Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac 20 ans    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Quelle Volkswagen Golf 8 choisir ?

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Depuis 1974, la Volkswagen Golf est toujours synonyme de succès. Elle a été vendue à trente-cinq millions d’exemplaires et la nouvelle génération qui s’avance devrait elle aussi connaître de belles ventes. Cette huitième génération de Golf n’en est encore qu’au stade du lancement, mais son catalogue s’étoffe jour après jour. Pour tout connaître de cette berline compacte allemande, et déterminer quel est le meilleur couple motorisation-finition, suivez le guide.

Quelle Volkswagen Golf 8 choisir ?

Une Golf, c’est une Golf ! La nouvelle génération ne bouleverse pas son style pour ne pas trop perturber le fan de la belle de Wolfsburg. Malgré tout, du changement il en a, et si la silhouette reste proche des générations précédentes, le nouveau regard de la Volkswagen Golf 8 est totalement différent de celle qui l’a précédé. La face avant est plus plongeante et plus agressive et apporte une belle touche de modernité. Modernité que l’on retrouve dans l’habitacle. Et là, tout est nouveau ou presque avec deux grands écrans TFT, l’un de 10 pouces (25,4 cm) fait face au conducteur et regroupe toutes les informations de conduite (il y a cinq configurations d’affichage), l’autre au centre de la planche de bord s’occupe du multimédia est affiche des dimensions conséquentes de 8,25 pouces à 10 pouces (soit de 21 cm de diagonale à 25,4 cm).

Quelle Volkswagen Golf 8 choisir ?

Du tactile à bord

Dans la nouvelle Volkswagen Golf, tout est paramétrable. On peut jouer sur les lois d’amortissement, on peut modifier à la voix la puissance des aérateurs. Les commandes de climatisation sont digitalisées et il suffit de poser le doigt au bas de l’écran central pour les voir apparaître. Comme à son habitude, la Golf marque des points face à la concurrence par son ergonomie, mais attention, il faut un petit temps d’adaptation pour faire fonctionner correctement toutes les fonctions, le tout n’étant pas forcément aussi intuitif qu’il le devrait. Petit reproche également, les touches sensitives situées en dessous de l’écran central sont trop clinquantes et au moindre rayon de soleil les inscriptions sont indéchiffrables. Les sièges sont confortables et l’habitabilité très correcte tandis que le volume de chargement est un peu limité avec 380 litres. Sur le plan de la présentation, elle est premium et la qualité de finition est également haut de gamme même si certains plastiques en partie basse sont moins flatteurs.

Une dotation complète

L’équipement est d’un haut niveau et dès l’entrée de gamme Life 1 st (qui n’en est pas vraiment un, Volkswagen préparant une finition moins dotée et moins chère qui arrivera dans les prochains mois) on a droit à l’allumage automatique des phares et des essuie-glaces, à la reconnaissance des panneaux, la climatisation auto tri zones, le Digital Cockpit 10 pouces, des jantes alliage de 16 pouces et tout un tas d’aides à la conduite assez intrusives (freinage d’urgence en ville et détection des piétons, assistant de maintien dans la voie, régulateur de vitesse adaptatif et prédictif ACC, assistant de changement de voie avec détecteurs d’angle mort…). Le système de navigation est inclus dans le pack de départ avec commande vocale intuitive et écran tactile 10''. Bien entendu tout cela à un prix et les tarifs de la Golf sont élevés. Comptez 27 540 € pour l’entrée de gamme avec le petit moteur 1.0 TSI de 110 ch. Malgré une belle dotation de série, le catalogue d’options est copieux et l’on pourra tout y trouver, de l’affichage tête haute au toit ouvrant électrique en passant par les projecteurs à système Matrix ou le dispositif permettant de tout contrôler et ouvrir les portes depuis son smartphone.

Quelle Volkswagen Golf 8 choisir ?

