Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Futures voitures hybrides et électriques

Dans Futurs modèles / Scoops

Les constructeurs investissent de plus en plus dans l’électrification de leurs modèles. Quoi de plus normal, il faut que leur gamme puisse passer les futures normes. Il faut des véhicules émettant peu de CO2 ou des voitures “zéro émission“ pour rester en dessous des seuils de CO2 au-delà desquels de fortes amendes sont à prévoir. C’est pourquoi les électriques et hybrides vont être de plus en plus nombreuses dans les “showrooms“ des concessionnaires. Caradisiac fait le point sur tous les projets des constructeurs concernant les voitures “électrifiées“. 

Futures voitures hybrides et électriques

Les normes antipollution ne cessent d’être plus sévères. Cela oblige les constructeurs à opter pour l’électrification de leurs modèles afin de baisser de manière importante leurs émissions de CO2. Tout est bon pour y arriver et les constructeurs vont proposer dans leurs gammes plein de voitures hybrides et électriques.

Technologie dédiée

Plus question pour les constructeurs d’installer en “deuxième monte“ des batteries et un moteur électrique sur des autos conçues exclusivement pour du thermique. Il faut des plateformes dédiées et prévues pour ces motorisations électriques et hybrides. PSA dispose de la e-CMP (Common Modular Platform) pour les DS3 Crossback e-Tense, Peugeot e-208 et futur Peugeot e-2008. Le groupe Volkswagen a créé la MEB qui servira de base à toutes les électriques du groupe automobile allemand, etc.

Futures voitures hybrides et électriques

Les batteries ont la cote

Pour le “zéro émission“ le tout électrique s’impose. La voiture qui s’en équipe peut recevoir un ou plusieurs moteurs électriques. Les batteries sont rechargées sur une prise (prise normale, Wallbox…) plus ou moins rapidement en fonction de la technologie utilisée. Il peut aussi y avoir sur ces électriques, comme la BMW i3, un prolongateur d’autonomie en option, ou encore de série avec la technologie E-Power que Nissan propose sur sa Nissan Note au Japon. C’est un petit générateur thermique à essence qui recharge la batterie en roulant. On peut également opter pour la pile à combustible (PAC) qui utilise de l’hydrogène pour se déplacer, mais peu de constructeurs ont investi dans cette technique onéreuse : Hyundai avec son Nexo, Mercedes avec le GLC F-Cell, Toyota avec sa Mirai

Le point sur l’hybridation

Pour l’hybride, plusieurs techniques sont utilisées. De l’hybride léger comme le mild-hybrid qui est une sorte d’alterno-démarreur un peu plus conséquent. Il fonctionne en 12 V ou 48 V et aide le moteur au démarrage pour relancer l’auto sur quelques mètres. L’hybride simple popularisé par la Toyota Prius, avec lequel on peut rouler sur plusieurs centaines de mètres voire quelques kilomètres. Enfin l’hybride rechargeable qui permet une utilisation en tout électrique sur plusieurs dizaines de kilomètres (de 40 km à 70 km en fonction de la capacité des batteries).

Les voitures électrifiées vont devenir de plus en plus nombreuses en concession. Les constructeurs contraints et forcés sont obligés d’investir et de multiplier les modèles pour éviter les pénalités.

En savoir plus sur : 4X4 - SUV - Crossover

4X4 - SUV - Crossover

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (35)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Manque Renault. Pas très pro de votre part, vous zappez l'un des acteurs majeurs dans ce domaine...

Par

C'est le futur : Renault n'existera peut-être plus....

Par

En réponse à bar-lorraine

et renault???

En panne au bord de la route...:coolfuck:

Par

Perso je vise plus du mild-hybride, étant gros rouleur et ayant deux points d'attache dont l'un sans parking privatif (et donc sans possibilité de recharge), et je suis un peu déçu que de nombreux constructeurs fassent l'impasse sur ce type d'hybridation (PSA en tête !)

C'est pourtant une techno déjà éprouvée...

Par

"Pour le “zéro émission“ le tout électrique s’impose. La voiture qui s’en équipe peut recevoir un ou plusieurs moteurs électriques. Les batteries sont rechargées sur une prise (prise normale, Wallbox…) plus ou moins rapidement en fonction de la technologie utilisée. Il peut aussi y avoir sur ces électriques, comme la BMW i3, un prolongateur d’autonomie en option, ou encore de série avec la technologie E-Power que Nissan propose sur sa Nissan Note au Japon. C’est un petit générateur thermique à essence qui recharge la batterie en roulant."

Caradisiac confirme n'avoir pas compris le principe du E-Power de Nissan. La Note E-Power n'est pas une électrique, c'est une hybride : sa batterie de petite taille (comparable aux hybrides simples, c'est à dire autour de 1,5kWh) implique que le moteur thermique tourne la plupart du temps, et l'autonomie en électrique est anecdotique. Elle n'a pas de prise de recharge.

L'I3 REX est un vrai VE (environ 150 à 300km d'autonomie suivant les versions) avec une grosse batterie (22 à 40kWh suivant les versions), et en option un prolongateur d'autonomie amené à recharger la batterie occasionnellement seulement, en cas d'impossibilité de recharger la batterie sur prise ou borne. Elle a donc une prise de recharge.

C'est d'ailleurs cette technologie de REX qui devrait être privilégiée par tous les constructeurs : ainsi le risque de tomber en panne d'électricité est supprimé, et avec le prix c'est bien le principal frein à l'achat d'un VE aujourd'hui. Cela permet aussi de rendre acceptable une batterie de plus petite taille, ce qui est réellement écologique. Pourtant, BMW vient de l'abandonner, et aucun constructeur ne prend le relais.

Par

Mr Pellerin , il aurait été quand même bien de parler un minimum de Renault qui est déjà présent dans l'électrique et bientôt dans l'hybride.

Un contentieux avec la marque peut être?

Par

Pourquoi tout le monde copie Toyota et sa solution hybride de 1997 ?

Sinon bel invention que ce fake news tehcnique du mild-hybride... ou c'est ton alterno-demarreur a courroie qui fait le job... ahaha la blague jsute faite pour passer les normes jusqu'en 2022... ahaha l'arnaque !

Par

En réponse à Cédric10110

Perso je vise plus du mild-hybride, étant gros rouleur et ayant deux points d'attache dont l'un sans parking privatif (et donc sans possibilité de recharge), et je suis un peu déçu que de nombreux constructeurs fassent l'impasse sur ce type d'hybridation (PSA en tête !)

C'est pourtant une techno déjà éprouvée...

le mild Hyrbide 12 ou 48v avec un alterno-demarreur c'est pas efficace. tu consommes pas moins.. ca sert a rien sauf pour le greenwashing.

Par Profil supprimé

Dès que l'Homme produit quelque chose, il émet des polluants sous toutes les formes donc arrêtez de parler "zéro émission", vous les blogueurs de Caradisiac et cie, c'est fatiguant. Valable pour tous les médias.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire