Pour ceux qui hésitent entre un Grand Scenic (5 places) et une Laguna III, le Koleos représente sans doute une alternative tentante grâce à des prestations intermédiaires à ces deux-là, la possibilité d’arriver à sa station de ski préférée quelle que soit la météo et celle de pouvoir s’échapper du bitume en prime. Sur cet aspect off-road, le Koleos fait d’ailleurs mieux que ses congénères, à l’exception du Land Rover Freelander 2. Comme ce dernier et comme le X-Trail, il offre un confort de suspension remarquable, contrairement au Tiguan trop ferme. Sans offrir le comportement incisif du Kuga ou du SUV compact Volkswagen, sa tenue de route s’avère de bon aloi. Avec le 2.0 dCi 175 ch le Koleos dispose de la meilleure motorisation Diesel de la catégorie, derrière celles du BMW X3.

Voilà quelques-unes des qualités qui font du premier SUV-crossover Renault un véhicule particulièrement homogène. Dernier arrivé des constructeurs généralistes sur ce créneau, mais sans nul doute parmi les plus aboutis face à une bonne vingtaine de rivaux. Son rapport prix/équipement/prestations agressif – on en attendait pas moins pour un véhicule corééen- compensera aux yeux de certains un design extérieur souvent jugé trop fade….

Les prix

Version Co2 (en g/km) Prix Bonus / Malus
2.0 dCi 175 ch Privilège 4x4 -- 33 800 €