Des débuts compliqués

Le lancement de la nouvelle Golf ne s’est pas fait sans problème. Volkswagen a été obligé d’arrêter la production dans un premier temps pour des soucis de logiciel (les Seat León et Audi A3 ont été aussi impactées) puis le Covid-19 est passé par là… Aujourd’hui tout semble réglé pour que la Volkswagen Golf 8 connaisse le succès, d’autant que l’offre de motorisation (limitée pour le moment) est alléchante avec au lancement : 1.0 TSI de 110 ch, 1.5 TSI de 130 ch et 1.5 eTSI de 150 ch. Pour ces deux derniers blocs, le premier de 130 ch dispose de la désactivation des cylindres (ACT), l’autre d’un système Mild Hybrid constitué d’un réseau électrique en 48 volts et d’un alternodémarreur puissant assurant des arrêts et démarrages tout en douceur. Pour le diesel, plus de 1.6, mais des 2.0 de 115 et 150 ch. Viendront plus tard des versions essence hybrides plug-in (GTE) de 204 et 254 ch, puis la GTD de 200 ch et la GTI ch de 245 ch. Plus de Golf électrique en revanche, le rôle étant désormais dévolu à la Volkswagen ID3

Quelle Volkswagen Golf 8 choisir ?

Une Golf homogène

Sur la route, pas de changement par rapport à la précédente génération, l’équilibre est optimal et seul l’essieu de torsion arrière des versions 110 et 130 ch essence et 115 ch diesel, se rappelle à notre bon souvenir sur les aspérités de la route sans que cela ne compromettre la sécurité (à partir de 150 ch on a droit à un train arrière multibras). La direction est informative et précise et l’on roule sur du velours en particulier lorsque l’on a opté pour l’amortissement piloté DCC avec sélection du profil de conduite (en option). Modèle d’homogénéité en ce qui concerne son comportement, la nouvelle Golf 8 dans ses versions standards (on met de côté la GTI qui arrive plus tard) n’est pas une sportive. Sans briller dans un domaine en particulier elle ne présente pas de faiblesse. Si l’on apprécie les moteurs les plus puissants, les moteurs d’entrée de gamme ne déméritent pas pour autant.

Quelle Volkswagen Golf 8 choisir ?

Catégorie Premium

La Volkswagen Golf 8 en devant plus moderne que ses concurrentes hausse le ton. Par la qualité de son équipement et ses tarifs élevés, elle n’est plus dans la même catégorie des Ford Focus, Peugeot 308, Renault Mégane, mais pousse la porte de la catégorie des berlines haut de gamme allemandes (Audi A3, BMW Série 1 et Mercedes Classe A) avec de beaux atouts pour séduire.

La Volkswagen Golf 8 en dix points

  • Type : berline compacte 5 portes, 5 places
  • Dimensions (L x l x h en mètres) : 4,29 x 1,79 x 1,49
  • Diamètre de braquage : 10,9 m
  • Volume de coffre mini : 381 litres
  • Volume de coffre maxi : 1 237 litres
  • Moteurs essence : 1.0 TSI 110 ch, 1.5 TSI ACT 130 ch, 1.5 eTSI 150 ch
  • Moteur diesel : 2.0 TDI 130 et 150 ch
  • Boîte manuelle 6 rapports avec tous les blocs sauf boîte auto DSG7 pour les 1.5 eTSI de 150 ch et 2.0 TDI de 150 ch.
  • Trois finitions : Life 1 st, Style 1 st, R-Line 1 st (+ Life Business 1 st réservée aux professionnels)
  • Tarifs : à partir de 27 450 € (Diesel : 31 510 €)

En savoir plus sur : Volkswagen Golf 8

SPONSORISE

Actualité Volkswagen

Toute l'actualité

Commentaires (75)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Golf tawu, on t monte en l 'R , sisi.

Par

En Suisse on commence à en voir déjà pas mal

Par

Encore un article VAG.

Par

La meilleure Golf : Une Leon 4 FR avec DCC ?

Hormis une meilleure insonorisation et une meilleure suspension (pas de multibras arrières encore sur la Leon) qui remonte quelques trépidations.

Pour moins cher, vous avez une Leon haut de Gamme vs une Golf entrée de gamme

Par

Comment pouvez vous conseiller une version diesel diesel, 2000€ plus chère que son équivalent essence/hybride??? O_o

Cette version n'a tout simplement aucun intérêt quel que soit le profil de rouleur qui désire acheter cette auto à la face avant si triste...!

Par

Les deux versions conseillées vont donc de 35 à 38 K€.

VW peut sans doute vendre sa Golf plus chère que la concurrence car elle a une grosse côte mais là, cela me parait très cher.

Les modèles équivalents concurrents me paraissent beaucoup mieux placés plutôt autour des 30/32 K€.

Quoi qu'il en soit, pour une voiture compacte de 150 ch (ce qui est largement suffisant), ça pique quand même.

Par

En désaccord avec l'auteur.

D'abord, quant à l’ergonomie : aller chercher un réglage avec sa main sur une partie d'un élément sans retour d'information physique, voire même parfois, devoir aller dans des sous-menus, pour des réglages basiques du quotidien c'est tout sauf ergonomique et c'est dangereux en conduisant. Le tout tactile c'est un moyen de faire gadget et pseudo techno à pas cher en économisant sur les boutons physiques. La Golf 7 était un modèle d'ergonomie, avec ses jolis commandes physiques de clim et ventilation par exemple, la Golf 8 est une catastrophe en la matière.

Quand à la finition "premium" abordée dans l'article, outre de style de planche de bord plus vraiment très cossu, VW a encore grignoté sur pas mal d'éléments de qualité. Certaines régressions se voient franchement au niveau de l'habitacle : des petits détails de finition sont abandonnés (le rangement central basique et sans cache, le clapet de rangement du téléphone, plus de range-lunette à gauche du volant, plus de revêtement textile dans la boite à gants....) ; de nombreux plastiques sont vraiment bas de gamme, et surtout, qui a eu l'idée absurde chez VW de mettre à tout va ce fichu plastique pseudo "piano black" qui prend la poussière comme jamais et où la moindre trace de doigt se voit depuis le trottoir d'en face, et summum, qui éblouit au soleil ?

J'ajoute que sur les exemplaires du concessionnaire, il y avait plusieurs plastiques pas trop bien assemblés, là ou c'est d'habitude plutôt clean chez VW (quoi que, sur la dernière Polo, que possède madame, il y a un endroit pas terriblement jointé au dessus des compteurs).

D'autres choses sont moins visibles, mais, par exemple amusez-vous à soulever le capot, ce n'est même pas peint correctement dessous et il n'y a plus de vérin. Le diable se cache dans les détails...

Elles sont loin les années Piëch...

Par

En réponse à pdcsq

Encore un article VAG.

Moi je retiens surtout qu'elle ne procure pas de plaisir de conduire sur les versions hors GTI ou plus sportives, mais que c'est un déplaçoire sans émotion, bien réalisé et au budget élevé. Pas certain que VAG soit à l'origine de l'article ? A moins que ce soit le profil de la clientèle type ?

Je n'en sais rien, je ne suis pas client lol

Par

Voiture de tricheur. Dommage.

Par

En réponse à aiglevert

Comment pouvez vous conseiller une version diesel diesel, 2000€ plus chère que son équivalent essence/hybride??? O_o

Cette version n'a tout simplement aucun intérêt quel que soit le profil de rouleur qui désire acheter cette auto à la face avant si triste...!

La personne qui roule pas mal ou qui a beaucoup de nationale vallonée a tout intérêt à partir sur un diesel. Consommation inférieur de plus d'1L/100 km (source site VW), qui sera surement plus marquée encore sur ce type de trajets.

Après, je pense que le TDI 115 présente le plus d'intérêt.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire