Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Essai longue durée : 3 000 km en Fiat Tipo SW : un bon outil

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

La Tipo à Caradisiac, on connaît bien puisque nous avons testé les trois carrosseries (4, 5 portes et SW) et chaque essai s’est avéré plutôt concluant. Au moment de sélectionner les participantes à notre roadtrip en Italie - 3 000 km sous la canicule, réparti entre montagne, bord de côte et autoroute - ,  impossible de ne pas la choisir. Récit de ce périple unique au volant du seul break de la gamme Fiat, et surprises en perspective...

Essai longue durée : 3 000 km en Fiat Tipo SW : un bon outil

Le nom Tipo est apparu pour la première fois en 1988 pour le lancement de la berline compacte du constructeur italien. 7 ans et puis rien car me modèle a ensuite disparu. Il a fallu attendre 2016 pour la voir revenir sur le devant de la scène avec la nouvelle génération de Tipo. Destinée au départ aux marchés de l’Europe de l’Est et du sud, la gamme a été ensuite introduite chez nous.

Déclinée en 3 carrosseries, celle-ci avait comme principale caractéristique de proposer un prix à mi-chemin entre le low-cost (Dacia) et les constructeurs généralistes. Une idée séduisante sur le papier et qui avait des arguments pour attirer la clientèle. Ainsi en France, la meilleure année (2017), il s’en est écoulé 14 000 exemplaires, loin de la Fiat 500, modèle le plus vendu de Fiat, qui frôle les 30 000 ventes, mais supérieur aux prévisions du constructeur, qui prévoyait d'en écouler 10 000. Sans surprise, c’est la 5 portes qui plaît le plus, devançant le break.

Voici la carte de notre roadtrip.
Voici la carte de notre roadtrip.

Ne voulant pas rester sur ce pur aspect commercial, nous avons décidé de la faire revenir au pays en compagnie de certaines de ses petites sœurs (500, 500X, Panda) et cousines de chez Alfa Romeo (Giulia, Giulietta, 4C). Au programme : 3 000 km sous la canicule.

Notre Tipo SW prend la pose dans le village de Pigna.
Notre Tipo SW prend la pose dans le village de Pigna.

Premier constat, notre Tipo SW ne manque pas de « gueule ». Même si le design est un domaine hautement subjectif , cette version SW est la plus réussie de la famille, notamment en finition S-Design - qui représente le haut de gamme – avec notamment ses jantes alliage 18 pouces, ses détails de carrosserie noir laqué (grille de calandre, rétroviseurs) et sa teinte dénommée Gris Metropoli (option à 650 €).

Le design de la planche de bord est classique mais l'équipement est complet.
Le design de la planche de bord est classique mais l'équipement est complet.

Ensuite, elle peut revendiquer un équipement ultra-complet comprenant pour notre modèle d’essai l’écran multimédia tactile 7 pouces, le régulateur de vitesse adaptatif, les projecteurs bi-xénon, la caméra de recul, la navigation, le freinage d'urgence ou les sièges avant chauffants avec réglage lombaires électrique. Beaucoup de choses précédemment citées sont en option, mais difficile de trouver un meilleur rapport prix/équipement sur le marché. Notre Tipo SW est ainsi facturée 28 740 €. Alors, certes, pour ce prix, il vous faudra faire des concessions sur la qualité des matériaux (on en reparlera plus tard), mais avec son moteur diesel de 120 ch couplé à une boîte à double embrayage, nous voilà bien armés pour traverser la France ainsi qu'une partie de l’Italie.

Une fois nos nombreux bagages chargés dans le généreux coffre dont la capacité varie entre 550 et 1 650 litres, il n’y a plus qu’à prendre la route.

Découvrez les 24 reportages publiés par Caradisiac (essais longue durée, visites de musées… ) à l’occasion de la réalisation cet été de notre road trip en Italie avec les modèles suivants : Alfa Romeo 4C, Giulia, Guilietta, Stelvio, Fiat 500 C, 500 X, Panda, Tipo et Abarth 124. Tous les reportages et liens dans le sommaire-teasing

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus
de la version la plus écologique de : Fiat Tipo

102 g/km - bonus : 0 €

Début de commercialisation du modèle :
Fiat Tipo 2 Sw

Septembre 2016

A titre d'exemple pour la version II SW 1.6 MULTIJET 120 S/S S-DESIGN DCT.

1,51 m1,79 m
4,57 m
  •  5 places
  •  550 l / NC

  •  Auto. à 6 rapports
  •  NC

Portfolio (22 photos)

En savoir plus sur : Fiat Tipo 2 Sw

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (144)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

''7 ans et puis rien car me modèle a ensuite disparu. Il a fallu attendre 2016 pour la voir revenir sur le devant de la scène avec la nouvelle génération de Tipo.''

Et après les 7ans de Tipo, le duo Bravo/Bravo, puis la Stilo, puis encore la Bravo (baptisée Ritmo sur certains marchés), avant de revenir à la Tipo.

:jap:

Par

Il est quand même "bienveillant", votre essai :

- Boite plaisante à manier sur autoroute ? Encore heureux, non ? Ce n'est quand même pas là qu'on change le plus souvent de rapport !

- Confortable sur les grands axes mais pas sur relier montagneux ou accidenté ? Pareil, ce n'est pas si dur d'être confortable sur un revêtement lisse, mais plus sur un revêtement dégradé.

Bref, une voiture honnête, à un prix assez honnête. Ce qui n'est pas si mal.

Par

Bref, un bon outil. Pas d'émotion à son bord, mais des qualités :

- assez compacte pour se garer facilement

- assez spacieuse pour une famille

- assez équipée pour une voiture moderne

- assez bon marché pour ne pas manger des pâtes toute la durée du crédit

- assez puissante pour faire de l'autoroute avec le coffre plein

- assez passe-partout pour ne pas se la faire voler

On choisit une Tipo comme on choisi une perceuse Bosch chez Casto...

Par

18e vidéo de la visite du toit du lingoto, puis les même plans des musées FCA durant 30minutes.

sinon 10 secondes de commentaire sur la voiture : la clim c'est bien pratique quand il fait chaud et la voiture est bien pour son prix.

Je regarderai pas la vidéo.

Par

Voiture raison qui fera ce qu'on lui demande.

Par

« elle l’est beaucoup moins dans ces circonstances avec des à-coups mais également une absence de kick down (la boîte tombe un voire deux rapports lors des phases d’ascension). »

Ça veut rien dire ce que vous écrivez...

Encore un journaliste qui devrait aller en formation BVA.

Par

"Toutefois, c’est aux environs de 250 km que certains soucis électroniques commencent. Ainsi, la prise USB servant à connecter le téléphone au système multimédia nous a gratifiés de quelques caprices. Une fois, elle fonctionnait, puis plus rien. Un problème persistant durant la première journée".

"Après nous avoir laissés tranquilles quelques jours l’électronique refait des siennes. Lors d’un arrêt à une station-service, l’écran multimédia se coupe mais pas la radio. Impossible de l’arrêter. Seule solution : sortir du véhicule, le verrouiller et attendre 5 minutes. Nouvelle tentative et tout rentre dans l’ordre. Allez comprendre, ce sont les joies de l'électronique, Monsieur."

Tout est dit pour une voiture vendue 28000 euros prix catalogue.

Par

En réponse à Otagraf38

Bref, un bon outil. Pas d'émotion à son bord, mais des qualités :

- assez compacte pour se garer facilement

- assez spacieuse pour une famille

- assez équipée pour une voiture moderne

- assez bon marché pour ne pas manger des pâtes toute la durée du crédit

- assez puissante pour faire de l'autoroute avec le coffre plein

- assez passe-partout pour ne pas se la faire voler

On choisit une Tipo comme on choisi une perceuse Bosch chez Casto...

Tout-à-fait d'accord avec le commentaire sauf en ce qui concerne Bosch (du moins la gamme verte, que probablement 90% des particuliers choisissent par rapport à la gamme bleue).

Si on veut du fiable, pratique et pas trop cher tout en étant pro, qualités qu'on pourrait attribuer à cette Tipo, on prend du Makita, voire du Ryobi. Quand on n'y connaît pas grand chose mais qu'on croit acheter le top parce que c'est allemand, on prend du Bosch gamme verte. C'est cher pour ce que c'est, plein de petits gadgets qui font "technologique", et pas fait pour le travail intensif (engrenages en teflon et autres composants internes à durée de vie limitée).

Beaucoup raisonnent de la même façon en achetant une voiture et foncent droit sur une marque allemande bien connue mais surcotée.

Par

En réponse à cactus-fr

« elle l’est beaucoup moins dans ces circonstances avec des à-coups mais également une absence de kick down (la boîte tombe un voire deux rapports lors des phases d’ascension). »

Ça veut rien dire ce que vous écrivez...

Encore un journaliste qui devrait aller en formation BVA.

Ce qu'il décrit, ben c'est juste le principe du kick-down... sans doute pas inutile en sortie d'épingle de montée de col... alors il fonctionne ou pas ? :voyons:

Par

bref trop cher & pas fiable...& toujour les mémes plans arf qualita en berne

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire