Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac 20 ans    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

2. Quelle motorisation choisir ?

On trouve pour le moment trois blocs essence (110, 130 et 150 ch) et deux diesels (130 et 150 ch) sous le capot de la Golf. Une offre sympathique qu’il convient d’analyser pour se faire une idée plus précise afin de choisir le moteur le plus polyvalent.

Quelle Volkswagen Golf 8 choisir ?

ESSENCE

1.0 TSI 110 ch

Moteur d’entrée de gamme de la Volkswagen Golf 8, ce petit trois cylindres se montre un agréable compagnon en ville. Sur la route, il faudra composer avec une puissance modeste, ce qui n’est pas rédhibitoire le 1.0 TSI affichant un caractère volontaire.

Fiche technique

  • Type : 3 cylindres en ligne, turbo, essence
  • Cylindrée : 999 cm3
  • Puissance : 110 ch à 5 500 tr/mn
  • Couple : 200 Nm à 2000 tr/mn
  • Boîte de vitesses : manuelle 6
  • Vitesse maxi : 202 km/h
  • Consommation mixte selon la finition choisie : 5,3 l/100 km à 6,5 l/100 km
  • Rejets de CO2 selon la finition choisie : 121 g/km à 147,9 g/km

1.5 TSI ACT 130 ch

Un quatre cylindres pour le milieu de gamme ce qui permet d’éviter quelques vibrations lors du déclenchement du Stop and Start et offre par la même occasion un surcroît de puissance bienvenu. Il est souple et très progressif, mais manque un peu de vigueur. Les accélérations sont linéaires et il est quelquefois nécessaire de jouer du levier de vitesse lorsque l’on se trouve dans la zone des 90 km/h. La coupure de deux cylindres (ACT) en vitesse stabilisée permet de réduire la consommation.

Fiche technique

  • Type : 4 cylindres en ligne, turbo, essence
  • Cylindrée : 1 498 cm3
  • Puissance : 130 ch à 5 000 tr/mn
  • Couple : 200 Nm à 1 400 tr/mn
  • Boîte de vitesses : manuelle 6
  • Vitesse maxi : 214 km/h
  • Consommation mixte selon la finition choisie : 5,4 l/100 km à 6,2 l/100 km
  • Rejets de CO2 selon la finition choisie : 121 g/km à 142,3 g/km

1.5 eTSI 150 ch

Le eTSI de 150 ch est un moteur classique avec désactivation des cylindres, mais en plus se dote d’un alternodémarreur 48 V qui apporte un surcroît de puissance lors des accélérations. Le moteur fait preuve d’une belle souplesse, mais manque un peu de punch compte tenu de la puissance affichée. La boîte DSG7 qui est associée au bloc procure un bel agrément de conduite malgré un manque de dynamisme lorsque la conduite se fait un peu plus sportive. Afin de limiter la consommation, la fonction “roue libre“ s’actionne lorsqu’on lève le pied de l’accélérateur et la remise en route du moteur se fait en toute discrétion, cela permet de bénéficier d’une consommation raisonnable et compense le coût assez élevé de cette motorisation.

Fiche technique

  • Type : 4 cylindres en ligne, turbo, essence
  • Cylindrée : 1498 cm3
  • Puissance : 150 ch à 5 000 tr/mn
  • Couple : 250 Nm à 1 500 tr/mn
  • Boîte de vitesses : DSG7
  • Vitesse maxi : 224 km/h
  • Consommation mixte selon la finition choisie : 5,7 l/100 km à 6,7 l/100 km
  • Rejets de CO2 selon la finition choisie : 130 g/km à 154,4 g/km
Quelle Volkswagen Golf 8 choisir ?

DIESEL

2.0 TDI 115 ch

Ce 2.0 TDI se dote d’un système de réduction catalytique sélective Twindosing avec double injection d’AdBlue, Volkswagen veut faire oublier le dieselgate et traque efficacement les émissions d’oxydes

d’azote (selon le constructeur allemand, elles ont été réduites de 80 %). Avec 115 ch, ce bloc TDI se montre plaisant à l’usage et séduira les gros rouleurs par son faible appétit, il est disponible associé à une boîte manuelle à six rapports.

Fiche technique

  • Type : 4 cylindres en ligne, turbo, essence
  • Cylindrée : 1 968 cm3
  • Puissance : 115 ch à 3 250 tr/mn
  • Couple : 300 Nm à 1 600 tr/mn
  • Boîte de vitesses : manuelle 6
  • Vitesse maxi : 214 km/h
  • Consommation mixte selon la finition choisie : 4,1 l/100 km à 5,3 l/100 km
  • Rejets de CO2 selon la finition choisie : 107 g/km à 138,1 g/km

2.0 TDI 150 ch

Boîte DSG7 uniquement pour le bloc 2.0 TDI de 150 ch qui fait preuve de vaillance et se montre très à l’aise sur les longs parcours. D’une grande sobriété, il permet d’espacer les passages à la pompe. Le seul bémol et l’association avec la boîte DSG7. Celle-ci se révèle irréprochable à bas régime, mais peine si l’on titille l’accélérateur. Elle semble alors dépassée et lors des changements de vitesse rapides délivre des à-coups qui mettent à mal le plaisir que l’on prend à conduire cette auto.

Fiche technique

  • Type : 4 cylindres en ligne, turbo, essence
  • Cylindrée : 1 968 cm3
  • Puissance : 150 ch à 3 500 tr/mn
  • Couple : 360 Nm à 1 600 tr/mn
  • Boîte de vitesses : DSG7
  • Vitesse maxi : 223 km/h
  • Consommation mixte selon la finition choisie : 4,3 l/100 km à 5,4 l/100 km
  • Rejets de CO2 selon la finition choisie : 114 g/km à 141,9 g/km

 

Caradisiac vous conseille

en essence, le bloc 1.5 eTSI de 150 ch pour sa plage de puissance et son contenu technologique

en diesel, le bloc 2.0 TDI de 150 ch pour son agrément (si l’on ne sollicite pas trop la boîte DSG7) et sa consommation réduite

En savoir plus sur : Volkswagen Golf 8

SPONSORISE

Actualité Volkswagen

Toute l'actualité

Commentaires (75)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Golf tawu, on t monte en l 'R , sisi.

Par

En Suisse on commence à en voir déjà pas mal

Par

Encore un article VAG.

Par

La meilleure Golf : Une Leon 4 FR avec DCC ?

Hormis une meilleure insonorisation et une meilleure suspension (pas de multibras arrières encore sur la Leon) qui remonte quelques trépidations.

Pour moins cher, vous avez une Leon haut de Gamme vs une Golf entrée de gamme

Par

Comment pouvez vous conseiller une version diesel diesel, 2000€ plus chère que son équivalent essence/hybride??? O_o

Cette version n'a tout simplement aucun intérêt quel que soit le profil de rouleur qui désire acheter cette auto à la face avant si triste...!

Par

Les deux versions conseillées vont donc de 35 à 38 K€.

VW peut sans doute vendre sa Golf plus chère que la concurrence car elle a une grosse côte mais là, cela me parait très cher.

Les modèles équivalents concurrents me paraissent beaucoup mieux placés plutôt autour des 30/32 K€.

Quoi qu'il en soit, pour une voiture compacte de 150 ch (ce qui est largement suffisant), ça pique quand même.

Par

En désaccord avec l'auteur.

D'abord, quant à l’ergonomie : aller chercher un réglage avec sa main sur une partie d'un élément sans retour d'information physique, voire même parfois, devoir aller dans des sous-menus, pour des réglages basiques du quotidien c'est tout sauf ergonomique et c'est dangereux en conduisant. Le tout tactile c'est un moyen de faire gadget et pseudo techno à pas cher en économisant sur les boutons physiques. La Golf 7 était un modèle d'ergonomie, avec ses jolis commandes physiques de clim et ventilation par exemple, la Golf 8 est une catastrophe en la matière.

Quand à la finition "premium" abordée dans l'article, outre de style de planche de bord plus vraiment très cossu, VW a encore grignoté sur pas mal d'éléments de qualité. Certaines régressions se voient franchement au niveau de l'habitacle : des petits détails de finition sont abandonnés (le rangement central basique et sans cache, le clapet de rangement du téléphone, plus de range-lunette à gauche du volant, plus de revêtement textile dans la boite à gants....) ; de nombreux plastiques sont vraiment bas de gamme, et surtout, qui a eu l'idée absurde chez VW de mettre à tout va ce fichu plastique pseudo "piano black" qui prend la poussière comme jamais et où la moindre trace de doigt se voit depuis le trottoir d'en face, et summum, qui éblouit au soleil ?

J'ajoute que sur les exemplaires du concessionnaire, il y avait plusieurs plastiques pas trop bien assemblés, là ou c'est d'habitude plutôt clean chez VW (quoi que, sur la dernière Polo, que possède madame, il y a un endroit pas terriblement jointé au dessus des compteurs).

D'autres choses sont moins visibles, mais, par exemple amusez-vous à soulever le capot, ce n'est même pas peint correctement dessous et il n'y a plus de vérin. Le diable se cache dans les détails...

Elles sont loin les années Piëch...

Par

En réponse à pdcsq

Encore un article VAG.

Moi je retiens surtout qu'elle ne procure pas de plaisir de conduire sur les versions hors GTI ou plus sportives, mais que c'est un déplaçoire sans émotion, bien réalisé et au budget élevé. Pas certain que VAG soit à l'origine de l'article ? A moins que ce soit le profil de la clientèle type ?

Je n'en sais rien, je ne suis pas client lol

Par

Voiture de tricheur. Dommage.

Par

En réponse à aiglevert

Comment pouvez vous conseiller une version diesel diesel, 2000€ plus chère que son équivalent essence/hybride??? O_o

Cette version n'a tout simplement aucun intérêt quel que soit le profil de rouleur qui désire acheter cette auto à la face avant si triste...!

La personne qui roule pas mal ou qui a beaucoup de nationale vallonée a tout intérêt à partir sur un diesel. Consommation inférieur de plus d'1L/100 km (source site VW), qui sera surement plus marquée encore sur ce type de trajets.

Après, je pense que le TDI 115 présente le plus d'intérêt.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire