Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Voiture de l’année 2017 : Fiat Tipo et Kia Niro ex æquo

Dans Nouveautés / Autres actu nouveautés

Michel Holtz

Les sept dernières voitures en lice pour le Goncourt de l’automobile sont désormais connues. Hélas, les jurés du prix convoité de la voiture européenne de l’année ont éliminé celles qui, à nos yeux, méritaient le trophée. Alors, nous les réhabilitons, nous les replaçons dans cette dernière sélection et, au final, décernons le titre à la Fiat Tipo et à la Kia Niro, premières ex aequo sur ce podium pour de faux.

Voiture de l’année 2017 : Fiat Tipo et Kia Niro ex æquo

En 52 ans, ce n’était jamais arrivé. Depuis 1964, le prestigieux trophée de la voiture de l’année n’a jamais été remporté par deux autos ex aequo. Mais c’est bel et bien ce qui va se produire en mars prochain puisque la Kia Niro et la Fiat Tipo vont se partager le prix. Quoi ? Comment ? Elles ne sont même pas dans la dernière sélection. C’est vrai, et c’est fort regrettable. Alors, puisque les 58 journalistes européens ont rejeté ces deux autos, comme ils ont retoqué le nouveau Renault Scenic, la Suzuki Baleno, ou le Ford Edge, tentons de leur ouvrir les yeux et de leur faire retrouver la raison, histoire de leur donner quelques regrets et, pourquoi pas, de les faire revenir sur leur décision. Car se priver de ces deux modèles risque bien d’entacher de soupçons cette élection. Et de voir les membres de son jury accusés d’élitisme et de protectionnisme par quelques malveillants peu recommandables. Ce que nous ne leur souhaitons nullement, bien évidemment.

Messieurs les jurés : osez le low cost premium

Le jury de la voiture de l’année s’est fait une spécialité : passer à côté des courants majeurs qui traversent l’histoire de l’automobile. Le monospace ? Il aura fallu attendre 13 ans après le lancement de l’Espace pour que l’un d’entre eux soit récompensé, en l’occurrence un autre Renault, le Scenic en 1997. Le low cost ? Aucune Dacia n’a jamais atteint le moindre podium. Le SUV ? Pas mieux. Ni le premier, ni le deuxième Nissan Qashqai à l’horizon, pourtant cette auto fut le gros déclencheur de cette mode actuelle.

Voiture de l’année 2017 : Fiat Tipo et Kia Niro ex æquo

Fiat Tipo 5 portes

 

Cette année encore, les jurés passent à côté de ce qui pourrait bien être une tendance de fond : les voitures populaires. Et cette fois-ci, c’est Fiat qui a échappé au radar du Coty (Car of the year). À tort. Car sa nouvelle Tipo inaugure un genre auquel la Ford Ka + a déjà emboité le pas : celui du low cost premium. Une excellente recette destinée à des clients, et ils sont nombreux, qui n’ont pas un gros budget et qui néanmoins ne veulent pas s’asseoir sur des sièges qui ont déjà servi. Ces mordus de la voiture neuve refusent de surcroît l’image du low cost façon Dacia. Ce n’est pas parce qu’on est peu fauché que l’on souhaite s’en vanter. Alors, Fiat leur propose une auto lookée, bien conçue et bien motorisée. Comme Ford et son nouveau modèle. Des autos qui trimbalent une bonne image, au bon prix : 12 990 euros pour la Tipo et 9 990 euros pour la Ka+. Tout ce qu’il faut pour une voiture de l’année. Sauf que non, la Tipo n’est pas en finale, la Ford non plus.

Messieurs les jurés : osez la Corée

Voilà 25 ans qu’ils sont en Europe. Plus de deux décennies de présence et jamais ils n’ont été récompensés. À croire que nos jurés, transportés par quelque inconsciente envie de protéger les constructeurs européens, font tout pour empêcher les Coréens de s’implanter trop profondément chez nous. Pensez donc. Une fiabilité reconnue, 5 ou 7 ans de garantie, des tarifs attractifs, ça peut vous troubler quelques marques du vieux continent aux prises avec des modèles (parfois) défaillants et des garanties de 2 ou 3 ans. « Mais ils n’innovent pas », nous rétorqueront nos jurés, et dans ce cas n’ont aucune raison de récolter le prix convoité de voiture de l’année. Et pourtant, coup sur coup cette année Hyundai a déboulé avec sa berline Ioniq et Kia a présenté son SUV Niro.

Voiture de l’année 2017 : Fiat Tipo et Kia Niro ex æquo

Kia Niro

 

Deux modèles à la technologie quasi commune, puisque ces marques appartiennent au même groupe. Deux modèles bourrés de qualité. Plus puissantes que leurs concurrents directs les Toyota Prius (la berline) et C-HR (le SUV), elles disposent, en plus, d’une boîte auto à double embrayage, bien plus plaisante à l’usage que l’e-CVT de Toyota. Cerise sur le pignon, elles sont moins chères que leurs rivales. Et, double ration de crème chantilly sur le gâteau, le Niro est garantie 7 ans. On devine la fin de l’histoire : les deux Coréennes ont été éjectées du classement final. Mieux encore, c’est le Toyota C-HR qui est en short-list, avec quelque chance de l’emporter.

Peugeot 3008 pour se consoler

Alors, prenant acte de ces discriminations, on se demande qui va l’emporter, le 6 mars prochain au salon de Genève. La Mercedes Classe E ? La Volvo S90, l’Alfa Roméo Giulia ? Trop chères, trop premium. Les journalistes auto ont leur pudeur. Le Toyota C-HR ? On l’a vu, malgré son look particulier, il n’a aucune raison de gagner. Restent les deux Françaises en lice, la Citroën C3 et le Peugeot 3008. Elles ont chacune leurs avantages et leurs inconvénients. La première dépoussière l’image vieillotte de la vénérable maison Citron. Un look affirmé et un intérieur vraiment novateur jouent en sa faveur. Sauf que mécaniquement, elle ne propose rien de vraiment intéressant sous le soleil de l’innovation. Moteurs rodés, châssis correct mais sans plus : c’est une simple et bonne citadine.

Voiture de l’année 2017 : Fiat Tipo et Kia Niro ex æquo

Peugeot 3008

 

Reste le 3008. Ça tombe bien, les jurés n’ont jamais couronné de SUV. Et celui-ci est pétri de qualités nichées dans un design qui vise juste. Seulement voilà, Peugeot a été récompensé il y a trois ans. Un délai un peu cours pour un nouveau sacre. Suspens donc pour les deux favorites, mais grande chance de victoire pour une voiture française. De quoi se consoler malgré les évictions sans raison. Car la Fiat Tipo a inauguré un genre et mérite le titre à ce titre. Quant au Kia Niro, il le mérite aussi, car il cumule les arguments : c’est le premier SUV récompensé et c’est un hybride parfaitement bien inspiré. Mieux que les jurés qui l’ont évincé.

Mots clés :

En savoir plus sur : 4X4 - SUV - Crossover

SPONSORISE

Actualité 4X4 - SUV - Crossover

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire