Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

A la loupe - Quelle Peugeot 508 SW choisir ?

Dans Pratique / Conseils d'achat

La Peugeot 508 est sortie en milieu d'année dernière et semble faire l'unanimité en matière de design avec ses lignes dynamiques et sa personnalité affirmée mais c'est pourtant vers sa version break SW que tous les projecteurs devraient se tourner puisqu'elle devrait réaliser près de deux tiers des ventes du modèle. Et c'est ce que nous faisons aujourd'hui dans ce second essai XXL après celui du Dacia Duster.

A la loupe - Quelle Peugeot 508 SW choisir ?

Aussi esthétique, voire peut-être même encore plus que la berline, la Peugeot 508 SW ajoute à cette face avant agressive très verticale dont les éléments les plus distinctifs sont ses feux de jour en forme de crocs une ligne de toit étirée qui offre un profil élégant et dynamique. La partie arrière reprend aussi le bandeau de feu de la berline avec sa signature lumineuse spectaculaire. Tout comme la berline, les vitres latérales n'ont pas de montant, ce qui associé à la courbe du toit lui donne des faux airs de shooting brake.

Seule une teinte, le Gris Hurricane, est offerte de série, il faut ajouter 200 € pour le Blanc Banquise, 720 € pour une peinture métallisée et 920 € pour ce blanc nacré du plus bel effet. Questions jantes, suivant le niveau de finition vous aurez du 16, 17 ou 18 pouces comme ici, voire même des 19 pouces en option à 570 €.

 A l'avant

Si la ligne extérieure est spectaculaire, l'intérieur est encore plus original avec cette planche de bord qui entoure le conducteur et ces touches façon piano pour activer les fonctions de l'écran tactile. La finition et le choix des matériaux sont dignes du premium mais il y a beaucoup de surfaces brillantes qui récupèrent les traces de doigt. Passons maintenant au sujet qui fâche, cette fameuse disposition Peugeot du petit volant avec compteur au dessus qui a ses adeptes et ses détracteurs. Cependant, en réglant correctement la colonne de direction et la hauteur du siège, on peut arriver à un très bon compromis en étant confortablement installé et bien maintenu tout en ne manquant rien de cette très belle instrumentation numérique offerte de série et configurable. Attention pour les plus grands, le toit panoramique enlève 5 cm de garde au toit.

A la loupe - Quelle Peugeot 508 SW choisir ?
A la loupe - Quelle Peugeot 508 SW choisir ?

Le petit volant et l'instrumentation haute peuvent demander un peu de pratique avant d'être totalement appréciés mais le confort des sièges feront l'unanimité.

Le système multimédia est bien conçu, avec un mélange équilibré de commandes tactiles et physiques qui peut se doubler efficacement de façon vocale, une rapidité d'exécution satisfaisante et une ergonomie instinctive. Sujet capital aujourd'hui, la connectivité n'est pas oubliée, avec Apple Carplay, Android Auto et Mirror Link de série dès le deuxième niveau de finition.

Avec la 508, Peugeot est parvenu à marier avec brio esthétique et pratique.
Avec la 508, Peugeot est parvenu à marier avec brio esthétique et pratique.

Les aspects pratiques sont aussi de la partie puisqu'en ajoutant les volumes de tous les rangements, on parvient à un total de 32 litres. Il y en a partout : boîte à gants, porte-gobelets, aumônière, logement entre les sièges, un excellent point pour une voiture qui peut être aussi destiné à la famille.

A l'arrière

Il faudra certes courber un peu l'échine pour monter à bord mais ça reste acceptable, la porte est suffisamment large pour compenser. J'ai réglé le siège avant à ma convenance et la place aux genoux est satisfaisante, c'est aussi pas mal au niveau de la tête vu la ligne de toit extérieure plongeante, heureusement que le toit pas si panoramique que ça se termine au-dessus des places avant. Le dossier est par contre étonnamment vertical, du coup on a tendance à glisser un peu vers l'avant et on se retrouve avec les genoux qui touchent le dossier du siège avant. De plus on sent pas mal les sculptures de la série dans l'assise et le dossier, ce qui n'est pas forcément très confortable. On a sinon une bonne luminosité.

Dossier très vertical, pas d'assise marquée au milieu et ligne de toit très plongeante, les passagers arrière sont moins bien lotis.
Dossier très vertical, pas d'assise marquée au milieu et ligne de toit très plongeante, les passagers arrière sont moins bien lotis.

Alors la 508 SW est une voiture 5 places, c'est écrit sur la carte grise mais dans les faits c'est moins évident et ça se remarque au premier coup d'œil. Il n'y a pas d'assise marquée pour la place du milieu et la largeur aux épaules est clairement insuffisante pour mettre trois personnes.

Il y a deux ventilations prévues, avec deux ports USB, et deux dispositifs isofix et l'accoudoir est bien large, avec deux porte-gobelets prévus et c'est là que l'on découvre une grande trappe à ski.

Le coffre

Passons au coffre maintenant, un sujet primordial pour un break. Et pourtant, son volume de base pâtit de l’esthétique avec de base 530 litres sous tablette. C’est dans la moyenne basse du marché mais la forme est pratique, très carré et le hayon s'ouvre très haut, il faut vraiment faire exprès pour se taper la tête. Et on remarque un cache qui peut se mettre sur deux niveaux.

On dispose de 1 059 mm de longueur, 1 133 mm de largeur, d'une hauteur sous tablette de 499 mm et d'une hauteur de chargement 63,5 cm. Il y a un filet mais pas de rangement supplémentaire ni sur les côtés, ni sous le plancher du coffre où se trouve juste le nécessaire pour remédier à une crevaison sachant que la roue de secours galette est une option à 120 €. On a deux petites lumières sur les côtés mais malheureusement qui n'éclaire pas sous ce plancher.

Le volume de coffre de 530 litres est dans la moyenne basse du marché.
Le volume de coffre de 530 litres est dans la moyenne basse du marché.

On peut rabattre le dossier 60/40 de la banquette arrière depuis l'intérieur de l'habitacle ou depuis le coffre va une tirette de chaque côté. Le plancher n'est alors pas totalement plat mais on dispose d'un très beau volume de 1 780 litres et d'une longueur de chargement de 1,87 m.

Tous les niveaux de finition

Active, à partir de 33 600 €

Qu'apporte les différents niveaux de finition ? Et bien on commence par Active avec laquelle vous avez la climatisation bi-zone, le démarrage mains libres, l'alerte de franchissement de ligne, la lecture des panneaux, l'aide au stationnement arrière, le Peugeot i-Cockpit, les rétroviseurs électriques et dégivrant et un système audio avec écran de 8 pouces et six haut-parleurs.

Allure, à partir de 36 400 €

Vient ensuite Allure qui ajoute l'alerte angles morts, la caméra de recul, l'accès main libre, les vitres arrière surteintées ainsi que la navigation et le Mirror Screen sur l'écran central qui passe à 10 pouces.

GT Line, à partir de 41 300 €

On continue avec GT Line qui est la finition de notre modèle d'essai et la liste d'équipements s'allonge avec les projecteurs à LED, des jantes de 18 pouces et la sellerie mixte cuir artificiel/tissu.

GT, à partir de 47 300 €

Enfin le haut de gamme est incarné par la finition GT avec laquelle vous avez droit aux suspensions pilotées, au régulateur de vitesse adaptatif, au hayon mains libres, au système audio Focal, à la radio numérique et aux sièges avant électriques et massant.

A la loupe - Quelle Peugeot 508 SW choisir ?

Les options

Du côté des options, notre modèle d'essai reçoit de plus l'assistant de stationnement actif avec caméra 360° (600 €), la vision nocturne (1 400 €), la recharge de smartphone par induction (100 € ou encore le toit ouvrant panoramique avec velux (1 300 €). Notre modèle d'essai est de plus doté du cuir Sellier rouge, une option comprenant aussi les sièges électriques et massant et facturés 2 300 € sur la finition GT Line et 1 000 € sur la finition GT.

Les motorisations

Carburant Type de motorisation Prix (à partir de)
Essence 1.6 PureTech 180 EAT8 37 350 €
  1.6 PureTech 225 EAT8 48 750 €
Diesel 1.5 BlueHDI 130 BM6 34 600 €
  1.5 BlueHDI 130 EAT8 36 650 €
  2.0 BlueHDI 160 EAT8 41 350 €
  2.0 BlueHDI 180 EAT8 45 850 €
Hybride rechargeable Hybrid 225 e-EAT8 45 850 €

Sous le capot, vous avez le choix entre cinq motorisations : 3 BlueHDI diesel allant de 130 à 180 ch et 2 Puretech essence de 180 et 225 ch. Lequel est le plus intéressant ? En l'absence du PureTech de 130 ch contrairement à la berline, le meilleur choix, le meilleur compromis, le plus polyvalent de tous pour une utilisation familiale est sans aucun doute ce PureTech de 180 ch qui est non seulement performant et peu gourmand mais qui offre aussi un excellent agrément et se montre très discret, surtout avec de série sa boîte automatique à 8 rapports fluide et rapide.

Et si vous êtes un gros rouleur réalisant 20 000 km par an et plus, vous pouvez vous contenter du BlueHDI 130 avec la boîte auto, cela a beau être l'entrée de gamme en diesel, à aucun moment on a l'impression qu'elle est sous motorisée et elle est sobre comme chameau. C'est la seule motorisation à pouvoir recevoir une boîte mécanique mais la boîte automatique vaut largement les 1 800 € supplémentaires.

Enfin, ajout de ces dernières semaines et qu'il nous reste encore à essayer : l'Hybrid 225 e-EAT8, une hybride rechargeable dont le 1,6 PureTech 180 reçoit l'assistance d'un moteur électrique de 110 ch, lui-même alimenté par une batterie de 11,6 kWh.

A la loupe - Quelle Peugeot 508 SW choisir ?

Conduite

Malgré le fait que ce ne soit pas une petite voiture, et même loin de là, il est tout de même facile de se faufiler en ville grâce au petit volant et à la direction souple et rapide. Cependant, ce qui est plus problématique, c'est la visibilité. En effet, il faut bien payer à un moment cette ligne extérieure extraordinaire et la facture se présente ici. Cela commence à l'avant par d'épais montants de pare-brise et cela continue avec une lunette arrière fine entamée de plus par de massifs appuie-têtes arrière. Ces derniers se chargent aussi d'occulter totalement les vitres de custode, ce qui laisse d'énormes angles morts.

Mais là où cette 508 SW se démarque le plus de la concurrence, c'est par son dynamisme sur le réseau secondaire dans la grande tradition Peugeot : elle est à la fois agile et précise et offre un vrai plaisir de conduite. La boîte automatique offre de son côté une belle réactivité, on aimerait d'ailleurs pouvoir l'utiliser de temps en temps en mode manuel mais les palettes sont désespérément minuscules et la proximité des commodos ne les rend pas confortables à utiliser.

L'autoroute est aussi l'un des terrains de jeu favoris de la 508, bien aidé par un efficace régulateur de vitesse adaptatif, des suspensions qui se chargent de lisser toutes les imperfections de la route et une insonorisation poussée.

Enfin, au terme de notre essai de cette version PureTech 180 sur la totalité des profils de route, nous avons relevé un très honnête 7,0 l/100 km de moyenne.

A la loupe - Quelle Peugeot 508 SW choisir ?

La concurrence

La Peugeot 508 SW a pour concurrentes principales les Volkswagen Passat SW, Mazda 6 Wagon, Skoda Superb Combi, Renault Talisman Estate et Ford Mondeo Break et comment se place-t-elle dans la catégorie ? Et bien ça dépend des critères. C'est clairement le meilleur choix en matière de châssis, à la fois confortable et dynamique, se place en milieu de peloton en matière de volume de coffre et d'habitabilité arrière et est sans aucun doute la plus chère du segment généraliste.

Caradisiac a aimé

  • Probablement le plus beau break de la catégorie
  • La finition qui est plus proche du premium que du généraliste
  • Le comportement dynamique, c'est l'une des plus réjouissantes à conduire

Caradisiac n'a pas aimé

  • Dommage qu'on n’ait pas droit au PureTech 130 ch contrairement à la berline
  • Le volume de coffre et l'habitabilité arrière sont dans la moyenne basse de la catégorie
  • Les tarifs sont proches du premium mais pas encore l'image.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus
de la version la plus écologique de : Peugeot 508

39 g/km - bonus : 0 €

Début de commercialisation du modèle :
Peugeot 508 (2e Generation) Sw

Octobre 2018

Portfolio (57 photos)

En savoir plus sur : Peugeot 508 (2e Generation) Sw

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (187)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

50 000 €€ mais what

ont va là retrouver a 9 000€ sur le bon coin dans 2 ans :bien::bien::bien::bien::bien::bien::bien::bien::bien:

Par

En hybride 225, avec le cuir rouge et la teinte extérieure noire :lover:

Par

En réponse à S65v12

50 000 €€ mais what

ont va là retrouver a 9 000€ sur le bon coin dans 2 ans :bien::bien::bien::bien::bien::bien::bien::bien::bien:

Ça fera l'affaire des plus malins :fresh:

Par

belle caisse à prendre en 2h hdi 160..

heuresement en essence ils ont pas osé proposé le 1l2!!!

mais bon il manque un bon 2l!!!

alors évitez l'essence fragile et gourmande..!!!

Par

En réponse à S65v12

50 000 €€ mais what

ont va là retrouver a 9 000€ sur le bon coin dans 2 ans :bien::bien::bien::bien::bien::bien::bien::bien::bien:

eh oh c'est du pijo.. pas une rino talisman..pas 9000 balles!!

plutot 19 000 lol..

et là avec la fiabilité pijo une bonne affaire!!!

Par

purée les tarifs l'abus de pigeot avec modération

Par

Pas fan du design int et ext.

à part le TDB, tout fait ancien. on dirait une caisse qui aurait déjà 10/15ans

Par

Allez tous les trolls vont sortir

Je vais montrer cet article à mon père qui va bientôt remplacer son (excellent) 5008 BlueHDI 150. J'aimerais qu'il la prenne en GT noire avec le cuir rouge et la version Hybrid 225 EAT 8

Par

En réponse à gignac31

eh oh c'est du pijo.. pas une rino talisman..pas 9000 balles!!

plutot 19 000 lol..

et là avec la fiabilité pijo une bonne affaire!!!

Geignac, on doit écrire Peugeot et Renault. Fais un effort (bon, on sait que tu conduit une Taudi mais quand même...).

Par

(..)Dommage qu'on n’ait pas droit au PureTech 130 ch contrairement à la berline(..)

bah, pourquoi se faire du mal?

et 7l/100 de moyenne avec le 180cv essence, c'est franchement pas mal. :bien:

pour le reste, une belle voiture, effectivement de préférence en version break.

et toujours dommage, ces montants de parebrise qui gênent la visibilité, notamment dans les virages serrés des routes de campagne.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire