Publi info
 

2. Sur la route : une Leon Cupra surélevée

Essai vidéo - Cupra Ateca : le couteau suisse espagnol

Cet Ateca en tenue d'athlète de haut niveau affiche des promesses de polyvalence et affirme, selon ses concepteurs, savoir tout faire. Nous partions toutefois avec des a priori. Comment un SUV à la sauce Cupra pourrait-il conserver ses aspects familiaux et son confort de voyage ? Et comment pourrait-il se montrer aussi efficace qu'une berline sur une piste de circuit ?

 

Un essai dans chacune des situations qu'il pourrait rencontrer dans la vraie vie nous a, il faut le dire, surpris dans le bon sens.

En effet, nous avons la possibilité de réaliser quelques tours de circuit à son volant, mais aussi de le voir évoluer en hors-piste (nous n'étions alors pas au volant), puis de finir par un essai routier complet.

Il s'avère au final que cet Ateca est un véritable couteau suisse. Il se révèle surprenant d'efficacité dans toutes les situations.

Essai vidéo - Cupra Ateca : le couteau suisse espagnol

 

Equilibré et très bon freineur "on track"

Sur circuit d'abord. Le tracé exigeant, vallonné, technique, de la piste de Castelloli, non loin de Barcelone, nous a permis de constater que malgré la garde au sol supérieure à celle de la Leon Cupra (18 cm au lieu de 14), mais 10 mm plus basse que celle du "Seat" Ateca, le Cupra restait d'un équilibre et d'une efficacité redoutable. Bien sûr, son tempérament, comme souvent avec les châssis 4x4, reste sous-vireur en sortie de courbe, mais les dérives se gèrent sans souci et le roulis est inexistant, tant qu'on reste en mode Cupra du sélecteur de mode de conduite ! Il est indispensable sur piste, vu qu'il raffermit grandement les suspensions, et rend la direction moins assistée, la pédale d'accélérateur plus sensible et la boîte plus réactive. Pour cette dernière, cela ne suffit pas. Ce type d'utilisation bien particulier met en lumière un léger manque de réactivité à la réaccélération. Il vaut mieux prendre la main avec les palettes, ce qui permet d'anticiper. 

Un excellent point pour le pack performance et ses freins Brembo. Malgré une utilisation intensive sur des dizaines de tours, journaliste après journaliste, ils n'ont jamais faibli, et leur endurance est remarquable.

Légère déception du côté de la sonorité toutefois. Même en mode Cupra, les vocalises restent discrètes. Sans verser dans la caricature de la Leon dans ce même mode, on aurait apprécié que le 4 cylindres donne un peu plus de voix.

 

Confortable et performant sur route

Satisfaction sur piste donc, mais également satisfaction sur route ouverte. Là, le mode Cupra ne se justifie pas. Mais en mode sport, l'Ateca est redoutable d'agrément et devient presque confortable. Le compromis confort/efficacité est ici le meilleur. Et on peut rouler vite, très vite, en toute décontraction. On n'a jamais l'impression de forcer, ni de flirter avec les limites du châssis.

Essai vidéo - Cupra Ateca : le couteau suisse espagnol

Si l'on passe en mode normal, le confort devient bien réel, et voyager avec toute la famille à bord s'envisage sans arrière-pensée. On voit ici tout l'avantage d'un châssis piloté, qui permet de ne pas avoir à choisir entre trop de fermeté, au risque de casser les vertèbres au quotidien, ou trop de confort, au détriment de l'efficacité en conduite sportive. Donc, ni madame (ou ni monsieur !), ni les enfants ne se plaindront. On se croirait au volant de n'importe quel modèle d'Ateca, à la différence près qu'un dépassement de camion sera une formalité, réalisée en quelques secondes en vous collant au siège.

De fait, le Cupra Ateca se configure à la carte, ce qui permet de contenter tout le monde, et de s'adapter aux situations. 

Nous avons par ailleurs noté qu'en conduite plus calme, la boîte revient à un niveau d'agrément très acceptable, enchaînant les rapports rapidement et sans à-coups, sauf à très basse vitesse. Un mal commun à beaucoup de boîtes à double embrayage, et même à certaines boîtes classiques à convertisseur.

La consommation, en conduite de bon père de famille, peut sans soucis tomber à moins de 10 litres aux 100 km, et même se rapprocher des 8 litres sur parcours exclusivement extra-urbain.

Essai vidéo - Cupra Ateca : le couteau suisse espagnol

Nous avons aussi pu emprunter quelques chemins hors-piste, mais également voir évoluer le Cupra Ateca sur une aire dédiée à la conduite 4x4. Bien sûr ce n'est pas un franchisseur, sa garde au sol réduite de 10 mm le rend moins doué que le Seat Ateca, néanmoins, on reste toujours surpris des possibilités offertes par ces SUV compacts. Petits croisements de pont, passage en dévers, conservation d'adhérence en situation précaire, il en est capable. Cela assure surtout qu'il pourra se sortir de certaines situations bien mieux que n'importe quelle berline à 2 roues motrices. Une évidence, certes. Mais la capacité de ce Cupra Ateca à passer de la piste goudronnée à la piste boueuse est notable. Et son spectre d'utilisation est tout simplement plus large que n'importe quel véhicule généraliste à ce jour. Contre toute attente et allant, nous l'avons dit, à l'encontre de nos a priori au début de l'essai. En effet, aucun SUV compact n'est aujourd'hui capable d'être aussi efficace sur circuit, aussi confortable sur route et aussi à l'aise en hors-piste.

Nous l'avons dit, ce premier modèle Cupra est un vrai couteau suisse, un argument de poids.

 

Portfolio (38 photos)

En savoir plus sur : Cupra Ateca

Cupra Ateca
Commentaires (124)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ideal pour rouler dans les zones 30 en ville et à 110 sur autoroute.:bien:

Par

Blague à part c’est la honte pour le 3008 hybride 300ch qui fait le 0-100 en 6.5’’sec alors que le cupra ateca 300ch en demande 1.3’’sec de moins...

Par

En réponse à excellence

Blague à part c’est la honte pour le 3008 hybride 300ch qui fait le 0-100 en 6.5’’sec alors que le cupra ateca 300ch en demande 1.3’’sec de moins...

Et qui en plus existe même pas :bien:

Par

En réponse à excellence

Blague à part c’est la honte pour le 3008 hybride 300ch qui fait le 0-100 en 6.5’’sec alors que le cupra ateca 300ch en demande 1.3’’sec de moins...

Sauf qu'il y aura entre 4 et 6 litres d'écart aux 100 km entre le seat et un 3008 hybride pour une pauvre seconde...

Si tu as suivi l'actu et la hausse des carburants qui se profile au 1er janvier, à choisir entre un 3008 qui oscillera entre 2 et 6 litres aux 100 et un bouzin qui tètera entre 8 et 10 à 12 litres aux 100, le choix est vite fait, sauf à vouloir financer l'état.

Par

Le titre est parfaitement trouvé vu qu'il fera un véritable carton chez nous en Suisse.

Par

SUV avec garde au sol rabaissé... Décidément ça part en cacahuète. Un réglage adaptatif de la hauteur de caisse en fonction du mode choisi aurait été un minimum pour ce genre de produit. Étonnant aussi de voir que le confort n'a pas l'air d'être impacté. Au vue du prix, il trouvera effectivement son public. Enfin, à voir avec le malus quand même.

Par

Passée la sidération de voir ce genre d'aberration exister, je pense à ceux qui viennent régulièrement râler de "l'autophobie" de nos politiques publiques et de l'acharnement constant du redoutable "lobby écolo" qui viendraient chaque jour mettre à mal nos déplaçoirs préférés.

Mais mes loulous ouvrez les yeux : les principaux responsables de la mort inéluctable de l'industrie auto, ceux sont les constructeurs eux-mêmes.

L'infamie essayée ici est la preuve la plus pure que nous sommes face à une industrie profondément mortifère et qui ne peut, lorsqu'elle est exposée à ses limites, ne faire autrement que de se vautrer de plus belle dedans. Et de recommencer encore et encore, jusqu'à s'éteindre.

C'est presque magnifique de voir à quel point cette chose est hors-sol, prenant systématiquement le contre-pied des enjeux de notre époque.

Et c'est superbement triste de voir not' Manu Cailliot, la bouche en cœur, nous présenter cet engin inadapté en tout de presque 50 000 €, comme un pinacle de polyvalence. Et d'aller sans fléchir lui délivrer son 15/20.

Prodigieux. Tout simplement prodigieux.

Par

le couteau suisse allemand oui

Par

En réponse à excellence

Blague à part c’est la honte pour le 3008 hybride 300ch qui fait le 0-100 en 6.5’’sec alors que le cupra ateca 300ch en demande 1.3’’sec de moins...

Pour griller Kévin au feu rouge ou rouler à 80Km/h la plupart du temps, oui ça sert vachement ce type de véhicule dans nos contrées :bien:

Par

Visiblement, sous le capot, il y avait encore de la place pour y mettre un moulin plus gros... :bien:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire