Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

2. Sur route

Comparatif vidéo - Renault Mégane 4 Estate vs Peugeot 308 SW : french connection

En mouvement, c’est assurément la Peugeot 308 SW qui se démarque. La lionne bénéficie d’une mécanique plus volontaire (BlueHdi 120) accompagnée d’une boîte de vitesses autrement plus compétente (EAT6) que la transmission EDC proposée sur la Mégane. Sa lenteur pénalise les performances du petit 1.5 dCi 110 lors des changements de rapports. Dommage, car il a beau être moins puissant, le diesel de chez Renault reste l’une des références en matière d’agrément et de sobriété. Pour ce qui est de l’insonorisation, c’est la lionne qui tire légèrement son épingle du jeu (76 dB contre 78 db pour la Mégane 4 Estate).

Comparatif vidéo - Renault Mégane 4 Estate vs Peugeot 308 SW : french connection
Comparatif vidéo - Renault Mégane 4 Estate vs Peugeot 308 SW : french connection

 Avantage à la lionne qui se révèle plus alerte en mouvement

A la conduite non plus, la 308 SW ne cède pas de terrain. Son châssis est plus réactif et son train avant plus incisif que celui la Mégane. Le tout en offrant un excellent niveau de confort. Le break de Boulogne avec son amortissement souple évolue quant à lui dans une dimension plus feutrée. Son caractère est moins trempé lorsque les courbes se profilent à l’horizon mais il rassure par son niveau de sécurité active supérieur à celui de la 308.

Classement dynamique :

1re : Peugeot 308 SW

2e : Renault Mégane Estate

Portfolio (46 photos)

En savoir plus sur : Renault Megane 4 Estate

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Comparatifs Break

Publicité : Ne manquez pas

Toute l'actualité

Commentaires (86)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Deux très bonnes voitures sur le segment.

J'étais au départ assez déçu du R-Link III sur les nouvelles prod que j'ai pu essayées (Espace / Talisman / Mégane / Scénic) car je trouvais le tactile trop lent, pas assez précis et peu pratique à l'usage en conduisant.

Puis pour en avoir le cœur net, j'ai décidé de refaire un essai en testant à la molette. Et là, c'est finalement pas pire qu'ailleurs, beaucoup plus intuitif. Et plus de traces de doigts sur/au bord de l'écran !

Finalement ce système n'est pas si mal pensé pour peu qu'on s'y habitue. Je le trouve beaucoup plus ergonomique que chez Peugeot.

Par

bravo peugeot :bien:

Par

Deux véhicules réussis. Chacun leurs atouts et surtout un design qui les caractérise bien.

Cependant, la 308 remplit mieux la mission avec un coffre de Break, vaste et bien dessiné.

Point pour Renault en ce qui concerne son écran que je trouve mieux réussi que celui de la 308 (la commande de Clim en tactile c'est une mauvaise idée).

Niveau motorisation, la Mégane ne fait par contre pas le poids .... Même en DCI Bi-Turbo, on reste loin du HDI 180.

En essence également avec les puretechs qui sont réussis.

La boite EDC est un bon point face à l'EAT 6 car on dira ce qu'on veut mais une double embrayage reste bien plus réactive qu'une boite à convertisseur de couple.

Quand aux technologie embarquées, gadgets quand tu nous tiens ...

Par

En réponse à

trop fort ces coréens! :biggrin:

Par

ce n'est quand même pas une bonne semaine pour Renault.

:voyons: Carlos aurait oublié de donner le susucre à Cara?

Depuis lundi, on nous sort tous les défauts des Renault! Un vrai bain de sang

Par

La 308 est une voiture très réussie. Elle est belle, sans être ostentatoire, tenue de route au diapason des Peugeot, bonne finition, moteurs essences performants et sobres.

Quel dommage (à mes yeux) que le design interieur soit aussi raté et que l'équipement ne soit pas plus fourni....

Quand à la Mégane elle confirme en SW le bilan de la berline.

Moteurs pas à niveau de la concurrence, beau design, finition en progrès, bel équipement, voiture homogène...jamais la meilleure, jamais la pire. Une sorte de Focus....

Mais quel dommage de ne pas voir une Mégane/308 cabriolet.

Autant une 3 portes.....bof.

Par contre un cabrio....

Par

Bref, encore une belle tannée pour la R'nô..... dans quelques mois, la 308 aura reçu son step 2, avec forcément une planche de bord améliorée d'un point de vue ergonomie ( pariez juste sur le maintien du régulateur en plastoc pif gadget, un marqueur fort de la marque ) et une dotation en gadgets plus ou moins utiles améliorée.

Ce sera alors fanny pour la Meg'.....et l'on ne cause là que d'une opposition franco-franchouille...alors imaginez le reste qui déboule....

Lui restera que des méga remises chez mandataires pour traîner sa misère sur les routes pendant 4/5 ans....

Par

C'est quoi se comparatif: le 1.5dci contre le 1.6hdi.

Le 1.6dci, il a disparu ?

Merci à caradisiac pour les comparatif tronqués.

Par

En réponse à parlons-en

ce n'est quand même pas une bonne semaine pour Renault.

:voyons: Carlos aurait oublié de donner le susucre à Cara?

Depuis lundi, on nous sort tous les défauts des Renault! Un vrai bain de sang

....et le pire est à venir ....voir l'article gouvernemental un peu après....

Par

Rhalala les comparatifs Cara... :roll:

Allez, un p'tit chiffre, jeté là, sans prétention :

11 des 19 comparos effectués en 2016 par nos essayeurs préférés ont vu s'opposer une Renault et une Peugeot.

Sûr que les risques de doublons deviennent élevés...

Et évidemment, çà manque pas : 3e joute entre la Mégane et la 308 (4e si l'on prend en compte le face à face statique).

Et, ô surprise : le verdict est calqué sur les 2 précédents. M'en voilà tout tourneboulé !

Ainsi, toujours pas la moindre victoire pour la passable Mégane... Et, de surcroît, face à une auto bien imparfaite, et dont le restylage de mi-carrière ne saurait tarder.

Ce comparatif mettra simplement en exergue, qu'en sus de toutes ces tares, le break du losange n'a rien d'un bon élève en matière de practicité. Les défauts s'accumulent, s'accumulent...

Donc, faudra peut-être commencer par penser à songer de se l'avouer : la compacte losangée est ratée. Battue par la 308, l'Astra, la Golf, et que ce soit en berline ou en break : y a juste plus rien à sauver.

Et insister à ce point va finir par ressembler à de l'acharnement thérapeutique.

Reste donc la 308... On attendra de voir l'étendue du coup de bistouri : un peu de tonus dans le style (la poupe du break est dégoulinante...), une planche de bord moins triste et plus ergonomique, et quelques apports techniques et/ou technologiques justifiant ces tarifs coquets. Et alors, on pourra assurément la placer en référence du segment.

Peugeot a donc les cartes en main. Reste à voir ce qu'il en fera.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire