Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

La Citroën C5 X n'est pas forcément la nouvelle VelSatis

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Les possibilités de réussite de la Citroën C5X en Europe sont improbables. Une grande berline, généraliste de surcroît, n'a aucune chance de trouver preneur, même si elle mélange les genres. En témoigne la VelSatis, un cas d'école du crash industriel français. Sauf qu'en Chine, le marché local, contrairement au nôtre, est toujours friand de berlines, et pas seulement lorsqu'elles sont premium.

La nouvelle Citroën n'est pas seulement hybride à cause de ses moteurs, elle mêle aussi les genres, entre SUV coupé, break et berline.
La nouvelle Citroën n'est pas seulement hybride à cause de ses moteurs, elle mêle aussi les genres, entre SUV coupé, break et berline.

Pourquoi, en 2021, s'acharner à créer une grande berline généraliste ? À l'heure ou le genre est en pleine dégringolade, et ce depuis plus de trente ans. Au moment ou nombre de constructeurs jettent l'éponge, l'initiative des chevrons est pour le moins culottée. "Mais ce n'est pas vraiment une berline", se répètent, façon méthode Coué, ceux qui espèrent qu'elle aura une grande carrière européenne. Certes, elle mixe beaucoup de genres : la berline, évidemment, mais aussi le break, le SUV coupé et le SUV tout court. Certes, elle peut séduire ceux qui recherchent le confort, indéniablement plus grand, d'une tri corps, et la facilité d'accès et le look à la mode du moment d'un SUV.

Break de chasse et berline haute sur pattes.
Break de chasse et berline haute sur pattes.

Sauf que d'autres ont essayé, et ils ont échoué. Renault est même le spécialiste du genre. Sa VelSatis a inauguré la tendance transgenre dès 2002. L'époque était aux monospaces et plus aux berlines. Un coup de baguette magique et l'affaire est pliée. Le mélange des deux segments n'a convaincu personne et le four fut retentissant. Le losange a récidivé plus récemment avec un Espace 5 oscillant entre le monospace qu'il a toujours été et le SUV qu'il souhaitait ardemment devenir. L'échec fut moins douloureux, mais le succès n'a pas été non plus rendez-vous et il n'y aura jamais d'Espace 6.

Le cimetière des berlines

Citroën n'aurait donc rien appris des échecs de ses rivaux ? Si les chevrons espèrent cartonner en Europe, l'affaire est plutôt compromise. Les dernières vraies berlines généralistes en circulation ne connaîtront pas de descendance. La Renault Talisman va mourrir de sa belle et discrète mort, la Ford Mondeo ne sera pas remplacée. Reste la Peugeot 508 et l'Opel Inisgnia. La première n'a pas la carrière que ses concepteurs espéraient, quant à la seconde, elle pourrait se transformer en SUV pur et dur dès sa prochaine génération.

Une C5X en phase avec le top 10 du marché chinois.
Une C5X en phase avec le top 10 du marché chinois.

Mais alors qu'est-ce que la C5X vient faire dans cette galère ? En fait de galère, il s'agit plutôt d'un sampan, un bateau chinois dans laquelle la marque française va embarquer son dernier bébé. Il sera fabriqué à Chengdu, dans la province de Sichuan. Une localisation uniquement liée au coût du travail moins élevé qu'à l'usine de Rennes - La Janais ou était assemblée la C5 de troisième génération ? Pas seulement. Car la Chine sera le principal, pour ne pas dire unique, marché de la nouvelle grande berline Citroën. Et ce calcul n'est pas une folie de la part de Vincent Cobée, le patron de la marque et de ses équipes. C'est qu'ils se sont simplement penchés sur les meilleures ventes dans l'Empire du milieu.

Les berlines généralistes sur le podium chinois

En scrutant ce top 10, on s'aperçoit que notre lorgnette européenne embrumée par la prédominance des SUV n'a pas vraiment cours. La voiture la plus vendue en Chine l'an passé est la Nissan Sylphy, une bonne vieille berline traditionnelle, tricorps et compacte. Derrière elle ? Une auto très locale, la Haval H6, un SUV, tout de même. Et en troisième position, une Américaine vient compléter le podium. il s'agit d'une Buick Excelle GT, encore une berline tricorps. Ces trois-là sont en plus de purs généralistes, car les premiums, forcément allemandes ou suédoises sont très loin dans le classement.

Nissan Sylphy : laus vendue en Chine est une berline à coffre.
Nissan Sylphy : laus vendue en Chine est une berline à coffre.

Du coup, la décision de Citroën paraît logique. Car voilà une marque qui tente de s'implanter depuis trente ans dans ce pays, qui n'y parvient pas vraiment et qui persiste. On peut lui reprocher cet acharnement thérapeutique, mais il est difficile aujourd'hui de faire l'impasse sur le plus gros marché mondial et on ne saurait tenir rigueur au constructeur de tenter de grappiller des parts de marché en lançant une auto qui soit à cheval sur les deux segments les plus vendeurs. L'inverse aurait frisé le suicide, un peu comme si Toyota avait tenté de percer aux US avec son Aygo, alors que la voiture la plus vendue là-bas est l'énorme pick-up Ford F150.

Les ventes en Europe ? Un bonus, rien de plus

De plus, les chevrons sont dans l'anticipation. Car le marché chinois se SUVéise lui aussi, petit à petit Alors, pour mettre toutes les chances de son côté, Citroën a doté sa C5X d'éléments qui vont dans le sens de l'histoire. On ne saurait lui en vouloir. Un sens qui pousse d'ailleurs l'Américain Ford dans le même sens : celui de l'Evos, une berline-SUV dinée prioritairement à la Chine. Certes, on peut reprocher à la marque  de ne plus penser à nous. Mais les nostalgiques français des voitures françaises pourront se consoler en achetant une C5X dans le réseau hexagonal. Si elle se vend, c'est tant mieux, il suffira d'acheminer quelques modèles en cargo. Et si elle fait un flop (probable) en Europe ? Rien de très grave puisque les quelques ventes qui seront réalisées ici ne seront qu'un bonus supplémentaire pour elle, réalisé loin de ses terres d'attache et loin de ses enjeux financiers.

Portfolio (5 photos)

En savoir plus sur : Grande Berline

Grande Berline

SPONSORISE

Actualité Grande Berline

Avis Grande Berline

Avis Mercedes Classe E 2II 55 AMG BVA (1999)

Par Yankee98 le 31 Mars 2020 à 05h49

Lire l'avis»
Avis Seat Exeo1.8 TSI 120 STYLE (2011)

Par Ythier le 28 Mars 2020 à 22h46

Lire l'avis»

Toute l'actualité

Commentaires (75)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

''Les dernières vraies berlines généralistes en circulation ne connaîtront pas de descendance. La Renault Talisman va mourrir de sa belle et discrète mort, la Ford Mondeo ne sera pas remplacée. Reste la Peugeot 508 et l'Opel Inisgnia.''

Skoda Octavia et Superb, VW Passat et Arteon, Mazda 6... ?

Il reste encore des généralistes avec des berlines qui seront sûrement renouvelées... :bah:

Par

Elle a l'avantage d'être différente et ça malheureusement le commun des mortels n'aime pas

C'est normal il lui manque cette matière grise

Moi je la trouve plutôt réussie et bien dans la veine des CX, XM, C6 :bien:

Par

En réponse à integralhf

Elle a l'avantage d'être différente et ça malheureusement le commun des mortels n'aime pas

C'est normal il lui manque cette matière grise

Moi je la trouve plutôt réussie et bien dans la veine des CX, XM, C6 :bien:

Sauf que contrairement aux CX-XM-C6, la C5X n'est pas une routière mais une familiale. C'est un cran en-dessous. C'est une rivale des Passat, Talisman, 508, etc... Pas des DS9, A6, Série 5, etc.

Par

En réponse à integralhf

Elle a l'avantage d'être différente et ça malheureusement le commun des mortels n'aime pas

C'est normal il lui manque cette matière grise

Moi je la trouve plutôt réussie et bien dans la veine des CX, XM, C6 :bien:

Et en parlant de ''différence'', au milieu des années 2000, dans la même catégorie, on avait déjà eu de sacrés crossover : Seat Toledo dérivé du monospace compact Altea, Fiat Croma 2, et Opel Signum. Avec le succès qu'on leur connait...

Par

l'europe achetera pas ce concept décalé motorisé par un moteur de citadine...

les berlines qui se vendent en europe sont les allemandes avec les moteurs qui vont bien...

la question est ce que çà va se vendre en chine..

non pour les memes raisons.... ya pas les moteurs...

ils auraient pu en vendre un peu avec une motorisation electrique... 200 cv.. et 500 bornes d'autonomie..

bin non y a pas!!!

les chinois continueront à acheter de la tesla de la berline allemande thermique ou électrique quand ils acheteront étranger...

sinon pour leur marché local...

ils ont les marques chinoises... pour le bas de gamme et meme la moyenne gamme...et moins cher!!

çà sera un bide de plus...

il faut vendre ce que les chinois veulent sinon tu vend pas...

c'est pas plus compliqué que cela...!!!

on sait comme dab 70% des ventes seront françaises et arriveront en porte container...

la produire en chine couvre largement le transport...

et on préfére vous mentir...

que elle faite en chine pour le marché chinois..

la bonne blague...

Par

En réponse à Pays du Matin Frais

''Les dernières vraies berlines généralistes en circulation ne connaîtront pas de descendance. La Renault Talisman va mourrir de sa belle et discrète mort, la Ford Mondeo ne sera pas remplacée. Reste la Peugeot 508 et l'Opel Inisgnia.''

Skoda Octavia et Superb, VW Passat et Arteon, Mazda 6... ?

Il reste encore des généralistes avec des berlines qui seront sûrement renouvelées... :bah:

Ben la Passat, il semblerait qu'ils ont longtemps hésité avant de décider de son renouvellement, non ?

Allez hop, une dernière tentative pour voir. Et ce sera probablement une adaptation au marché européen d'une berline initialement conçue pour la Chine.

Un bonus en quelque sorte pour Volkswagen.

Par

On nous explique que les berlines tricorps cartonnent en Chine mais en quoi la C5X en est une ? Un break n'est par tricorps mais bicorps.

Par

Citroën C5 X où comment perdre son temps en Chine avec une limousine qui à trois genres sans en faire réellement une approche significative dans aucun des trois.

On ne peut même pas parler de pari ou même un coup de poker, l'affaire est déjà pliée à mon humble avis.

Je suis juste triste pour cette marque jadis enviée par ses innovations et qui aujourd'hui pique du nez pour ce diriger vers le low-cost peu enthousiasmant.

Par

En réponse à gignac-31

l'europe achetera pas ce concept décalé motorisé par un moteur de citadine...

les berlines qui se vendent en europe sont les allemandes avec les moteurs qui vont bien...

la question est ce que çà va se vendre en chine..

non pour les memes raisons.... ya pas les moteurs...

ils auraient pu en vendre un peu avec une motorisation electrique... 200 cv.. et 500 bornes d'autonomie..

bin non y a pas!!!

les chinois continueront à acheter de la tesla de la berline allemande thermique ou électrique quand ils acheteront étranger...

sinon pour leur marché local...

ils ont les marques chinoises... pour le bas de gamme et meme la moyenne gamme...et moins cher!!

çà sera un bide de plus...

il faut vendre ce que les chinois veulent sinon tu vend pas...

c'est pas plus compliqué que cela...!!!

on sait comme dab 70% des ventes seront françaises et arriveront en porte container...

la produire en chine couvre largement le transport...

et on préfére vous mentir...

que elle faite en chine pour le marché chinois..

la bonne blague...

Nissan, qui est cité ici, n'est ni une marque chinoise ni une marque allemande. Il est temps de changer votre disque car cela devient lassant.

Par

Le problème est que la C5X semble avoir été imaginée pour renouveler le genre en Europe (qui y est mourrant), mais aucunement imaginée pour le marché chinois qui préfère les berlines tricorps jugées plus statutaires. Donc Citroën a imaginé un véhicule pour un marché bonus qu'elle ne vise même pas à savoir l'Europe, tout en écrasant complètement les attentes du marché cible à savoir la Chine. Ça n'a aucun sens :blague:

Par dessus tout, le design est simplement raté. La 500 et l'Evoque sont les démonstrations parfaites que n'importe quelle voiture pleine de défauts peut rafler la mise avec l'argument ravageur du design. La C5X pouvait donc ne pas être la plus habitable, ni la plus puissante, ni même être tricorps, si elle avait eu une gueule incroyable comme celle du concept elle avait un boulevard devant elle aussi bien en Europe qu'en Chine. A force d'analyses sophistiquées on en oublie qu'un design époustouflant peut suffire. Et c'est bien le problème des berlines en Europe, les SUV ont toujours un supplément d'âme par rapport aux berlines, les berlines doivent mettre le paquet sur le look !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire