Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Comparatif vidéo - Renault Clio 5 vs Peugeot 208 (2019) : le match de l'année

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

« Clio contre 208 », c’est pour nous, Français, le match de l’année. Les deux modèles qui trustent le podium des meilleures ventes dans l’Hexagone se renouvellent simultanément. Un fait rarissime. Nous les avons opposés pour la première fois sur Caradisiac.

La Clio 5 est photographiée ici en version TCE 100 Intens.
La Clio 5 est photographiée ici en version TCE 100 Intens.

La Renault Clio et la Peugeot 208 sont deux poids lourds de l’automobile qui se disputent le marché hexagonal depuis des décennies.

En Europe, la reine, c’est la Clio. Et de loin. La citadine du Losange devance même des stars telles que la Volkswagen Polo ou la Ford Fiesta. Afin de maintenir un rythme de vente industriel (330 000 exemplaires en 2018), Renault a opté pour le conservatisme. Ainsi, la  Clio qui nous avait habitués à un bouleversement esthétique entre chaque génération reste cette fois-ci très proche de la précédente.

Comparatif vidéo - Renault Clio 5 vs Peugeot 208 (2019) : le match de l'année
La Clio adopte une signature lumineuse en forme de C comme le reste de la gamme.
La Clio adopte une signature lumineuse en forme de C comme le reste de la gamme.
Le capot a double nervure, un signe distinctif de cette 5e génération.
Le capot a double nervure, un signe distinctif de cette 5e génération.

 

Malgré une refonte totale de la voiture, la marque a seulement retouché quelques éléments de style afin d’installer le design de sa voiture dans la durée. Chez Peugeot, c’est tout l’inverse. La nouvelle 208 a été conçue et croquée par l’équipe de style comme une arme de conquête. La citadine de Sochaux, bien positionnée en France, ne compte plus jouer les outsiders sur le marché européen (230 000 unités vendues en 2018). La lionne affiche donc un style en rupture dans le sillage du 3008, dernière cash machine de Peugeot.

Comparatif vidéo - Renault Clio 5 vs Peugeot 208 (2019) : le match de l'année
Les versions haut de gamme reçoivent le "sabre" lumineux.
Les versions haut de gamme reçoivent le "sabre" lumineux.
ainsi que des arches de roues satinés.
ainsi que des arches de roues satinés.

Cette audace se traduit par une face avant agressive marquée par une énorme calandre et des optiques habillées de sabres lumineux (sur les versions haut de gamme). La partie arrière aussi est totalement bouleversée avec des feux 3D reliés par un bandeau noir sur lequel est inscrit le nom de la marque. A contrario, Renault procède avec parcimonie. On retrouve donc les éléments qui plaisent aux clients, à savoir des formes arrondies, des hanches larges et une silhouette de coupé avec des poignées toujours incrustées à l’arrière, auxquels s’ajoutent les signes distinctifs de la famille Renault comme les feux avant en crochet, la calandre plus ouverte et le capot nervuré. Audace et conservatisme.

Comparatif vidéo - Renault Clio 5 vs Peugeot 208 (2019) : le match de l'année
Comparatif vidéo - Renault Clio 5 vs Peugeot 208 (2019) : le match de l'année
Comparatif vidéo - Renault Clio 5 vs Peugeot 208 (2019) : le match de l'année

 La Clio a fait grimper sa qualité percue à bord et se démarque par une ergonomie plus soignée.

A l’intérieur, nos deux rivales font preuve d’une montée en gamme incontestable. Dans la Clio, c’est la révolution. La française a totalement remanié son cockpit et présente dorénavant une planche de bord asymétrique, à deux étages, dont la partie basse est personnalisable. Chez Peugeot, on a préféré capitaliser sur le i-Cockpit composé du petit volant, d’une inédite instrumentation 100% numérique qui passe à la 3D (bluffant) et d’une tablette tactile. Cette dernière peut atteindre 10,3’’ pour les finitions les plus hautes. Face à elle, Renault réplique avec son tout nouveau système EasyLink composé d’une tablette verticale de 9,3’’. Cette dernière, à effet « glossy », devance celle de Peugeot en matière de réactivité. Les deux sont compatibles Carplay et Android et proposent la navigation de série sur les finitions hautes. On salue les efforts apportés par les constructeurs français, mais il faut bien reconnaître que ces deux systèmes n’arrivent pas à la cheville de celui proposé à bord de la Volkswagen Polo.

Les ambiances à bord aussi diffèrent. D’un côté, Renault propose de la couleur avec des harmonies que l’on retrouve sur la planche de bord, l’entourage du levier de vitesses et les contreportes. De l’autre, Peugeot mise sur la sobriété et l’élégance via des matériaux comme le carbone, quelques surpiqûres ou de l’aluminium brossé. L’habitacle de la Peugeot 208 est élégant et sobre c’est indéniable, mais il faut reconnaître que pour l’ergonomie, la Clio est devant, offrant une position de conduite adaptée au plus grand nombre. On pense particulièrement au levier de vitesses surélevé qui tombe plus facilement sous la main, à la visibilité bien meilleure sur l’instrumentation ou encore à la présence de commandes physiques pour la ventilation et la climatisation. Peugeot a préféré installer des raccourcis en forme de touches de piano avec double fonction, cela épure la planche de bord mais impose plusieurs manipulations.

Comparatif vidéo - Renault Clio 5 vs Peugeot 208 (2019) : le match de l'année
Comparatif vidéo - Renault Clio 5 vs Peugeot 208 (2019) : le match de l'année
Comparatif vidéo - Renault Clio 5 vs Peugeot 208 (2019) : le match de l'année

Matériaux de très haute volée, dessin d'habitacle plaisant et technologie très poussée, la 208 met toutes les chances son côté.

En matière de qualité de fabrication, l’avantage tourne en faveur de la sochalienne. Les matériaux employés sont plus élégants et surtout la finition nous est apparue bien plus rigoureuse. En effet, nous avons relevé quelques défauts d’assemblage à bord de la Clio comme par exemple les plastiques placés sous le volant ou entourant le levier de vitesses. Des défauts que nous n’avons pas constatés à bord de la lionne. Rappelons que pour la première fois de leur carrière, les deux stars françaises ne sont plus fabriquées en France. La nouvelle Clio est produite en Turquie (Bursa) et en Slovénie (Novo Mesto) alors que la Peugeot 208 est assemblée en Slovaquie (Trnava) et au Maroc (Kenitra).

Comparatif vidéo - Renault Clio 5 vs Peugeot 208 (2019) : le match de l'année
Comparatif vidéo - Renault Clio 5 vs Peugeot 208 (2019) : le match de l'année
Comparatif vidéo - Renault Clio 5 vs Peugeot 208 (2019) : le match de l'année

 En matière d'aspects pratiques, la nouvelle Clio se place en tête avec plus d'espace et de coffre (340 litres VDA).

Les nouvelles Peugeot 208 et Renault Clio reçoivent de nouvelles plateformes conçues pour recevoir une électrification. La Peugeot 208 aura sa propre version 100% électrique (e-208) alors que la Clio, elle proposera une hybridation dès l’an prochain. Si les deux voitures affichent strictement la même longueur, soit 4,05 m, le rapport habitabilité/encombrement est à mettre au crédit de la Clio. En effet, la citadine du losange optimise mieux son espace à bord, proposant davantage de place pour les jambes à l’arrière mais aussi une meilleure largeur aux coudes.

Comparatif vidéo - Renault Clio 5 vs Peugeot 208 (2019) : le match de l'année
Comparatif vidéo - Renault Clio 5 vs Peugeot 208 (2019) : le match de l'année
Comparatif vidéo - Renault Clio 5 vs Peugeot 208 (2019) : le match de l'année

 La 208 gagne de nombreux rangements mais doit s'incliner avec moins d'espace à bord et un volume de coffre inférieur (270 litres VDA)

Les deux modèles ont également enrichi le nombre de rangements avec des deux côtés un double porte-gobelet, un rangement pour smartphone au pied de la console centrale, un accoudoir modulable et de vastes bacs de portière. De ce point de vue, c’est match nul. Par contre, pour ce qui est du coffre, il n’y a pas photo, la Clio 5 creuse l’écart avec 340 litres (VDA) contre seulement 270 litres (VDA).  

Les motorisations proposées par les deux modèles sont très proches avec en cœur de gamme un 3 cylindres suralimenté de 100 ch. Dans les deux cas, ces moteurs s’illustrent par leur voracité. En diesel, la Clio décline son BluedCi en deux niveaux de puissance (85 et 115 ch) alors que la 208 mise sur le BlueHdi 100. Dans la foulée, Peugeot lancera une version 100% électrique, de sa 208, la e-208, la première de la nouvelle ère électrique de Peugeot. Elle revendique une puissance de 136 ch et une autonomie de 340 km, selon la norme actuelle WLTP. Sa concurrente directe chez Renault ne sera pas la Clio, mais la Zoe. Toutefois, notez que Renault lancera courant 2020, et pour la première fois de son histoire, une motorisation hybride, le 1.6 e-Tech de 130 ch qui permettrait de rouler 80% du temps électrifié.

Comparatif vidéo - Renault Clio 5 vs Peugeot 208 (2019) : le match de l'année

Au registre des aides à la conduite, les deux concurrentes se tiennent tête avec la présence (entre autres) d’aides à la conduite pointues et rares sur le segment comme par exemple la conduite autonome dans les embouteillages, la caméra 360° ou le régulateur de vitesse adaptatif.

Autrefois, les deux citadines étaient populaires pour les tarifs accessibles et leur aisance en ville. Elles servaient bien souvent de seconde voiture du foyer. Aujourd’hui, les deux modèles ont bien grandi et leur champ d’action s’est considérablement élargi. D’ailleurs on les appelle désormais des « citadines polyvalentes » et leurs tarifs ainsi que l’équipement proposé ont bien grimpé.

La Clio part avec un avantage financier

Financièrement, le ticket d’entrée est plus salé chez Peugeot (à partir de 15 500 €) que chez Renault (à partir de 14 100 €). Prétentieuse, la Peugeot ? Pas vraiment car il y a des différences qui nuancent nettement la chose. Déjà, la Clio débute avec un petit moteur de 65 ch alors que la Lionne propose 75 ch d’emblée avec la climatisation et l’autoradio de série (en option chez Renault). Quoi qu’il en soit, sur les autres finitions, la tendance à l’embourgeoisement est davantage prononcée chez Peugeot.

Pour ce match, nous avons choisi d’opposer deux finitions supérieures au sein du catalogue. D’un côté, la Renault Clio RS Line TCe130 EDC facturée 24 100 € (version Intens TCE 100 photographiée) et de l’autre, la Peugeot 208 Puretech 130 GT Line EAT8 vendue 26 300 €. Les deux revendiquent un look sportif et une dotation riche comme par exemple des jantes alliage de 17’’, des feux Led et un pack carrosserie plus musclé. Ici aussi, la 208 est plus chère. Elle est certes un peu mieux équipée, avec une présentation plus techno : elle a une grande instrumentation numérique à effet 3D et un écran tactile 10 pouces, contre 7’’ de série pour la Clio et pas en 3D. Il y a aussi la caméra de recul et les radars à l'avant. Toutefois, la Clio compense ses manques à moindres frais : l'écran 9,3’’ est facturé en option à 350 € et le pack City (caméra de recul, radars avant) 350 € aussi. Au final, l’écart de prix atteint 1 500 € en faveur de la Clio.

verdict à la rentrée

Comparatif vidéo - Renault Clio 5 vs Peugeot 208 (2019) : le match de l'année

Deux écoles séparent les nouvelles Clio et 208. Peugeot ose avec une citadine pleine d'audace et une qualité perçue de très haute volée alors que Renault ajuste. En effet, la marque au losange conserve les fondamentaux de son best seller et corrige tous ses défauts avec en prime un sens de la famille plus aiguisé et des tarifs plus ajustés. A vous de choisir votre camp. Notre avis, lui, tombera à la rentrée, à l'occasion des essais routiers qui permettront de les départager.

Portfolio (60 photos)

En savoir plus sur : Skoda Scala

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (152)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

La 208 a-t-elle des plastiques moussés sur les 4 contre-porte dans ce niveau de finition ?

Par

Pourquoi photographier la Clio en version Intens alors qu'on prétend opposer à la Sochalienne la version RS Line qui est beaucoup plus sportive niveau présentation ? Y aurait-il un parti pris pour Peugeot?

Les RS Line ça ne doit pas être ce qui manque sur les parcs auto journalistes, surtout pour un média comme Caradisiac...

Par

mouai bon je préfère voir ça sur les routes que des SUV.. bien souvent négliger les aspects pratique au profit du design c'est une super idée.. on verra les ventes..

Par

L’art de mélanger torchons et serviettes. 208 II et clio V ne se comparent point! La 208 va avec les polo et fiesta, bref le bon généraliste. La minable Clio se compare avec Dacia.

Renault c’est de la camelote qui ne s’est pas amélioré depuis 25 ans. C’est du Dacia en robe de soirée.

Lisez ce comparatif..la clio est mal finie, comme d’habitude!

Renault c’est surtout une fiabilité problématique si vous gardez votre voiture plus de 4 ans.

Le première soucis arrivent avant 100.000km.

Je parle en connaissance de cause.

J’ai acheté un Mégane 2 neuve en 2003, dCi 120 full option, et gardée plus de 10 ans.

Que des soucis, toujours chez Renault ou chez le mécano.

Quand je l’ai changé j’ai pris une 308 bleuHDi eat6 120ch féline..que du bonheur depuis 3 ans!!

Ne tombez pas comme moi dans le piège de la marque au cric comme moi. C’est à dire la mégarde remise!

Car vous vous retrouverez avec un piège invendable, mal fini et peu fiable sur les bras!

Par

pour le style la 208

Par

Au niveau de l'intérieur pour moi il n'y a pas photo : clio grande gagnante. La 208 est trop sombre, trop compliquée dans son ergonomie et trop "futuriste" dans sa présentation. Après ça conviendra surement à une autre catégorie de clients.

Par

En réponse à renaultquimarcheplus

L’art de mélanger torchons et serviettes. 208 II et clio V ne se comparent point! La 208 va avec les polo et fiesta, bref le bon généraliste. La minable Clio se compare avec Dacia.

Renault c’est de la camelote qui ne s’est pas amélioré depuis 25 ans. C’est du Dacia en robe de soirée.

Lisez ce comparatif..la clio est mal finie, comme d’habitude!

Renault c’est surtout une fiabilité problématique si vous gardez votre voiture plus de 4 ans.

Le première soucis arrivent avant 100.000km.

Je parle en connaissance de cause.

J’ai acheté un Mégane 2 neuve en 2003, dCi 120 full option, et gardée plus de 10 ans.

Que des soucis, toujours chez Renault ou chez le mécano.

Quand je l’ai changé j’ai pris une 308 bleuHDi eat6 120ch féline..que du bonheur depuis 3 ans!!

Ne tombez pas comme moi dans le piège de la marque au cric comme moi. C’est à dire la mégarde remise!

Car vous vous retrouverez avec un piège invendable, mal fini et peu fiable sur les bras!

Ta Mégane en plus avec le 1.9 dci à problèmes, tu l'as quand même gardée plus de 10 ans, pas mal :bien:

Et tu as fait combien de km avec ?

Par

Les loosers anti-renault sont de sorties. Sortez-vous les yeux du fion et regardez les chiffres de vente. La clio se vend environ 50% mieux que la 208 depuis des années sur l'Europe Et vous osez encore la ramener avec vos remarques de me..rde alors que vous n'avez même pas vu la voiture. Loosers !

Par

La meilleure des 208?...cherchez pas. C'est La Corsa.

La Peugeot est nettement mieux sans ces "dents de morse" à l'avant (des dents de morse sur une voiture au lion...pas compris le principe....) mais elle fait indubitablement kéké style.

Au moins la Corsa a pour elle un design sobre.

La 208 c'est un peu la recette de l'effet wahou en concession mais au bout de 6 mois la déception va être de mise.

Elle est moins logeable, moins ergonomique et le coffre rend 70dm3 à la Clio. Un gouffre. Le tout en étant 10% plus cher que cette dernière à équipement égal.

Son principal atout est un effet 3D des compteurs....

C'est dire le peu d'argument qu'elle met en avant.

Après une voiture ça se conduit. 'est pas fait pour troner dans un salon.

Donc à voir sur route.

Par

a par ça n achetez plus ni ni l autre non fabriqués en FRANCE! les gens crées eux memes le chomage a force t acheter tout ce qui vient de l étranger!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire