Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Essai vidéo - Citroën C4 Picasso restylé 2016 : à point nommé

Dans Nouveautés / Restyling

Alexandre Bataille

Leader du marché des monospaces compacts en Europe, le Citroën C4 Picasso se refait une jeunesse mécanique et technologique. Un restylage qui tombe à point nommé, avant l’arrivée de son principal rival : le Renault Scénic 4.

Essai vidéo - Citroën C4 Picasso restylé 2016 : à point nommé

En bref

A partir de 24 950 €

Nouveau moteur essence Puretech 130

Nouvelles technologies sécuritaires

Jusqu’ici tout va bien pour le monospace compact des chevrons. Le C4 Picasso domine de la tête et des épaules son marché en France mais aussi sur le Vieux Continent, devant les stars européennes comme le Volkswagen Touran ou le Ford C-Max. Le français plait essentiellement pour son design très marqué et son confort 4 étoiles. Des points à manipuler, avec une extrême précaution à l’image du nouveau faciès proposé par Citroën : montants de pavillon, feux arrière « 3D » et face avant ont été remodelés. Un toit bi-ton est désormais disponible en option sur l’ensemble de la gamme. Les évolutions sont subtiles mais efficaces. Le C4 Picasso, né en 2013, conserve son design moderne sans céder aux sirènes du SUV.

 

Essai vidéo - Citroën C4 Picasso restylé 2016 : à point nommé

Essai vidéo - Citroën C4 Picasso restylé 2016 : à point nommé

 

 

A bord, la mise à jour est principalement d’ordre technologique. Le C4 Picasso enrichit son offre, selon les finitions, d’un hayon mains libres, de la lecture des panneaux, du régulateur de vitesse adaptatif et d’un système de surveillance d’angle mort. Le système d’info-divertissement via la tablette tactile 7 pouces a été mis à jour pour plus de fluidité. Bref, Citroën revient dans la course à l’armement technologique et c’est tant mieux, si l’on met de côté la qualité très médiocre de la caméra de recul et du détecteur d’angles morts qui entre en fonction dès qu’il pleut.

Le système multimédia a été amélioré
Le système multimédia a été amélioré
La boîte auto EAT6 fait son apparition
La boîte auto EAT6 fait son apparition
Il conserve ses 3 sièges arrière indépendants
Il conserve ses 3 sièges arrière indépendants

S’il y a bien un domaine où le français ne transige pas, c’est la qualité perçue. Les matériaux (plastiques et tissus) sont d’excellente qualité et leur assemblage proche de la perfection. De nouvelles ambiances font leur apparition au catalogue et c’est à peu près tout pour ce qui concerne les nouveautés associées à ce restylage. Le cockpit à double étage reste toujours aussi moderne et l’atmosphère lumineuse grâce à la présence du pare-brise « zénith ».

Essai vidéo - Citroën C4 Picasso restylé 2016 : à point nommé
Essai vidéo - Citroën C4 Picasso restylé 2016 : à point nommé

Le C4 Picasso conserve son architecture classique avec 3 sièges arrière indépendants, rabattables et coulissants. Ces derniers offrent une assise étroite qui pourra déplaire aux grands gabarits. Dommage, ils ne se rabattent pas non plus depuis le coffre. Celui-ci se place quant à lui dans la moyenne haute du segment avec 537 litres de base et même 630 litres si l'on avance au maximum les sièges arrière. C’est mieux que le nouveau Scénic.

Chiffres clés *

  • Longueur : 4,43 m
  • Largeur : 1,82 m
  • Hauteur : 1,62 m
  • Nombre de places : 5 places
  • Volume du coffre : 630 l / NC
  • Boite de vitesse : Auto. à 6 rapports
  • Carburant : Essence
  • Taux d'émission de CO2 : 94 g/km
  • Bonus : 0 €
  • Date de commercialisation du modèle : Mai 2013

* A titre d'exemple pour la version II (2) 1.2 PURETECH 130 S&S FEEL EAT6.

Le bonus / malus et le taux d'émission de CO2 sont données à titre d'indication pour la version la plus écologique.

Photos (18)

En savoir plus sur : Citroen C4 Picasso 2

SPONSORISE

Essais Monospace

Fiches fiabilité Monospace

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire