Publi info
 

Essai vidéo – Nissan Leaf 2018 : retour au sommet

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Qu'est-ce qu'il y a de plus difficile que de produire un best-seller, référence et modèle le plus vendu dans le monde de sa catégorie ? Créer son successeur. C'est la lourde tâche à laquelle s'est attelé Nissan en développant la seconde génération de Leaf. Parviendra-t-elle à au moins égaler le succès de son aînée ? Nous sommes allés en prendre le volant pour la première fois à Tenerife, dans l'archipel espagnol des Canaries.

Essai vidéo – Nissan Leaf 2018 : retour au sommet

En bref

150 ch et 320 Nm

Autonomie de 285 km (WLTP) ou de 378 km (NEDC)

À partir de 33 900 €

 Depuis son lancement en 2010, la Leaf s'est écoulée à 300 000 exemplaires dans le monde, dont 12 000 en France, ce qui en fait tout simplement la voiture électrique la plus vendue de l'Histoire et met ainsi une très forte pression sur les épaules de Nissan au moment de lancer sa remplaçante. D’autant plus que, quasiment seule à sa sortie, la compacte électrique a vu arriver année après année une concurrence toujours plus fournie et performante, et que, selon un sondage mené par la marque, 94 % des propriétaires s'en déclarent pleinement satisfaits. Avançant de façon prudente, le constructeur japonais a donc préféré partir de la plateforme déjà existante en la modifiant profondément.

Et cela commence par l'esthétique. Dans ce domaine, impossible de voir le lien de parenté avec l'aînée et nombreux sont ceux qui s'en féliciteront, la Leaf première du nom étant loin de faire l'unanimité dans ce domaine. Un choix assumé par la marque à l'époque, arguant que les amateurs de voitures électriques souhaitaient afficher leur choix en se démarquant de la production automobile thermique. Une idée que continue de partager Toyota dans le monde des hybrides. Ce n'est visiblement plus à l'ordre du jour pour Nissan puisque la seconde Leaf s'inscrit désormais parfaitement dans sa gamme, en reprenant les derniers codes stylistiques avec des phares étirés et une calandre en V soulignée de noir. L'ensemble est plus équilibré, plus dynamique et se paye même le luxe de conserver le même excellent Cx de 0,28 que sa devancière.

Essai vidéo – Nissan Leaf 2018 : retour au sommet

Même constat à l'intérieur : on retrouve bien quelques commandes communes, comme la « souris » sur la console centrale pour les modes de conduite par exemple, mais sinon la planche de bord est entièrement redessinée. Elle présente désormais certes un aspect plus conventionnel mais surtout une qualité perçue dans le choix des matériaux et les finitions en très forte progression. Toutefois, avec un empattement identique au millimètre près, à 2 700 mm, l'espace à bord stagne. On ne se sent pas forcément à l'étroit, mais le rapport habitabilité/encombrement est en deçà de ce que l'on peut attendre d'un véhicule tutoyant les 4,50 m. On garde de plus une position de conduite un peu étrange à cause de l'implantation des batteries qui surélèvent le plancher, ce que n'arrange pas un volant dont le réglage en hauteur manque d'amplitude, celui en profondeur étant toujours aux abonnés absents. Point faible de la première Leaf qui n'offrait que 370 litres, le volume de coffre a augmenté de façon considérable, à dorénavant 435 litres grâce à un porte-à-faux arrière légèrement plus long mais surtout un remodelage complet des garnitures. Le seuil de chargement reste malheureusement vertigineux.

Essai vidéo – Nissan Leaf 2018 : retour au sommet
Essai vidéo – Nissan Leaf 2018 : retour au sommet
Essai vidéo – Nissan Leaf 2018 : retour au sommet
Essai vidéo – Nissan Leaf 2018 : retour au sommet

L'habitabilité stagne mais la finition s'améliore nettement et le volume de coffre augmente de 60 litres, à 435 litres.

Les équipements subissent aussi une belle mise à jour avec l'arrivée d'une instrumentation comprenant un écran couleur TFT de 7 pouces, de la dernière génération de système multimédia NissanConnect avec écran central tactile de 7 pouces et d'une connectivité accrue par l'ajout d'Apple CarPlay et d'Android Auto. Mais là où la Leaf 2 frappe fort, c'est en adoptant aussi la conduite semi-autonome ProPilot et le stationnement automatique ProPilot Park dont nous détaillerons le fonctionnement à la page suivante. Ces fonctionnalités viennent s'ajouter à une liste déjà fournie comprenant caméra 360°, pompe à chaleur, alerte de franchissement de ligne, reconnaissance des panneaux de signalisation et surveillance des angles morts.

Essai vidéo – Nissan Leaf 2018 : retour au sommet
Essai vidéo – Nissan Leaf 2018 : retour au sommet
Essai vidéo – Nissan Leaf 2018 : retour au sommet

Sous le capot, le moteur EM57 reste fidèle au poste, mais grâce à un nouvel onduleur et une batterie au plus gros débit, sa puissance passe de 109 à 150 ch et son couple de 254 à 320 Nm. Un bond en avant colossal qui se traduit, le poids stagnant à environ 1 550 kg, par une progression similaire en performances, avec un 0 à 100 km/h chutant de 11,5 s à 7,9 s ! Pour l'alimenter, la batterie lithium ion conserve le même volume mais augmente d'un tiers sa capacité, à maintenant 40 kWh. Ce « gros réservoir » lui permet donc d'annoncer une autonomie impressionnante de 378 km selon les normes NEDC, soit la meilleure valeur du marché des compactes électriques aujourd'hui. Nissan se targue de faire partie des très rares à donner aussi les chiffres des nouvelles normes WLTP, qui sont de 285 km en mixte et de 415 km en cycle urbain. Pas d'évolution en matière de recharge, la Leaf a toujours un chargeur embarqué de 6,6 kW et un port de recharge rapide pouvant aller jusqu'à 50 kW. Il faudra compter jusqu'à 21 heures sur prise domestique 220V, 7 heures sur une Wallbox 32A et de 40 à 60 minutes jusqu'à 80 % pour une borne de charge rapide à 50 kW.

Essai vidéo – Nissan Leaf 2018 : retour au sommet
Essai vidéo – Nissan Leaf 2018 : retour au sommet
Essai vidéo – Nissan Leaf 2018 : retour au sommet

Avec autant d'évolutions, que ce soit en termes d'équipements, de performances ou d'autonomie, on aurait pu craindre des tarifs revus nettement à la hausse mais il n'en est rien. Le prix de base est de 33 900 € en Visia, finition dans laquelle n'était pas disponible la Leaf 30 kWh qui démarrait avec le second niveau, Acenta, et pour lequel étaient réclamés 35 300 €, soit à l'euro près la même somme que le nouveau modèle à l'équipement pourtant plus fourni comprenant régulateur de vitesse adaptatif et radars de stationnement avant et arrière. Il convient de noter au passage que la Leaf 2018 n'est pas disponible avec la location des batteries, très peu de clients choisissant cette option selon Nissan pour le modèle précédent.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus
de la version la plus écologique de : Nissan Leaf

0 g/km - bonus : 6000 €*

* + 4 000 € si reprise d'un véhicule diesel datant d'avant le 1er janvier 2006.

Début de commercialisation du modèle :
Nissan Leaf 2

Octobre 2017

A titre d'exemple pour la version II 150 N-CONNECTA.

1,53 m1,79 m
4,48 m
  • 5 places
  • 435 l / NC

  • Auto. à 1 rapport
  • Electrique

Portfolio (62 photos)

Mots clés :

En savoir plus sur : Nissan Leaf 2

Commentaires (220)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

je pige pas le système de notation, c'est la meilleure proposition sur le marché dans sa catégorie ... à quoi cela sert il de noter sur 20 si personne n'y a droit ?

Par

En réponse à inzeflesh

je pige pas le système de notation, c'est la meilleure proposition sur le marché dans sa catégorie ... à quoi cela sert il de noter sur 20 si personne n'y a droit ?

parce que l'on peut toujours faire mieux

Par

"La finition Acenta, à partir de 35 300 €"

indispensable pour avoir à minima les radars et caméras de recul.

bonus déduit et probablement la couleur payante, faudra donc compter sur 30k€.

si l'autonomie allant de 285 à 415km est confirmée, c'est déjà nettement mieux que l'ancienne, par ailleurs nettement plus moche. celle-là, ça peut aller.

j'en retiens qu'on peut en tout cas s'en servir pour un trajet quotidien de 2x50 bornes avec une recharge de nuit sur prise classique.

très bien également le 0-100 en 8s, ça augure de manière générales de disponibilités/reprises intéressantes.

me faudrait la même chose mais en 4m de long max et au moins 5k€ de moins. ça devrait être possible je pense...

après, ça ne conviendra pas à tout le monde. mais ça reste une offre finalement globalement intéressante. bref, un petit merci à Nissan.

Par

En réponse à inzeflesh

je pige pas le système de notation, c'est la meilleure proposition sur le marché dans sa catégorie ... à quoi cela sert il de noter sur 20 si personne n'y a droit ?

Aller accorder plus de 16 à une bagnole qui ne te permettra pas de sortir de ta région sans crainte, c'est déjà pas mal non ?

Par

je ne sais pas s'ils vont faire des offres de LOA et à quel prix, + pour quel kilométrage annuel...

Par

Et un grand bravo au Gars Pierre.... excellente idée que d'assurer la promotion de la trottinette électrique : encore le truc le plus cohérent, et de loin, pour les déplacements urbains et la praticité d'usage.....

Par

En réponse à roc et gravillon

Aller accorder plus de 16 à une bagnole qui ne te permettra pas de sortir de ta région sans crainte, c'est déjà pas mal non ?

bah. dans les faits et pour ma part, c'est 2x45 bornes par jour et 2x240 bornes pour un certain nombre de week-ends de l'année.

donc, en terme d'autonomie, c'est plutôt bon pour moi.

et je doute d'être le seul.

en revanche, et à ce prix là, l'absence de réglage du volant en profondeur est un non-sens.

Par

A priori de gros progrès mais une suspension «  tape cul » , c’est à dire dynamique en langage « essayeur » . Un design passe partout intérieur et extérieur, sans charme, des progrès en autonomie mais quid d’un essai sur autoroute à 120 km/h pendant 500 kms ? Parce que la France , c’est pas une île de la taille des Canaries , les trajets peuvent être long .... surtout que l’on achète pas une compacte pour faire le tour du périphérique à l’allure d’un escargot ....

Dans l’ensemble, bonne voiture pour rouler sur autoroute, là où elle ne tiendra pas la distance .... on va encore attendre ....longtemps.....

Par

En réponse à roc et gravillon

Et un grand bravo au Gars Pierre.... excellente idée que d'assurer la promotion de la trottinette électrique : encore le truc le plus cohérent, et de loin, pour les déplacements urbains et la praticité d'usage.....

Oh que oui, même si une bonne paire de running accompagné d’un p’tit palpitant en bon état sont encore mieux :smile:

Par

Putain, enfin une Leaf qui a pas l'air ridicule ! Elle est plutôt chouette celle là

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire