Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Essai - Mitsubishi Eclipse Cross (2021) : la métamorphose

Dans Nouveautés / Restyling

Quatre ans après sa sortie et un début de carrière en demi-teinte, le Mitsubishi Eclipse Cross s'offre un restylage de milieu de carrière particulièrement important puisqu'il devient méconnaissable tant à l'extérieur qu'à l'intérieur. Mais l'évolution la plus importante est l'abandon pur et simple des motorisations purement thermique au profit d'une seule et unique version hybride rechargeable héritée de son grand frère, l'Outlander. Est-ce que cette profonde transformation change la donne et en fait maintenant une proposition à ne pas négliger ?

Essai - Mitsubishi Eclipse Cross (2021) : la métamorphose

En bref

SUV hybride rechargeable

À partir de 39 990 €

Transmission intégrale

C'est en 2017 que Mitsubishi a choisi de ressusciter le nom d'Eclipse, principalement connu en Europe pour avoir été la voiture de fonction vert fluo de Paul Walker dans le premier Fast and Furious. Mais depuis, un tsunami surélevé est arrivé dans le monde automobile et c'est ainsi que le coupé Eclipse est devenu le SUV Eclipse Cross. Un modèle toutefois aux nombreuses qualités mais avec un gros défaut qu'avait souligné Alexandre Bataille à l'époque : des motorisations gourmandes entraînant de gros malus. Et Mitsubishi l'a entendu puisque le modèle restylé à l'essai aujourd'hui n'existe plus qu'en hybride rechargeable.

Essai - Mitsubishi Eclipse Cross (2021) : la métamorphose

Essai - Mitsubishi Eclipse Cross (2021) : la métamorphose

 

Mais commençons par l'évolution esthétique qu'a subie cet Eclipse Cross, tellement profonde qu'on pourrait croire avoir affaire à un tout nouveau modèle. On retrouve les derniers éléments de style du constructeur déjà découverts par exemple sur le pick-up L200, avec une face avant très agressive au centre de laquelle se trouve une large calandre avec grille en nids d'abeilles soulignée par quelques touches de chrome. De profil, les flancs se creusent et la ligne de toit plonge jusqu'à un arrière devenu plus classique mais aussi plus équilibré, se séparant de sa lunette arrière en deux parties qui gênait la visibilité.

Essai - Mitsubishi Eclipse Cross (2021) : la métamorphose

L'arrière est plus conventionnelle qu'avant mais on y gagne en visibilité.

L'intérieur n'a pas été oublié et a été remodelé façon coupé sportif avec cette planche de bord enveloppant conducteur et passager et surmontée d'un large écran multimédia de 8 pouces de série. Esthétiquement, c'est très réussi mais question finition, c'est assez inégal au niveau du choix des matériaux.

Essai - Mitsubishi Eclipse Cross (2021) : la métamorphose

La planche de bord fait plus coupé sportif que SUV.

Les passagers arrière sont plutôt à l'aise, tant au niveau des genoux que de la tête, et l'assise surélevée permet de voir par dessus la tête de leurs voisins de devant. Mais par contre, le coffre est minuscule pour un engin de tout de même 4,54 m de long avec seulement 328 litres de volume de chargement. Mais il faut bien mettre les batteries quelque part et leur implantation a malheureusement entraîné l'abandon de la banquette arrière coulissante.

Essai - Mitsubishi Eclipse Cross (2021) : la métamorphose
Essai - Mitsubishi Eclipse Cross (2021) : la métamorphose

Les places arrière sont suffisamment accueillantes même pour deux adultes mais le coffre est minuscule.

Hybride rechargeable

ou rien

Car oui, avec ce restylage, l'Eclipse Cross épouse la fée électricité en n'étant plus proposé qu'en hybride rechargeable. C'est une bonne nouvelle pour les émissions de CO2 en chute libre, qui n'entraîne dorénavant plus un malus mais un bonus, ainsi que pour l'agrément, car Mitsubishi peaufine une excellente recette depuis 2014, quand il a été le premier au monde à proposer un SUV hybride rechargeable avec l'Outlander. Sous le capot, la partie thermique est assurée par un 4 cylindres 2,4 à cycle Atkinson développant 98 ch et assisté par deux moteurs électriques : un à l'avant de 82 ch et un second à l'arrière de 95 ch, les deux étant alimentés par une batterie de 13,8 kWh. Le tout est envoyé aux quatre roues via la boîte à un rapport MMeT et la transmission intégrale S-AWC. Le résultat ? Un total de 203 ch, une autonomie urbaine électrique de 55 km et des émissions de CO2 de 46 g/km.

Pour ne rien gâcher, le japonais affiche des tarifs démarrant à 39 990 € avec un équipement déjà conséquent qui plus est, ce qui en fait le SUV hybride rechargeable à transmission intégrale le moins cher du marché.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2
de la version la plus écologique de : Mitsubishi Eclipse Cross

46 g/km

Début de commercialisation du modèle :
Mitsubishi Eclipse Cross

Novembre 2017

A titre d'exemple pour la version (2) 2.0 TWIN MOTOR 4WD INSTYLE.

1,68 m1,80 m
4,40 m
  •  5 places
  •  328 l / 1108 l

  •  Auto. à 1 rapport
  •  NC

Portfolio (37 photos)

En savoir plus sur : Mitsubishi Eclipse Cross

SPONSORISE

Essais 4X4 - SUV - Crossover

Fiches fiabilité 4X4 - SUV - Crossover

Toute l'actualité

Commentaires (28)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Impressionnant le niveau d'efficacité : moins de 7l/100 en mode hybride simple. Vu le poids et l'aérodynamique de l'engin, c'est pas mal. Et la possibilité de rouler en tout électrique en plus pour éviter les passages à la pompe pour les déplacements quotidiens.

Par

45K€, un coffre de Clio, et une marque complètement invendable dans quelques années. C’est quand même pas très flatteur comme bilan je trouve.. à plus de 45000€ on fait face à des Suv premiums PHEV qui se revendront le double dans trois ans et qui sont nettement plus luxueux

Par

Les palettes au volant c'est bien pensé, la conso bien maîtrisée.

Par contre c'est moche et 11 secondes le 0 a 100 avec 200 ch c'est médiocre.

Par

C'est du Lewis raté, bonne pour la rubrique des laides ...qui n'ont rien sous le capot !

Par

En réponse à ERIC3535

Les palettes au volant c'est bien pensé, la conso bien maîtrisée.

Par contre c'est moche et 11 secondes le 0 a 100 avec 200 ch c'est médiocre.

Et puis la Vmax de 162km/h.

Mais comme dit michel.it et son acolyte trottinette électrique freestyle, pas besoin de recharger.:tourne:

Avec leurs Kia Niro hybride rechargeable.

Par

les suv, c'est quand même une mode de merde..

avec ma vieille octavia 1.2 essence de 2014, j'ai 105ch, donc le 0 à 100 en moins de 11s..

et depuis 91 000km, ma conso moyenne est à ...5.8l/100

ah oui, j'ai 560l de coffre aussi..

super la mode..

Par

En réponse à ff317

Et puis la Vmax de 162km/h.

Mais comme dit michel.it et son acolyte trottinette électrique freestyle, pas besoin de recharger.:tourne:

Avec leurs Kia Niro hybride rechargeable.

Tiens le connaisseur qui ne sait pas qu’un Niro a un mode recharge et qu’il ne coûte pas 50000€

réapparaît. Pourtant la dernière fois vous vous êtes caché :fresh:

Sinon la VMax? C’est un argument des années 80 ça

Par

En réponse à shinryu01

les suv, c'est quand même une mode de merde..

avec ma vieille octavia 1.2 essence de 2014, j'ai 105ch, donc le 0 à 100 en moins de 11s..

et depuis 91 000km, ma conso moyenne est à ...5.8l/100

ah oui, j'ai 560l de coffre aussi..

super la mode..

Ah le 1.2 TSI super fiable.

Juste un PHEV bien utilisé c’est 2L de moyenne. Demandez à

ff317, il en est traumatisé. Il fait parti du club avec Ceyal qui a eu une expérience avec

Un 225XE.

Par

Sinon les notes chez Cara :fresh:

Cet éclipse a tout de même une meilleure autonomie que l’Outlander, et surtout des consommations beaucoup mieux maîtrisée:

Par contre, bon le mode recharge encore complètement raté et donc inutile. Et le coffre, franchement sur mon Niro tout pourri il est plus grand.

Par

La question, c'est la qualité de la batterie. L'outlander a fait date comme étant LE PHEV dont la batterie vieillit super mal. Une pétition a même été lancée:

https://www.change.org/p/outlander-phev-drivers-around-the-world-mitsubishi-outlander-phev-battery-degradation-acknowledgement-request-to-mitsubishi-japan

Ont-ils rectifié le tir? :bah:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire