Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

2. Sur la route : les limites repoussées

Essai vidéo – BMW Série 5 G30 2017 : nouvelle référence

Notre modèle d'essai était une 530d xDrive dans la finition M Sport agrémentée de quelques sympathiques options comme les suspensions pilotées SelectDrive, les quatre roues directrices ActiveDrive ou encore les jantes de 19 pouces 664M ajoute un total de 28 420 € d'options au prix de base de 61 500 €.

 

Ne l'appelez plus N57 : le 6 cylindres en ligne 3,0 l turbo de la G30 a beau être techniquement très proche de celui de la F10, il s'appelle désormais B57 et développe 265 ch à 4 000 tr/min et le couple colossal de 620 Nm de 2 000 à 2 500 tr/min, contre respectivement 258 ch et 560 Nm précédemment. Ajouté à la masse de l'ensemble en baisse de 100 kg, cela permet sur le papier de retrancher 3 dixièmes de seconde au 0 à 100 km/h, à 5,4 s, 4 décilitres de consommation mixte, à 5,0 l/100 km et 10 g de CO2 à 132 g/km. Dans la réalité, nous sommes parvenus à une moyenne de 8,3 l/100 km, ce qui reste tout à fait impressionnant pour les prestations offertes. Car associé de série à la boîte de vitesses automatique à huit vitesses développée par Aisin qui brille par sa réactivité et sa rapidité, il se montre d'une élasticité incroyable, le couple garantissant des reprises particulièrement musclées à faire pâlir la 540i et ses 270 Nm de moins. Le 6 cylindres essence de cette dernière s'incline d'ailleurs aussi au niveau de la musicalité (ô sacrilège) puisqu'il semble totalement aphone quand la voix rauque du six pattes gazolé n'a rien de désagréable.

 

Mais la gifle vient du châssis. Oubliez les 4,93 m de long, le carburant d'utilitaire et les 1 770 kg sur la balance : la G30 fait preuve d'un dynamisme qui semble défier les lois de la nature et procure un plaisir de conduite qui en deviendrait presque coupable. C'est le résultat de la combinaison d'une direction à la précision redoutable - dont la réactivité est garantie par les quatre roues directrices et un train avant rivé au sol -, d'une transmission intégrale transmettant chacun des newtons-mètres au sol sans faire intervenir les garde-fous électroniques ni provoquer du sous-virage, et d'un équilibre extraordinaire offert par les suspensions pilotées. Ces dernières, quel que soit le mode choisi, réalisent d'ailleurs aussi le tour de force d'absorber toutes les imperfections de la route sans les transférer dans l'habitacle malgré les jantes de 19 pouces, faisant de cette Série 5 un outil à l'aise partout, que ce soit sur une route en lacets ou sur une autoroute en ligne droite. Une véritable leçon de la part du constructeur bavarois qui signe ainsi sans aucun doute la nouvelle référence de la catégorie dans ce domaine.

Photos (42)

SPONSORISE

Essais Grande Berline

Fiches fiabilité Grande Berline

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire