Publi info
 

Essai vidéo - Cupra Ateca : le couteau suisse espagnol

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Lorsque l'on pense SUV de 300 ch, ce sont les modèles premium allemands qui viennent en premier à l'esprit. Mais sachez-le, ce temps est révolu. Car aujourd'hui, Seat, par le biais de sa nouvelle marque Cupra, présente un Ateca survitaminé, capable de tout. Un vrai couteau suisse.

Essai vidéo - Cupra Ateca : le couteau suisse espagnol

En bref

Premier modèle de la marque Cupra

Base de Seat Ateca

300 ch, 400 Nm, 0 à 100 en 5,2 s.

Prix estimé : environ 42 000 €

Ce n'est pas tous les jours que l'on voit naître une nouvelle marque automobile. En Europe, la dernière en date fut DS en juin 2014. Une "griffe" premium qui faisait partie de Citroën, et qui s'en est émancipée. Seat procède de même avec Cupra. Ce nom ne fait pas figure d'inconnu, loin de là, et représentait jusqu'alors la "signature" sportive la plus radicale des modèles de la marque espagnole. Mais cette "signature" devient aujourd'hui marque à part entière, qui commercialisera des modèles au tempérament de feu, basés sur ceux de Seat.

 

 

Le premier d'entre eux est celui que nous découvrons et essayons aujourd'hui. Une presque surprise en réalité. En effet, Seat avait présenté en premier lieu au salon de Francfort 2017 un "show car" sur base de Leon. Ce qui semblait logique, une compacte ayant plus l'esprit sportif qu'un SUV. Mais finalement, c'est la mode du moment, tournée à fond vers ces derniers, qui va désigner l'Ateca comme premier représentant de la marque dans les showrooms.

 

Calandre nid d'abeille, bouclier ajouré, et bien logo Cupra distinguent la face avant.
Calandre nid d'abeille, bouclier ajouré, et bien logo Cupra distinguent la face avant.
Le profil est surtout dynamisé par les jantes de 19 pouces et le becquet de hayon.
Le profil est surtout dynamisé par les jantes de 19 pouces et le becquet de hayon.
A l'arrière, c'est la quadruple sortie d'échappement qui est très évocatrice de performances.
A l'arrière, c'est la quadruple sortie d'échappement qui est très évocatrice de performances.

 

C'est une véritable opération à cœur ouvert qui a présidé à la naissance de ce Cupra Ateca. La greffe d'un nouveau cœur, dans les entrailles d'un modèle familial. C'est ainsi qu'en lieu et place des sages blocs habituels, on trouve sous le capot de l'Ateca, désormais, le 2.0 TFSI de 300 chevaux, celui de la Leon Cupra. Cela fait du Cupra Ateca tout simplement le plus puissant des SUV généralistes du marché, le plus rapide et le plus performant aussi. Il est donc sans concurrence, entouré par des modèles dont les puissances maxi atteignent péniblement les 240 ch. Il faut aller chercher des modèles premium très onéreux pour faire mieux. L'Audi RSQ3 et ses 367 ch, le Mercedes GLA 45 AMG et ses 381 ch sont les seuls, dans la catégorie des SUV compacts, à pouvoir prétendre faire mieux en performances.

Le 2.0 TFSI de 300 ch catapulte le Cupra Ateca de 0 à 100 km/h en 5,2 s.
Le 2.0 TFSI de 300 ch catapulte le Cupra Ateca de 0 à 100 km/h en 5,2 s.

En effet, avec ses 300 ch, ses 400 Nm à 2 000 tours/min, ses 247 km/h en vitesse de pointe et son 0 à 100 km/h abattu en 5,2 s, il atomise les autres généralistes, même s'il ne peut rivaliser avec les Q3 et GLA.

La puissance passe au sol via une transmission intégrale 4Drive, qui répartit en direct puissance et couple à chaque roue en fonction des conditions d'adhérence, et au moyen d'une boîte DSG7 à double embrayage. Elle a été revue pour l'occasion, dans le but de la rendre plus réactive en conduite dynamique, mais plus efficiente en termes de consommation. Difficile équation a priori.

Enfin, le Cupra Ateca dispose aussi d'un sélecteur de mode de conduite, qui permet de choisir entre Normal, Sport, Individual, Snow, Off-road et bien sûr le très radical mode Cupra. Le châssis est adaptatif, c’est-à-dire que la rigidité de la suspension change en fonction du mode de conduite choisi. De quoi lui donner plusieurs visages.

 

Bien sûr, pour accompagner cette greffe de cœur, il fallait aussi faire appel au chirurgien esthétique pour mettre en adéquation le physique avec les capacités.

Ainsi, impossible de confondre un Ateca de chez Seat, et celui de Cupra. Bien sûr les proportions et lignes sont les mêmes, mais une calandre spécifique en nid d'abeille, des boucliers revus, ajourés à l'avant et incluant une quadruple sortie d'échappement à l'arrière, un béquet de hayon, des jantes de 19 pouces, se chargent de lui donner un surcroît de personnalité.

Essai vidéo - Cupra Ateca : le couteau suisse espagnol
Essai vidéo - Cupra Ateca : le couteau suisse espagnol
Essai vidéo - Cupra Ateca : le couteau suisse espagnol

Quelques détails de style, comme le nouveau logo, la quadruple sortie d'échappemet, et les jantes 19 pouces avec étriers Brembo du pack Performance.

Et les touches cuivrées, sur les jantes et le logo, terminent de rendre reconnaissable entre mille ce Cupra. ce sera d'ailleurs la signature de la marque.

 

À l’intérieur, les spécificités se font plus discrètes. Sièges et contre-portes en alcantara surpiqué, pédalier alu, plastiques imitation carbone sont les seuls efforts faits par Cupra pour distinguer "leur" modèle de celui de Seat. C'est peu, et c'est dommage.

Essai vidéo - Cupra Ateca : le couteau suisse espagnol

On retrouve en tout cas la bonne habitabilité de l'Ateca, un volume de coffre de 485 litres bien exploitable, une banquette rabattable 60/40 avec trappe à skis. Les aspects familiaux n'ont donc pas disparu, et ce premier modèle Cupra se destine donc à des familles dont le conducteur habituel, on l'aura compris, sera un peu plus pressé que les autres. Voyons voir justement ce que ça donne sur la route.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus
de la version la plus écologique de : Cupra Ateca

155 g/km - malus : 3113 €

Début de commercialisation du modèle :
Cupra Ateca

Septembre 2018

A titre d'exemple pour la version 2.0 TSI 300 DSG 4DRIVE.

1,61 m1,84 m
4,37 m
  •  5 places
  •  485 l / NC

  •  Auto. à 7 rapports
  •  Essence

Portfolio (38 photos)

En savoir plus sur : Cupra Ateca

Cupra Ateca
Commentaires (124)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ideal pour rouler dans les zones 30 en ville et à 110 sur autoroute.:bien:

Par

Blague à part c’est la honte pour le 3008 hybride 300ch qui fait le 0-100 en 6.5’’sec alors que le cupra ateca 300ch en demande 1.3’’sec de moins...

Par

En réponse à excellence

Blague à part c’est la honte pour le 3008 hybride 300ch qui fait le 0-100 en 6.5’’sec alors que le cupra ateca 300ch en demande 1.3’’sec de moins...

Et qui en plus existe même pas :bien:

Par

En réponse à excellence

Blague à part c’est la honte pour le 3008 hybride 300ch qui fait le 0-100 en 6.5’’sec alors que le cupra ateca 300ch en demande 1.3’’sec de moins...

Sauf qu'il y aura entre 4 et 6 litres d'écart aux 100 km entre le seat et un 3008 hybride pour une pauvre seconde...

Si tu as suivi l'actu et la hausse des carburants qui se profile au 1er janvier, à choisir entre un 3008 qui oscillera entre 2 et 6 litres aux 100 et un bouzin qui tètera entre 8 et 10 à 12 litres aux 100, le choix est vite fait, sauf à vouloir financer l'état.

Par

Le titre est parfaitement trouvé vu qu'il fera un véritable carton chez nous en Suisse.

Par

SUV avec garde au sol rabaissé... Décidément ça part en cacahuète. Un réglage adaptatif de la hauteur de caisse en fonction du mode choisi aurait été un minimum pour ce genre de produit. Étonnant aussi de voir que le confort n'a pas l'air d'être impacté. Au vue du prix, il trouvera effectivement son public. Enfin, à voir avec le malus quand même.

Par

Passée la sidération de voir ce genre d'aberration exister, je pense à ceux qui viennent régulièrement râler de "l'autophobie" de nos politiques publiques et de l'acharnement constant du redoutable "lobby écolo" qui viendraient chaque jour mettre à mal nos déplaçoirs préférés.

Mais mes loulous ouvrez les yeux : les principaux responsables de la mort inéluctable de l'industrie auto, ceux sont les constructeurs eux-mêmes.

L'infamie essayée ici est la preuve la plus pure que nous sommes face à une industrie profondément mortifère et qui ne peut, lorsqu'elle est exposée à ses limites, ne faire autrement que de se vautrer de plus belle dedans. Et de recommencer encore et encore, jusqu'à s'éteindre.

C'est presque magnifique de voir à quel point cette chose est hors-sol, prenant systématiquement le contre-pied des enjeux de notre époque.

Et c'est superbement triste de voir not' Manu Cailliot, la bouche en cœur, nous présenter cet engin inadapté en tout de presque 50 000 €, comme un pinacle de polyvalence. Et d'aller sans fléchir lui délivrer son 15/20.

Prodigieux. Tout simplement prodigieux.

Par

le couteau suisse allemand oui

Par

En réponse à excellence

Blague à part c’est la honte pour le 3008 hybride 300ch qui fait le 0-100 en 6.5’’sec alors que le cupra ateca 300ch en demande 1.3’’sec de moins...

Pour griller Kévin au feu rouge ou rouler à 80Km/h la plupart du temps, oui ça sert vachement ce type de véhicule dans nos contrées :bien:

Par

Visiblement, sous le capot, il y avait encore de la place pour y mettre un moulin plus gros... :bien:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire