Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Essai - Nissan Micra dCi 90 ch : une bonne surprise

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Pour la cinquième génération de Micra, Nissan a décidé de repartir d’une feuille blanche. Fabrication en France, nouvelles lignes et surtout, le plein de technologie. L’objectif est clair : conquérir de nouveaux clients.

Essai - Nissan Micra dCi 90 ch : une bonne surprise

 EN BREF

5e génération

Moteur diesel

à partir de 17 690 €

 Pendant de nombreuses années, la Nissan Micra a été la petite citadine toute ronde qui séduisait majoritairement les femmes. En 2010, la firme a dévoilé une nouvelle génération « mondiale » censée plaire à tous les pays. Ce fut un échec. Nouveau changement de cap pour la Nissan. Cette nouvelle cuvée dévoilée à l’occasion du dernier Mondial de Paris est stratégique. Certes Nissan cartonne avec le Qashqai mais celui-ci est de plus en plus concurrencé et il est essentiel pour une marque d’avoir plusieurs piliers de croissance : c’est justement l’un des objectifs de cette nouvelle Micra.

Pour réussir ce pari, Nissan s’est associé à son partenaire de l’Alliance, Renault. Conséquences directes de ce choix, la nouvelle Micra est assemblée pour la première fois en France – plus précisément à l’usine de Flins (Yvelines) – et reprend de nombreux éléments de la Clio, ce qui n’est clairement pas une mauvaise nouvelle.

Esthétiquement, la nouvelle Micra n’a plus rien à voir avec l’ancienne génération. Les lignes sont nettement plus modernes et se rapprochent du parti pris stylistique du Juke, avec des lignes de caisse très marquées. On retrouve tout de même quelques points de similitude avec sa cousine de Renault, comme par exemple l’ouverture des portes arrière implantée par la custode.

La qualité est en net progrès
La qualité est en net progrès

Coup de jeune également au niveau de l’habitacle mais au-delà du design, c’est surtout l’augmentation de la qualité que l’on remarque dès le premier regard. Nissan annonce 62 % de plastique moussé contre 2 % auparavant. La différence est flagrante, notamment sur la partie haute, mais il est vraiment regrettable que cet effort n’ait pas été généralisé sur l’ensemble de la planche de bord. Dommage aussi que les plastiques soient durs et facilement rayables sur la partie basse.

Essai - Nissan Micra dCi 90 ch : une bonne surprise
Essai - Nissan Micra dCi 90 ch : une bonne surprise
Essai - Nissan Micra dCi 90 ch : une bonne surprise

Beaucoup d'éléments peuvent être personnalisés

L’autre point fort concerne la personnalisation : avec plus de 100 combinaisons entre les coloris extérieurs, intérieurs, de rétroviseurs, de jantes et d’autocollants, à vous de constituer votre Micra ! 

Essai - Nissan Micra dCi 90 ch : une bonne surprise
Essai - Nissan Micra dCi 90 ch : une bonne surprise

 

Plus grande de 17 cm que la précédente, cette nouvelle génération offre pourtant une habitabilité arrière décevante, juste dans la moyenne, tandis que le volume de coffre offre 300 litres, ce qui est plutôt bien.

Sans surprise, on retrouve des moteurs déjà présents sur la Clio dont notamment le dCi 90 ch de notre essai. Avec son couple de 220 Nm, il n’a aucune difficulté à animer cette Micra et lui donne presque des ailes avec un réel dynamisme. Dans ce domaine, on est à mille lieues de l’ancienne. Tout change ou presque que ce soit la position de conduite, mais surtout le comportement. On a affaire à une voiture nettement plus plaisante avec une direction précise, des mouvements de caisse bien contrôlés. Elle n'arrive pas à la hauteur d’une Renault Clio ou d’une Peugeot 208 mais le progrès est tout simplement énorme. Il est toutefois dommage que le dCi 90 ne soit pas associé à une boîte manuelle à 6 rapports. Les accélérations et les performances sont extrêmement proches de celles de la Clio avec un 0 à 100 km/h abattu en 11,9 secondes et une vitesse maximale de 179 km/h. Enfin, bilan positif également concernant la consommation avec une moyenne relevé sur notre essai avoisinant les 6 l/100 km.

Pour notre essai, nous avons eu le cœur de gamme dénommé N-Connecta, qui hérite du Nissan Connect regroupant les systèmes audio et de navigation à écran tactile couleur 7 pouces, de l’ouverture et du démarrage sans clé, des vitres arrière surteintées et des rétroviseurs extérieurs dégivrants et rabattables électriquement. Cette dotation spécifique vient compléter un équipement particulièrement complet comprenant notamment 6 airbags, le contrôle de la pression, la climatisation automatique et le régulateur-limiteur de vitesse.

Essai - Nissan Micra dCi 90 ch : une bonne surprise

Mais c’est loin d’être tout puisque la Micra propose, par le jeu de packs optionnels ou suivant la finition choisie, des équipements rares sur le segment des citadines, comme la vision 360°, la détection de piétons, l'alerte de franchissement de ligne, la reconnaissance des panneaux de signalisation, le système audio Bose avec des haut-parleurs dans les appuis-tête ou le contrôle actif de trajectoire. Pas de doute, le constructeur japonais rattrape son retard dans ce domaine et prend même de l’avance par rapport à certaines marques rivales.

Chiffres clés *

  • Longueur : 3,99 m
  • Largeur : 1,74 m
  • Hauteur : 1,45 m
  • Nombre de places : 5 places
  • Volume du coffre : 300 l / 1004 l
  • Boite de vitesse : Méca. à 5 rapports
  • Carburant : Diesel
  • Taux d'émission de CO2 : 85 g/km
  • Bonus : 0 €
  • Date de commercialisation du modèle : Décembre 2016

* pour la version V 1.5 DCI 90 N-CONNECTA.

Photos (15)

SPONSORISE

Essais Citadine

Fiches fiabilité Citadine

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire