Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Essai - Renault Mégane TCe 160 : une nouvelle offre essence

Renault commence le déploiement de son nouveau moteur essence conçu avec Mercedes. Disponible en plusieurs niveaux de puissance, le 1.3 TCe arrive aujourd’hui sous le capot de la Mégane. Essai de la version 160 ch.

Essai - Renault Mégane TCe 160 : une nouvelle offre essence

En bref 

Quatrième génération

Neutre au malus écologique

A partir de 28 000 €

Il s’appelle HR13 et les clients du losange n’ont pas fini d’en entendre parler. Ce quatre cylindres essence dernier cri développé avec l’aide de Daimler, et plus communément appelé 1.3 TCe, a pour mission d’animer un million de véhicules par an sous différents blasons de l’Alliance (Renault, Nissan, Dacia) mais aussi de Mercedes qui l’utilisera pour ses modèles compacts (Classe A, Classe C et leurs dérivés). Après le Scénic, c’est aujourd’hui la Mégane qui s’adjoint les services de ce moteur performant et davantage en phase avec le marché de plus en plus tourné vers l’essence. 

Ce nouveau 1.3 TCe est décliné en trois niveaux de puissance (115, 140 et 160 ch) et présente des atouts non négligeables en ces temps de chasse au CO2. En effet, quelle que soit sa version, il revendique des émissions de CO2 qui ne dépassent pas 125 g/km et limite le malus à 113 €. En prime, il arrive au bon moment pour soutenir la comparaison avec les meilleures compactes européennes (Peugeot 308, Ford Focus et Volkswagen Golf) qui, elles, ont misé sur un 3 cylindres.

Essai - Renault Mégane TCe 160 : une nouvelle offre essence

L’avantage d’une telle architecture, c’est qu’il présente un silence de fonctionnement et un équilibre supérieur à bas régime, ce qui renforce l’agrément en conduite urbaine. Avec la boîte automatique EDC à 7 rapports, le mariage est réussi pour imprimer une conduite souple et fluide. Hors des villes, ce 1.3 TCe donne du répondant. Malgré sa faible cylindrée, il délivre des accélérations solides et instantanées qui s’avèrent rassurantes pour les dépassements sur routes secondaires. En revanche, son allonge se révèle un poil juste, sur autoroute par exemple. Un peu plus de « coffre » ne nous aurait pas déplu car en charge, il vocifère plus qu’il n’envoie. Son appétit à la pompe n’a rien d’extraordinaire mais rien d’alarmant non plus, avec une moyenne de 6,8 l/100 km relevée durant notre essai contre 5,2 l/100 km annoncée (normes NEDC). Cette version 160 ch n’apporte au final que très peu de peps par rapport au 1.3 TCe 140 déjà compétent dans son registre et vendu 1 200 € de moins.

Essai - Renault Mégane TCe 160 : une nouvelle offre essence
Essai - Renault Mégane TCe 160 : une nouvelle offre essence

 

La compacte française offre des prestations routières de bonne facture, notamment grâce à un amortissement de très grande qualité. Le réglage privilégie la souplesse sans dénaturer le maintien, ce qui en fait une compagne confortable et plaisante au quotidien. Toutefois, dans cette tranche de puissance (160 ch) où le client commence à chercher du dynamisme voire de la sportivité, la Mégane vous laissera sur votre faim. On lui préfère le caractère plus trempé d’une Peugeot 308.

Du côté du porte-monnaie, il vous en coûtera au minimum 28 000 € pour vous offrir les services de cette version TCe 160 ch en boîte mécanique et en finition haute « Intens », très bien équipée et exemptée de tout malus écologique avec des émissions de 117 g de CO2/km. Si vous souhaitez vous offrir les services de la boîte EDC, il faudra débourser 1 700 € en sus. Face à la concurrence, la proposition de Renault tient la route surtout au regard de la dotation proposée de série. Seule, la redoutable nouvelle Ford Focus fait mieux, s’affichant à puissance et finition équivalentes à 22 200 €.

Chiffres clés *

  • Longueur : 4,35 m
  • Largeur : 1,81 m
  • Hauteur : 1,44 m
  • Nombre de places : 5 places
  • Volume du coffre : 384 l / 1247 l
  • Boite de vitesse : Auto. à 7 rapports
  • Carburant : Essence
  • Taux d'émission de CO2 (norme NEDC) : 117 g/km
  • Malus : 210 €
  • Date de commercialisation du modèle : Mars 2018

* pour la version IV 1.3 TCE 160 ENERGY INTENS EDC.

Le bonus / malus affiché est celui en vigueur au moment de la publication de l'article.

Photos (14)

Mots clés :

SPONSORISE

Essais Moyenne Berline

Fiches fiabilité Moyenne Berline

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire