Publi info
 

Essai vidéo - BMW Série 3 (2019) : l’amélioration continue

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Modèle mythique de BMW, la Série 3 se refait une beauté pour sa 7e génération. Plus grande, mieux équipée et toujours plus moderne, cette nouvelle Série 3 conserve-t-elle les qualités dynamiques qui ont fait sa réputation?  Premier essai avec le modèle diesel qui devrait représenter la majorité des ventes, à savoir le 20d de 190 ch.

Essai vidéo - BMW Série 3 (2019) : l’amélioration continue

EN BREF

 7e génération

Plus de techno

Nouveaux moteurs

à partir de 41 900 €

 Apparue en 1975, la Série 3 est un modèle tout simplement incontournable chez BMW. En l'espace de 43 ans, il s’en est vendu plus de 15 millions d’exemplaires. Une vraie success story. Pourtant, avec les années, les goûts des automobilistes ont évolué. Ainsi, aujourd’hui, la meilleure vente de BMW dans le monde est le X1. Un engouement identique en France où, sur les 11 derniers mois, le SUV est la BMW la plus écoulée devant les Série 1 et 2 (intégrant notamment le monospace Active Tourer). La fin de carrière de la Série 3 est décevante car elle est bien loin dans le classement, derrière les X2 et X3, prouvant une nouvelle fois la montée en puissance des SUV.

Pour essayer de contrer cette érosion et pour faire face à ses rivales traditionnelles que sont les Audi A4 et Mercedes Classe C récemment restylée, BMW a donc conçu une nouvelle Série 3. Comme souvent chez le constructeur munichois, il ne faut pas s’attendre à une révolution stylistique. C’est contre nature. Et si cette 7e génération est totalement nouvelle, son appartenance à la dynastie des Série 3 est évidente.

Essai vidéo - BMW Série 3 (2019) : l’amélioration continue
Essai vidéo - BMW Série 3 (2019) : l’amélioration continue
Essai vidéo - BMW Série 3 (2019) : l’amélioration continue

 

 

 

 

Calandre, projecteurs et prises d'air sont les éléments les plus caractéristiques de la face avant de la nouvelle Série 3.

Ainsi, impossible de pas remarquer sa calandre élargie, plus haute et imposante comme jamais. Elle est entourée par des projecteurs effilés à la nouvelle signature visuelle qui se distinguent par un décochement à la façon d’un Peugeot 3008. Les plus observateurs auront, pour leur part, remarqué les prises d’air Naca disponibles sur certaines finitions. L’arrière reçoit également son lot de modifications avec notamment des feux arrière en volume dont la partie supérieure est assombrie à la façon de certaines Lexus. Même si les évolutions sont nombreuses, elles ne changent en rien l’élégance et le dynamisme qui ont toujours caractérisé la famille Série 3. Une chose est sûre, cette nouvelle Série 3 se rapproche de plus en plus de sa grande sœur, la Série 5.

Essai vidéo - BMW Série 3 (2019) : l’amélioration continue
Essai vidéo - BMW Série 3 (2019) : l’amélioration continue

 

 

 

 

 

 

La Série 3 progresse en matière d'habitabilité et de volume de chargement sans être la référence de la catégorie.

Cette ressemblance se ressent au niveau des dimensions. Plus grande que l’ancienne, la nouvelle Série 3 mesure 4,71 m soit une augmentation de 85 mm par rapport à sa devancière. A titre de comparaison, sa longueur est identique à celle de la Série 5 E34 commercialisée de 1988 à 1996. Un accroissement qui touche également l’empattement (+ 4 cm). De quoi assurer une meilleure habitabilité aux passagers arrière, même si ceux-ci devront composer avec un tunnel de transmission toujours aussi volumineux. Le volume de chargement progresse également avec 480 litres, soit la même contenance qu’avant, à la différence qu’il n’y a plus de sous-coffre. Il s’avère donc plus pratique.

Essai vidéo - BMW Série 3 (2019) : l’amélioration continue

L'instrumentation numérique fait enfin ses débuts sur la Série 3.

Finalement, la révolution de cette Série 3 se situe dans l’habitacle. Pour la première fois, elle adopte une instrumentation 100 % numérique. Un réel changement même s’il faut reconnaître que la présentation de celle-ci n’est pas la plus réussie du marché. Elle est relayée par un affichage tête haute. Pour le reste, l’organisation de la planche de bord est plutôt classique chez BMW avec en son centre un écran multimédia tactile pouvant être aussi commandé par geste, dont la taille varie de 8,8 à 10,2 pouces suivant la finition. Il surplombe une console centrale intégrant de nouvelles commandes de climatisation. La seule déception provient de la qualité de certains matériaux, un peu décevante. En exemple, ceux utilisés par exemple près du levier de vitesses se rayant très facilement.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus
de la version la plus écologique de : Bmw Serie 3

110 g/km - bonus : 0 €

Début de commercialisation du modèle :
Bmw Serie 3 G20

Octobre 2018

A titre d'exemple pour la version (G20) 320DA 190 EDITION SPORT.

1,44 m1,81 m
4,63 m
  •  5 places
  •  480 l / NC

  •  Auto. à 8 rapports
  •  Diesel

Portfolio (20 photos)

En savoir plus sur : Bmw Serie 3 G20

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (205)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Excellente dans l'ensemble aucun reproche à faire une très bonne berline pour ceux qui veulent rouler dans mieux qu'une talisman ce qui est tout à fait légitime.

Par

Esthétiquement l'extérieur est vraiment pins réussi que la F30.

Par

Tant de qualités et une note aussi basse !! Curieux. Beaucoup plus « BMW » que la F30 je trouve, même si l’arrière fait un peu Lexus IS... J’avais une E90 et la F30 m’avait laissé de marbre. J’opterais plus pour le break par contre, pour des raisons pratiques.

Par

13.7/20 il a été dur 55 kg de moins un cx de 0.23 record de la catégorie avec Tesla modèle 3 ça change des camion SuV

Par

C'est presque tentant, la lounge est déjà bien équipée pour un prix pas délirant pour du premium :bien:

Par

Voilà la référence des berlines.

Des motorisations réussies puissantes et économes , un châssis brillant sportif , une finition et une fiabilité attendues comme excellentes le tout dans un look intemporel.

Bravo .

Il ne reste que la Giulia pour être aussi bien motorisée, avec un châssis sportif et possédant la possibilité des 4 roues motrices . Avec un poids contenu et un look réussi.

Bravo aux deux constructeurs.

Par

il y a pas à dire, le style Peugeot fait des émules :areuh: ( CF: découpe du pc avant type 3008 avec ce pc qui remonte entre les phares) . et de derrière c'est une Lexus ! il y pas à dire, ils ont taffés dur chez Beheme :biggrin:

Par

"La référence du segment" j'espère qu'elle se vendra mieux que la MERCEDES CLASSE C.

Par

Chez BMW, ca bouge ....

Chez Alfa, ca fait la sieste ...

Par

Pas fait pour les vieux, la caisse est trop basse. Dommage, car ce sont eux qui achètent… Voilà pourquoi les SUV ont la cote, on monte dedans sans se mettre à 4 pattes.

A quand la berline avec une hauteur réglable, comme la DS il y a des décennies. Je n'aime pas trop les SUV, trop mastoques, mais il faut avouer qu'il est plus facile de s'y loger lorsque les genoux vieillissent.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire