Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Essai – Renault Clio Blue dCi 85 (2019) : chameau mais pas pur-sang

Dans Nouveautés / Nouvelles versions

L'offre en matière de moteurs diesel dans la catégorie des polyvalentes s'est fortement raréfiée ces dernières années avec la chute de popularité vertigineuse du gazole. Mais si c'est un carburant à proscrire pour une citadine pure au faible kilométrage annuel, il peut encore faire sens dans une polyvalente digne de ce nom pouvant être choisie par des gros rouleurs. Renault continue en tout cas d'y croire en proposant sur sa dernière génération de Clio un 1.5 Blue dCi en deux niveaux de puissance, 85 et 115 ch, et c'est d'un modèle greffé du premier que nous avons pris le volant.

Essai – Renault Clio Blue dCi 85 (2019) : chameau mais pas pur-sang

En bref

À partir de 19 300 €

4 cylindres 1.5 BlueDCI 85 ch et 220 Nm

3,6 l/100 km et 95 g/km de CO2 WLTP

Si Peugeot a drastiquement réduit sa gamme de motorisations diesel sur sa dernière 208, passant de trois à un, Renault, lui, continue d'offrir le choix entre deux mécaniques tournant au gazole pour sa Clio de cinquième génération. La base est là même, un 4 cylindres 1 461 cm3 turbo, 8 soupapes et injection directe, filtre à particules et post traitement NOx via une solution d'urée, le tout relié à une boîte de vitesses mécaniques à six rapports, avec deux résultats différents : d'un côté 85 ch à 3 750 tr/min et 220 Nm à 1 750 tr/min pour notre modèle d'essai, et de l'autre 115 ch à 3 750 tr/min et 260 Nm à 2 000 tr/min.

Avec 1 189 kg sur la balance, ça n'en fait évidemment pas un foudre de guerre : le 0 à 100 km/h réclame 14,7 s, le 1 000 m départ arrêté 36 secondes et, surtout, le 80 à 120 km/h en cinquième se fait en un interminable 14,1 s, le tout avec le seul conducteur à bord et coffre vide. Le moteur parvient à faire illusion dans la première partie du compte-tours mais s'épuise très vite ensuite. Cela réduit donc ironiquement drastiquement la polyvalence de cette polyvalente qui est sinon pétrie de qualités : une direction agréable, une commande de boîte précise et franche et un bon compromis en suspensions entre confort et dynamisme.

Essai – Renault Clio Blue dCi 85 (2019) : chameau mais pas pur-sang

Le petit Blue dCi garde cependant quelques atouts dans sa manche : il est d'abord tout ce qu'il y a de plus silencieux mais est surtout d'une sobriété rien de moins qu'extraordinaire. Alors que sa paresse nécessite des accélérations franches et un maniement frénétique du pommeau de vitesses pour garantir une vitesse de progression acceptable hors des limites de la ville, à des années-lumière donc de toute velléité d'écoconduite, la consommation moyenne s'établit à 4,5 l/100 km. Et pour peu que vous soyez un peu plus prévenant et souple, tomber dans les trois litres n'est qu'une formalité.

Essai – Renault Clio Blue dCi 85 (2019) : chameau mais pas pur-sang

Cette Clio Blue dCi 85, c'est aussi un saut dans le temps quand on prend place à bord. Le moteur diesel sous le capot n'est en effet pas la seule espèce en voie de disparition, il est rejoint dans l'habitacle par un démarrage à la clé, un frein à main manuel et par une boîte de vitesses mécanique et il n'y a pas grand-chose que vous pouvez faire pour agrémenter cette dotation de série. Cette mécanique n'est en effet proposée aux particuliers qu'en finition Zen qui comprend notamment projecteurs LED, maintien dans la voie, rétroviseurs électriques et dégivrants, climatisation manuelle, système multimédia Easy Link avec écran 7 pouces, Android Auto et Apple CarPlay et jantes tôle avec enjoliveurs. Trois packs d'options sont disponibles en plus : City (rétroviseurs rabattables électriquement et radar de recul arrière, 350 €), Navigation (300 €) et Look Noir (jantes alliage 16 pouces et vitres arrière surteintées, 400 €) mais donc pas de démarrage mains libres, de grande instrumentation numérique, de boîte de vitesses automatisée, de caméra de recul ou d'écran 9,3 pouces.

Une planche de bord ergonomique et bien finie.
Une planche de bord ergonomique et bien finie.

Heureusement, cette Clio garde bien évidemment de série à la fois une finition à l'aspect qualitatif en très net progrès par rapport à la génération précédente (même si quelques plastiques rugueux demeurent sur les accoudoirs arrière), une habitabilité remarquable permettant d'accueillir deux adultes confortablement à l'arrière et un volume de coffre conséquent, avec 391 litres en configuration 5 places et jusqu'à 1 069 litres en rabattant le dossier 60/40 de la banquette arrière.

Essai – Renault Clio Blue dCi 85 (2019) : chameau mais pas pur-sang
Essai – Renault Clio Blue dCi 85 (2019) : chameau mais pas pur-sang

Habitabilité arrière et volume de coffre font partie des grandes qualités de la Clio cinquième du nom.

Au tarif unique de 19 300 €, cette Clio Blue dCi 85 se place dans la moyenne de la catégorie désormais clairsemée, entre les 18 450 € d'une Ford Fiesta TDCI 85 Cool & Connect plus véloce et dynamique et les 20 000 € d'une Peugeot 208 BlueHDI 100 Active. La sochalienne est certes moins habitable et a un appétit légèrement supérieur mais ses performances enterrent totalement la polyvalente au losange, avec pas moins de 4,5 s de moins réclamés pour le 0 à 100 km/h ! C'est aussi 1 500 € de plus qu'une Clio PureTech 100 essence qui sera plus rentable jusqu'à environ 50 000 km et pour lequel vous aurez moins à angoisser de l'évolution de la législation et des restrictions de circulation pour la revente.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 :

95 g/km - bonus : 0 €

Début de commercialisation du modèle :

Avril 2019

A titre d'exemple pour la version V 1.5 BLUE DCI 85 ZEN.

1,44 m1,79 m
4,05 m
  •  5 places
  •  366 l / 1069 l

  •  Méca. à 6 rapports
  •  NC

Portfolio (36 photos)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (89)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

14.7 - 11.3 = 4.5.

Ok boomer :ange:

Par

Sic "Mais si c'est un carburant à proscrire pour une citadine pure au faible kilométrage annuel, il peut encore faire sens dans une polyvalente digne de ce nom pouvant être choisie par des gros rouleurs."

c'est surement au vu de ses mesures de pollution que Caradisiac peut écrire cela.

Alors qu'il médite les mesures de l'ADAC sur les citadines à essence à injection indirecte genre Twingo Sce75

Par kilomètre : 16mg de HC, 386 mg de CO, 29 mg de NOx, 2 mg de particules et 2806 milliards de particules fines/km. En final une note de pollution ultra médiocre de 29/60 et consommation 6L/100 sur le cycle ADAC

Comparaison avec un Dacia Dokker dCi doté du même moteur que cette Clio : 4 mg de HC, 13 mg de CO, 40 mg de Nox, 0,3 mg de particules et 6 milliards de particules par km note de pollution : la meilleure possible 50/50 et consommation moyenne 5,1l

Moralité pour polluer vraiment plus en particulier en matière de particules, rouler à l'essence

Par

Cette manie des essais chez caradisiac de ne rien vérifier des chiffres.....

Vous prenez un communiqué de presse de Renault pourri qui balance plus de 14 secondes sur le 0 à 100 avec un véhicule de 85 ch et moins d'1 tonne 2 tous pleins fait==> c'est physiquement impossible (même avec des rapports de boite long)

l'automobile magasine l'a mesuré à 12 secondes, Renault a fait la même chose sur le scenic 4 avec le 1,7 dci ou Caradisiac conclut (vu le chiffre annoncé à plus de 14 secondes aussi) que c'est un veau alors que même constat on est à moins de 12 secondes (ce qui pour un véhicule 7 places et lourd est pas déconnant)

Pendant ce temps d'autres constructeurs annoncent des performances fantaisistes exemple la précédente 208 en hdi 100 donnée pour moins de 1100 kg et moins de 10 secondes du 0 à 100, ou la réalité l'affiche à 1300 kg et plus de 11 secondes. et ça va être le même cas sur la nouvelle 208.....

DOnc finalement on a un constructeur (Renault) qui ne vérifie pas les documents qu'il diffuse ou qui s'en fou, et un autre (Peugeot) qui balance des masses à vide et des performances farfelues pour qu'un site soit disant spécialisé en automobile se contente de comparer des brochures de presse et conclue qu'il y a 4,5 secondes d’écart sur le 0 à 100 entre 2 véhicule ou au final il y aura 1 seconde (pour 15 chevaux )

ACHETEZ VOUS DU MATERIEL DE MESURE ET FAITES VOTRE BOULOT....

Par

Cette motorisation a du sens pour qui vois la Clio comme une petite voiture de grande route et autoroute ...

Vue comme ca, elle est confortable et ultra sobre.

Pour le reste... ya l'hybride , l'ethanol le GPL...

Surtout qu'à 20 000 € (ce qui n'est meme pas exccessif dans son segment)

ya quand meme des possibilités.

Par

La Clio Dci 85 Zen vendu 19.300, coûtera 20.550€ avec tous les packs (City à 350€, Nav à 350€ et Look à 400€) et une roue de secours à 150€.

La Clio Dci 115 Zen vendu 20.600€ coûtera 21.850€ avec tous les packs et une roue de secours

La 208 BlueHDI 100 Active vendu 20.000€ coûtera 22.170€ à équipements équivalents (pack GPS 7' à... 900€ !, JA 16'+roue de secours à 520€, radar de recul à 250€, et le pack safety plus à 500€.

Conclusion : pour le prix de la 208 HDI 100, vous avez une Clio Dci 115 !...

Et dans la 208, point de feux LED et pas plus d'instrumentation numérique, de "grand écran", etc...

Par

En réponse à Bobin71

La Clio Dci 85 Zen vendu 19.300, coûtera 20.550€ avec tous les packs (City à 350€, Nav à 350€ et Look à 400€) et une roue de secours à 150€.

La Clio Dci 115 Zen vendu 20.600€ coûtera 21.850€ avec tous les packs et une roue de secours

La 208 BlueHDI 100 Active vendu 20.000€ coûtera 22.170€ à équipements équivalents (pack GPS 7' à... 900€ !, JA 16'+roue de secours à 520€, radar de recul à 250€, et le pack safety plus à 500€.

Conclusion : pour le prix de la 208 HDI 100, vous avez une Clio Dci 115 !...

Et dans la 208, point de feux LED et pas plus d'instrumentation numérique, de "grand écran", etc...

Oui mais les gars du marketing chez PSA essai de nous faire croire que Pigo et devenu premioum...

C'est surtout du premioum daubswagen moins bien mais plus chère :coolfuck:

Par

Allez faire un tour sur le configurateur de la 208, prenez une version Active, ajoutez l'option Pack Navigation à 900€ pour un écran de 7' et admirez la verrue posée sur le tableau de bord !!!

900€ pour un GPS 7' enchâssé dans le même cadre que le GPS en 10', les bords noirs de la mort...

900€ pour ça ! Faut oser quand même...

Par

On est en automne, la nuit tombe tôt et Renault a sorti sa signature visuel nocturne... le phare borgne. C'est fou le nombre de Renault Talisman ou Twingo ou Clio avec un phare grillé

Par

Comme voiture de societé 2 places, quand on a le choix dans une grande entreprise de choisir entre renault peugeot ou citroen, la clio va être boudé par rapport à la 208 ou la C3 qui ne proposent plus de "petit" diesel.

Par

En réponse à lorenzozozo

On est en automne, la nuit tombe tôt et Renault a sorti sa signature visuel nocturne... le phare borgne. C'est fou le nombre de Renault Talisman ou Twingo ou Clio avec un phare grillé

Ca c'est les effets secondaires de l alcool..a une certaines heure faut arrêter pour la sécurité de tous:bien:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire