

Bien d'accord

Par

SUV hybride rechargeable ?

Il faut bien étudier tous les paramètres : la consommation, le coût de la charge, l'éventuel surcoût d'entretien de la double motorisation, l'assurance à ce niveau de puissance fiscale... et rapprocher tout ça de la différence de prix avec l'équivalent thermique simple et son éventuel malus.

Sur 15000 à 20000 kms par an, je ne pense pas que ce soit un achat rentable. A calculer.

Un essai curiosité d'une journée m'a permis de constater une consommation mixte de 3,1l/100 pour un trajet de 87 km sur un 3008 hybrid225. Nationale à 80%, Ville à 20%, conduite tranquille, 2 ou 3 essais dynamiques. J'ai vidé à un peu plus de 75% la batterie sur ce trajet en laissant faire l'automatisme de la voiture.

Voila pour le petit retour d'expérience.

Pour le reste, comme d'habitude en ce qui me concerne, rien de tel qu'une berline compacte, quand ce gabarit répond aux besoins et à l'usage.

Par

Zéro consommation pendant 40 km (sauf coût recharge électrique) sans chauffage sans radio sans phares et ensuite le reste environ 600 km avec une consommation comme une thermique de 7 à 8 litres aux cent kilomètre A part être écolo ou est l'économie

Par

En réponse à ghlapin

40 vrais km en moyenne en tout électrique pour ces modèles, cela fait un aller/retour très court et bien inférieur au trajet moyen pour aller travailler en voiture et puis, et surtout, il faut un garage, ou une place de parking avec une prise et ça, tout le monde ne l'a pas, même chez ceux qui peuvent se payer ce genre de voiture et en plus, elles sont bien trop chère pour la majorité des couples.

De plus, le moteur thermique est puissant,.............; tout simplement pour trainer le poids des batteries avec aisance(vu le prix des SUV, c'est un minimum!) lorsqu'elles ne servent plus à rien!!!!!

Mais la rallonge électrique est fournie pour celui qui habite au 8eme étage il faut une rallonge

Par

En réponse à BonPèreDeFamille50

SUV hybride rechargeable ?

Il faut bien étudier tous les paramètres : la consommation, le coût de la charge, l'éventuel surcoût d'entretien de la double motorisation, l'assurance à ce niveau de puissance fiscale... et rapprocher tout ça de la différence de prix avec l'équivalent thermique simple et son éventuel malus.

Sur 15000 à 20000 kms par an, je ne pense pas que ce soit un achat rentable. A calculer.

Un essai curiosité d'une journée m'a permis de constater une consommation mixte de 3,1l/100 pour un trajet de 87 km sur un 3008 hybrid225. Nationale à 80%, Ville à 20%, conduite tranquille, 2 ou 3 essais dynamiques. J'ai vidé à un peu plus de 75% la batterie sur ce trajet en laissant faire l'automatisme de la voiture.

Voila pour le petit retour d'expérience.

Pour le reste, comme d'habitude en ce qui me concerne, rien de tel qu'une berline compacte, quand ce gabarit répond aux besoins et à l'usage.

sur 87 km environ 30 en électrique et 57 en thermique donc 3,1 l pour 57 km

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire