Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Essai - Peugeot 508 SW BlueHDI 160 ch : le bon choix ?

Dans Nouveautés / Nouvelles versions

Après des essais effectués au volant des versions diesel d’entrée de gamme et en essence, c’est au tour maintenant de la version diesel intermédiaire de passer sur le grill. Est-il vraiment judicieux de craquer pour la 508 SW BlueHDI 160 ch ? Réponse.

Essai - Peugeot 508 SW BlueHDI 160 ch : le bon choix ?

EN BREF

À partir de 41 350 €

Moteur diesel intermédiaire

Apparue en juin 2018, la Peugeot 508 continue son bonhomme de chemin. Sur le segment des berlines familiales, qui connaît une forte désaffection, elle a réussi à s’écouler sur les dix premiers mois de 2019 en France à plus de 13 000 exemplaires. Elle représente d’ailleurs la meilleure vente du segment des berlines généralistes. La version SW, lancée en novembre 2018 soit 4 mois plus tard, demeure minoritaire avec 40 % des ventes. Tout l’inverse de l’Allemagne où ce type de carrosserie reste la version préférée.

Essai - Peugeot 508 SW BlueHDI 160 ch : le bon choix ?

Pour cette 508 SW, Peugeot a désiré séduire le maximum de clients. Mais plutôt que de choisir un design consensuel, le constructeur a préféré opter pour une identité forte, au risque que cela desserve les aspects pratiques. Cette seconde génération de 508 SW est moins grande (5 cm) et moins logeable que sa devancière, mais diablement plus excitante à regarder. Comme souvent dans la catégorie, le break est plus réussi que la berline dont le dessin était l’un des points forts. Les principales différences se concentrent sur la partie arrière et les ressemblances avec la berline sont nombreuses à l’avant, strictement identique, mais également dans l’absence d’entourage de portes, spécificité des berlines-coupés.

Plus belle que pratique

Avec 530 litres, le coffre est loin d'être le plus généreux de la catégorie.
Avec 530 litres, le coffre est loin d'être le plus généreux de la catégorie.
Les passagers bénéficient d'une meilleure garde au toit.
Les passagers bénéficient d'une meilleure garde au toit.

Même si elle est plus courte que la génération précedente, elle reste logiquement plus longue de 5 cm que la berline (4,78 m) en raison de l'allongement du porte-à-faux arrière. En revanche, la chute du pavillon moins prononcée profite aux passagers arrière qui bénéficient désormais d’une garde au toit plus conséquente et d’un accès plus aisé. Le bilan est davantage contrasté concernant le coffre. Le seuil de chargement est bas, l’ouverture large et il est possible d’avoir une ouverture mains-libres sur les finitions hautes comme celle de notre essai. Dommage dans ces conditions que le volume compris entre 530 et 1 780 litres soit largement inférieur à la concurrence : Ainsi, ses principales rivales que sont les Renault Talisman Estate et Volkswagen Passat proposent des capacités respectives de 572 et 650 litres.

La planche de bord est strictement identique à celle de la berline.
La planche de bord est strictement identique à celle de la berline.

La planche de bord est pareille à celle de la berline. Elle se compose toujours du i-cockpit comprenant un petit volant, une instrumentation haute 100 % numérique et un écran multimédia orienté vers le conducteur. Le rappel de certaines fonctions se fait par l’intermédiaire de touches façon piano, plus simples à utiliser que celles de la dernière 208 pourvues d'une double fonction. La qualité et l’assemblage sont de très bon niveau et proches de certaines productions premium.

"Le BlueHDi 160 ch allie plaisir de conduite et sobriété

La gamme de la 508 SW est similaire à celle de la 508 «  classique ». Elle se décline en deux essence (Puretech 180 et 225 ch) et trois diesels (BlueHDi 130 ch, 160 et 180 ch).Après avoir testé lors de sa sortie le diesel d’entrée de gamme, nous avons choisi aujourd’hui un diesel plus polyvalent, à savoir le BlueHDi 160 ch, qui représentera à coup sûr la motorisation la plus sollicitée. Ce quatre cylindres est uniquement associé à la boîte automatique à 8 rapports (EAT8). Un mariage désormais courant au sein de la marque. Avec ses 400 Nm de couple, la 508 SW accélère convenablement avec des bonnes reprises et une allonge confortable pour effectuer de longs trajets. Le 0 à 100 km/h est abattu en 8,5 secondes. La consommation est plutôt mesurée avec une moyenne modérée d’environ 7 l/100 km. Enfin, et c’est aussi un argument, cette 508 SW BlueHdi 160 passe au travers du malus écologique avec des rejets de CO2 contenus à 118 g/km.

Question comportement, la 508 SW s’avère aussi agréable que la berline avec un excellent compromis dynamisme/confort. La direction est précise, l’insonorisation très poussée. Pas de doute, cette 508 peut faire de l’ombre à certains modèles du segment supérieur et confirme la réputation de la marque en matière de liaison au sol.De quoi allier plaisir de conduite et agrément. Une vraie réussite, qui s’explique notamment par le poids réduit de 1 540 kg.

Un équipement complet

Essai - Peugeot 508 SW BlueHDI 160 ch : le bon choix ?

La 508 SW BlueHDi 160 ch est disponible uniquement avec les deux finitions intermédiaires Allure qui constitue le cœur de gamme et GT-Line, celle de notre modèle d’essai. Cette dernière se veut particulièrement complète en offrant l’accès mains libres, les vitres arrière surteintées, la sellerie tissu/cuir, les sièges avant avec réglage lombaire, le système multimédia à écran tactile de 10 pouces avec GPS, les jantes 18 pouces, le Pack Safety Plus (surveillance des angles morts, reconnaissance étendue des panneaux de signalisation, commutation automatique des feux de route, alerte attention conducteur), le Pack City 1 (caméra de recul, aide graphique au stationnement avant et arrière...) et les projecteurs full LED avec éclairage en virage.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 :

118 g/km - malus : 40 €

Début de commercialisation du modèle :

Octobre 2018

A titre d'exemple pour la version II SW 2.0 BLUEHDI 160 S&S GT LINE EAT8.

1,42 m1,85 m
4,77 m
  •  5 places
  •  530 l / 1780 l

  •  Auto. à 8 rapports
  •  NC

Portfolio (18 photos)

En savoir plus sur : Peugeot 508 (2e Generation) Sw

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (121)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Le bon choix, en plus en hdi c'est fiable :bien:

Par

Sans aucun doute un bien meilleur choix que la berline.

Pour rappel la berline oblige a se contorsionner pour accéder aux places ar dès qu'on mesure 1.80 m ou +. Ce qui était ma taille à 15 ans et çela n'a rien d'exceptionnel.

Il manque 10 cm en longueur d' habitacle à cette 508 , et pour ça la version SW ne fait pas mieux que la berline. Si le conducteur est grand, 1.89 m pour ma part, le siège avant sera tellement reculé que le passager ar aura les genoux dans le menton, comme dans une compacte.

Sinon voiture très agréable à conduire en 180 HDi GT Line. Gros progrès en dynamise et la finition n'a plus rien à voir, elle est d'ailleurs un bon ton au-dessus des 3008 et 5008.

Mais habitabilité interieure décevante vu la longueur de la voiture.

Je l'ai conduite sur un peu plus de 1000 km en 9 jours nors du tournoi Master 1000 de MC en avril. C'était d'ailleurs la 1ere sortie en partenariat pour la version SW, l'année précédente on avait des 3008 et 5008 (moins dynamique mais + logeable pour le 5008)

Par

41kl€ non Merci & il précise a partir pouah

Par

En réponse à Franck-L

Sans aucun doute un bien meilleur choix que la berline.

Pour rappel la berline oblige a se contorsionner pour accéder aux places ar dès qu'on mesure 1.80 m ou +. Ce qui était ma taille à 15 ans et çela n'a rien d'exceptionnel.

Il manque 10 cm en longueur d' habitacle à cette 508 , et pour ça la version SW ne fait pas mieux que la berline. Si le conducteur est grand, 1.89 m pour ma part, le siège avant sera tellement reculé que le passager ar aura les genoux dans le menton, comme dans une compacte.

Sinon voiture très agréable à conduire en 180 HDi GT Line. Gros progrès en dynamise et la finition n'a plus rien à voir, elle est d'ailleurs un bon ton au-dessus des 3008 et 5008.

Mais habitabilité interieure décevante vu la longueur de la voiture.

Je l'ai conduite sur un peu plus de 1000 km en 9 jours nors du tournoi Master 1000 de MC en avril. C'était d'ailleurs la 1ere sortie en partenariat pour la version SW, l'année précédente on avait des 3008 et 5008 (moins dynamique mais + logeable pour le 5008)

et oui la marque a préféré faire une belle ligne plutôt qu'avoir une bonne habitabilité, pareil je suis rentré dedans notamment à l'arriere c'est petit... dommage car après le reste est bien...

Par

Bon, elle est trop chère mais à part ça.... bah....

J'aime bien cette caisse. Bon en berline plutôt, mais voilà. 160ch suffisent pour une caisse pareille, la boite est bonne.

L'ergonomie intérieure s'améliore par rapport à la cata de la 308 et on est plus sur un SUV pataud comme le 3008 (calmez vous les fanboys, je compare SUV et Berline).

C'est une caisse que j'ai plutôt apprécié, même si l'essai était merdique. Y'a un bon feeling à l'intérieur.

On pourra reprocher son habitabilité, mais il faut comprendre que c'est la taille normale du segment (4.7m), ce sont les concurrentes (Superb, Talisman, Mazda 6, Insignia en gros) qui ont grandi et se sont calées entre 2 segments dans les 4.8m... Ca se confirme dans le premium, avec l'A4 et l'A6 ou bien la Série 3 et la Série 5.

Non vraiment, son plus gros défaut c'est son pricing prétentieux. Le reste c'est plutôt bon, comparé à la concurrence.

Profitez les gars, c'est pas souvent que je dis du bien de Peugeot. Profitez.

Ah et spéciale, je ressors le Troll : EnToutObjectivité avait dit qu'elle ressemble à une Panamera Break. :D Même s'il nie en bloc quand on lui dit que PSA pompe les design VAG, il l'a dit (et l'a nié ensuite) !

Par

En réponse à morgan34

et oui la marque a préféré faire une belle ligne plutôt qu'avoir une bonne habitabilité, pareil je suis rentré dedans notamment à l'arriere c'est petit... dommage car après le reste est bien...

Bah si tu regardes, Peugeot a jamais été trop partisan d'habitabilité arrière : la 208 et la 308 c'est la même chose.

Par

Un truc m'interpelle au plus haut point : la consommation ! Ici 7 litres avec un diesel de 160 chevaux. Manuel Cailliot avait fais 7,2 litres avec l'essence de 225 chevaux. Le bon choix se pose pas pour la voiture mais pour le journaliste ...

Par

En réponse à morgan34

et oui la marque a préféré faire une belle ligne plutôt qu'avoir une bonne habitabilité, pareil je suis rentré dedans notamment à l'arriere c'est petit... dommage car après le reste est bien...

Même si comme toi je te trouve cette 508 pas mal je trouve la Skoda Superb bcp plus intéressante , bcp plus spacieuse et mieux motorisée à ce tarif

Par

ses vraies rivales ce sont les Skoda Superb et surtout nouvelle Octavia qui en offrent nettement plus pour moins cher et sans esbrouffe, d'ailleurs avec la Passat ces sont les seules berlines qui se vendent encore en Europe

Par

Jolie voiture, bonne tenue de route... mais seulement 1.540 kg pour un break diesel 2.0 litres? :ange: -- J’y crois pas du tout.

Vivement une (simple d ailleurs) vnunification EFFECTIVE du poids !!! -- et non seulement chez Peugeot, qui ont pourtant une longue histoire de mensonges (pardon, *erreurs* :areuh: ) dans ce domain.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire