Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Essai - Peugeot 2008 Puretech 100 (2020) : que vaut la version d'accès ?

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

La motorisation d’accès à la gamme 2008 est assurée par le trois cylindres essence Puretech. Sa puissance s’établit désormais à 100 ch et ses tarifs débutent à 21 950 €. Simple prix d’appel ou réelle proposition ?

Essai - Peugeot 2008 Puretech 100 (2020) : que vaut la version d'accès ?

En bref

SUV urbain

A partir de 21 950 €

Deuxième génération

Le nouveau Peugeot 2008 est un succès. Ses performances commerciales sont telles qu’il vient de faire son entrée dans le top 5 des ventes en France, à peine 6 mois après sa commercialisation. Le SUV urbain surfe sur le succès des SUV mais aussi des véhicules propres, puisqu’il est également disponible en version 100% électrique.

Pour assurer l’accès à la gamme, Peugeot mise sur son trois cylindres essence, le Puretech 100 vendu à partir de 21 950 €. Ce moteur est disponible avec les deux premiers niveaux de finitions (Active et Allure) et livré obligatoirement avec une boîte mécanique.

Selon votre réglage le volant cache la vue sur l'instrumentation.
Selon votre réglage le volant cache la vue sur l'instrumentation.
La motorisation Puretech 100 est exclusivement livrée avec une boîte mécanique à 6 rapports.
La motorisation Puretech 100 est exclusivement livrée avec une boîte mécanique à 6 rapports.

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, cette association n’est pas juste « un prix ». Elle apparaît même plus que compétente dès les premiers tours de roues. Il faut dire que Peugeot a su limiter la prise de poids de son modèle (1 190 kg) malgré des dimensions en hausse (+14 cm). Tonique à souhait, le 3 cylindres s’en tire avec les honneurs dans la majorité des cas. En ville, il est disponible tôt et plutôt souple à l’utilisation. Les accélérations sont vives et les reprises très satisfaisantes pour un moteur de ce calibre. Vous ne manquerez jamais de ressources pour réaliser un dépassement sur le réseau secondaire ou naviguer sur l’autoroute. La boîte de vitesses mécanique est douce et même si son étagement privilégie les émissions de CO2 (124 g/km en cycle WLTP/pas de malus), vous ne serez pas contraint de tomber systématiquement un rapport pour trouver du couple. Toutefois, deux points noirs d’importance sont à relever. Sa sonorité trop présente en charge et sa consommation en carburant, vraiment très élevée. Durant notre essai en région parisienne sur un parcours mêlant ville, route et autoroute, nous avons relevé (sans nous prendre pour des pilotes de rallyes) une moyenne de 7,8 l/100 km. C’est trop.

Le dessin de l'intérieur est moderne et la qualité perçue très bonne pour la catégorie.
Le dessin de l'intérieur est moderne et la qualité perçue très bonne pour la catégorie.

Confortablement assis et bien maintenu dans les sièges de cette finition cœur de gamme « Allure », le conducteur profite d’un univers soigné et haut de gamme. Il faudra une nouvelle fois adapter sa position de conduite, parfois contre nature, pour obtenir une vue dégagée sur les compteurs (i-Cockpit 3D). Le châssis lui est au diapason. Le roulis est inexistant et le SUV reste scotché à l’asphalte lorsque la route sillonne. En ville, on apprécie l’agilité naturellement renforcée par le volant de petite taille mais attention toutefois, le 2008 est pénalisé par un pare-brise à la surface réduite et la piètre qualité de la caméra de recul invite à tourner la tête durant les manœuvres. Le plus important à signaler, c’est l’excellent niveau de confort servi par un amortissement de très grande qualité. Les voyages sont une formalité. Les aides à la conduite sont nombreuses et souvent intrusives, à l’image de l’avertisseur de franchissement de ligne ou du détecteur de collision.

Deux adultes de grand gabarit voyageront dans de bonnes conditions.
Deux adultes de grand gabarit voyageront dans de bonnes conditions.
Le volume de coffre se place dans la moyenne haute du marché avec 405 litres.
Le volume de coffre se place dans la moyenne haute du marché avec 405 litres.

A vivre, le 2008 soigne ses passagers. Deux adultes voyageront dans de bonnes conditions. Le coffre propose 405 litres (avec roue de secours galette), un volume dans la bonne moyenne du marché, et dispose d’un pratique plancher à deux étages. La modularité est toutefois en retrait par rapport à la première génération puisque vous n’aurez pas de plancher plat ni la banquette escamotable.

Le moteur Puretech 100 est vif et agréable à conduire mais définitivement trop gourmand en carburant.
Le moteur Puretech 100 est vif et agréable à conduire mais définitivement trop gourmand en carburant.

Cette version cœur de gamme Allure, vendue 24 050 €, pratique des tarifs plus élevés que la concurrence et notamment le Renault Captur TCe 100 Intens (23 700 €) ou encore le Ford Puma Ecoboost 125 Titanium (22 900 €). En contrepartie, il se montre bien fourni en matière d’équipement. Cette version bénéficie de la climatisation automatique, de la lecture des panneaux, de l’alerte de franchissement de ligne, du régulateur/limiteur de vitesse, des vitres électriques, du i-cockpit 3D, du radar de recul, des jantes alliage 17’’ et d'une sellerie mixte.

Chiffres clés *

  • Longueur : 4,30 m
  • Largeur : 1,77 m
  • Hauteur : 1,53 m
  • Nombre de places : 5 places
  • Volume du coffre : 405 l / 1467 l
  • Boite de vitesse : Méca. à 6 rapports
  • Carburant : Essence
  • Taux d'émission de CO2 : 105 g/km
  • Bonus : 0 €
  • Date de commercialisation du modèle : Mars 2020

* pour la version II 1.2 PURETECH 100 S&S 5CV ALLURE BUSINESS.

Photos (29)

En savoir plus sur : Peugeot 2008 (2e Generation)

SPONSORISE

Essais 4X4 - SUV - Crossover

Fiches fiabilité 4X4 - SUV - Crossover

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire