Publi info

5. 3000 km en Fiat Tipo SW : le bilan

Essai longue durée : 3 000 km en Fiat Tipo SW : un bon outil

Un peu plus de 3 000 km, voici la fin de notre roadtrip pour notre Tipo SW, qui s’est finalement très bien comportée et qui a confirmé tout le bien que nous pouvions en penser, à savoir une voiture qui regroupe toutes les choses essentielles et même plus sans pour autant tomber dans l’ostentatoire.

3 000 km en Fiat Tipo SW - Bilan vie à bord : bien sous presque tous les rapports

Si on fait l’impasse sur la qualité des matériaux, cette Tipo SW coche quasiment toutes les bonnes cases. Alors certes, le design de la planche de bord est très classique mais son équipement est riche et peut même se montrer digne d’un modèle compact classique en piochant dans la liste des options. Ajoutez à cela des aspects pratiques plutôt bien pensés et vous avez devant vous une voiture parfaite pour tous ceux qui recherchent un break à budget serré.

3 000 km en Fiat Tipo SW - Bilan confort : sa priorité

Sans égaler les références de la catégorie que peuvent être une Peugeot 308 ou une Renault Mégane, le confort de la Tipo est bon, notamment sur les grands axes. Quand le relief devient plus montagneux ou accidenté, le bilan se dégrade avec des mouvements de caisse prononcés et un maintien des sièges juste correct.

3 000 km en Fiat Tipo SW - Bilan « sur la route » : manque de dynamisme

Difficile de conjuguer confort et dynamisme. Généralement, il faut choisir et c’est le cas sur cette Tipo. Dès que le rythme s’accélère, la compacte italienne atteint ses limites, notamment en raison d’une direction floue et surtout d’une boîte automatique peu réactive. Toutefois, si vous n’avez pas de velléité sportive, la Tipo vous conviendra parfaitement.

Portfolio (22 photos)

En savoir plus sur : Fiat Tipo 2 Sw

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (149)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

''7 ans et puis rien car me modèle a ensuite disparu. Il a fallu attendre 2016 pour la voir revenir sur le devant de la scène avec la nouvelle génération de Tipo.''

Et après les 7ans de Tipo, le duo Bravo/Bravo, puis la Stilo, puis encore la Bravo (baptisée Ritmo sur certains marchés), avant de revenir à la Tipo.

:jap:

Par

Il est quand même "bienveillant", votre essai :

- Boite plaisante à manier sur autoroute ? Encore heureux, non ? Ce n'est quand même pas là qu'on change le plus souvent de rapport !

- Confortable sur les grands axes mais pas sur relier montagneux ou accidenté ? Pareil, ce n'est pas si dur d'être confortable sur un revêtement lisse, mais plus sur un revêtement dégradé.

Bref, une voiture honnête, à un prix assez honnête. Ce qui n'est pas si mal.

Par

Bref, un bon outil. Pas d'émotion à son bord, mais des qualités :

- assez compacte pour se garer facilement

- assez spacieuse pour une famille

- assez équipée pour une voiture moderne

- assez bon marché pour ne pas manger des pâtes toute la durée du crédit

- assez puissante pour faire de l'autoroute avec le coffre plein

- assez passe-partout pour ne pas se la faire voler

On choisit une Tipo comme on choisi une perceuse Bosch chez Casto...

Par

18e vidéo de la visite du toit du lingoto, puis les même plans des musées FCA durant 30minutes.

sinon 10 secondes de commentaire sur la voiture : la clim c'est bien pratique quand il fait chaud et la voiture est bien pour son prix.

Je regarderai pas la vidéo.

Par

Voiture raison qui fera ce qu'on lui demande.

Par

« elle l’est beaucoup moins dans ces circonstances avec des à-coups mais également une absence de kick down (la boîte tombe un voire deux rapports lors des phases d’ascension). »

Ça veut rien dire ce que vous écrivez...

Encore un journaliste qui devrait aller en formation BVA.

Par

"Toutefois, c’est aux environs de 250 km que certains soucis électroniques commencent. Ainsi, la prise USB servant à connecter le téléphone au système multimédia nous a gratifiés de quelques caprices. Une fois, elle fonctionnait, puis plus rien. Un problème persistant durant la première journée".

"Après nous avoir laissés tranquilles quelques jours l’électronique refait des siennes. Lors d’un arrêt à une station-service, l’écran multimédia se coupe mais pas la radio. Impossible de l’arrêter. Seule solution : sortir du véhicule, le verrouiller et attendre 5 minutes. Nouvelle tentative et tout rentre dans l’ordre. Allez comprendre, ce sont les joies de l'électronique, Monsieur."

Tout est dit pour une voiture vendue 28000 euros prix catalogue.

Par

En réponse à Otagraf38

Bref, un bon outil. Pas d'émotion à son bord, mais des qualités :

- assez compacte pour se garer facilement

- assez spacieuse pour une famille

- assez équipée pour une voiture moderne

- assez bon marché pour ne pas manger des pâtes toute la durée du crédit

- assez puissante pour faire de l'autoroute avec le coffre plein

- assez passe-partout pour ne pas se la faire voler

On choisit une Tipo comme on choisi une perceuse Bosch chez Casto...

Tout-à-fait d'accord avec le commentaire sauf en ce qui concerne Bosch (du moins la gamme verte, que probablement 90% des particuliers choisissent par rapport à la gamme bleue).

Si on veut du fiable, pratique et pas trop cher tout en étant pro, qualités qu'on pourrait attribuer à cette Tipo, on prend du Makita, voire du Ryobi. Quand on n'y connaît pas grand chose mais qu'on croit acheter le top parce que c'est allemand, on prend du Bosch gamme verte. C'est cher pour ce que c'est, plein de petits gadgets qui font "technologique", et pas fait pour le travail intensif (engrenages en teflon et autres composants internes à durée de vie limitée).

Beaucoup raisonnent de la même façon en achetant une voiture et foncent droit sur une marque allemande bien connue mais surcotée.

Par

En réponse à cactus-fr

« elle l’est beaucoup moins dans ces circonstances avec des à-coups mais également une absence de kick down (la boîte tombe un voire deux rapports lors des phases d’ascension). »

Ça veut rien dire ce que vous écrivez...

Encore un journaliste qui devrait aller en formation BVA.

Ce qu'il décrit, ben c'est juste le principe du kick-down... sans doute pas inutile en sortie d'épingle de montée de col... alors il fonctionne ou pas ? :voyons:

Par

bref trop cher & pas fiable...& toujour les mémes plans arf qualita en berne

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire