Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Essai – BMW Série 2 Gran Tourer restylée : légère évolution

Dans Nouveautés / Restyling

À peine sa troisième bougie soufflée, le BMW Série 2 Gran Tourer, premier monospace sept places de la marque, a droit à son traditionnel restylage de milieu de carrière et nous sommes allés l'essayer dans sa version 218d xDrive BVA8 à Munich, en Allemagne.

Modèle d'illustration : BMW 220i Gran Tourer M Sport
Modèle d'illustration : BMW 220i Gran Tourer M Sport

En bref

De 109 à 192 ch

Traction ou xDrive

Boîte mécanique à six rapports ou BVA8/DKG7

À partir de 27 500 €

Voilà déjà trois ans que le BMW Série 2 Gran Tourer est sorti et il arrive donc en milieu de carrière, un anniversaire qui rime bien souvent, dans le monde automobile, avec restylage. Le monospace compact sept places de la marque à l'hélice, version longue de l'Active Tourer n'y fait pas exception et cela vient récompenser des ventes tout ce qu'il y a de plus respectable, puisque depuis 2015, il s'en est écoulé 11 800 exemplaires en France et 117 000 dans le monde. Il faut dire qu'en l'absence, entre autres, de ses rivaux de toujours que sont ses compatriotes Mercedes et Audi, c'est la seule offre du segment parmi les constructeurs premium.

Le restylage se remarque surtout au niveau du bouclier avant.
Le restylage se remarque surtout au niveau du bouclier avant.
Le kit aérodynamique de la finition M Sport évolue aussi.
Le kit aérodynamique de la finition M Sport évolue aussi.

Il s'agit cependant d'un restylage particulièrement discret que seuls les observateurs les plus aguerris seront à même de distinguer. Pour y parvenir, il faudra surtout se concentrer sur les boucliers légèrement redessinés à la proue - où sont intégrés de nouveaux antibrouillards ainsi qu'un large sourire constitué d'une succession d'entrée d'air et d'inserts noirs - comme à la poupe, sur les célèbres haricots dont les barrettes verticales sont moins nombreuses et plus espacés et sur l'intérieur des phares LED optionnels redessinés. Dans le détail, les motorisations quatre cylindres sont toutes équipées de deux sorties d'échappement de 90 mm chacune et deux teintes supplémentaires sont proposées au catalogue, beige Jucaro et orange Sunset, ainsi que six modèles de jantes. Pas de révolution esthétique donc, le Gran Tourer reste une version allongée de 21 cm de l'Active Tourer, l'empattement progressant de 11 cm et le porte-à-faux de 10 cm pour atteindre une longueur totale de 4,56 m.

Essai – BMW Série 2 Gran Tourer restylée : légère évolution

Cette répartition permet de garder un profil aux proportions proches et bénéficie à la fois aux passagers arrière installés sur la banquette coulissante sur 13 cm mais aussi aux volumes de coffre allant de 145 litres en configuration sept places, à entre 560 et 720 litres en cinq places et 1 820 litres en rabattant les dossiers. Des valeurs qui sont dans la moyenne du reste du marché issu de marques généralistes mais l'absence de sièges arrière indépendants au rang 2 continue de pénaliser sa modularité et les deux strapontins supplémentaires escamotables dans le plancher du coffre satisferont au maximum un couple d'adolescents. Dans l'habitacle, les évolutions sont sinon un peu plus évidentes : l'instrumentation évolue, avec des compteurs entièrement rétro éclairés devenant totalement noirs contact coupé, le système multimédia ConnectedDrive est mis à jour et adopte désormais un écran tactile améliorant nettement l'ergonomie et le sélecteur de vitesses sur les boîtes automatisées devient mécanique au lieu d'électronique, ce qui rend son maniement plus simple et plus instinctif. La planche de bord reste donc la même, avec toujours la console centrale légèrement orientée vers le conducteur dans la tradition BMW et la finition demeure excellente.

Les fonds des compteurs deviennent noirs une fois le conctact coupé, l'écran central est tactile et la commande de boîte de vitesses devient mécanique au lieu d'électronique.
Les fonds des compteurs deviennent noirs une fois le conctact coupé, l'écran central est tactile et la commande de boîte de vitesses devient mécanique au lieu d'électronique.

Une légère évolution dans la continuité à l'intérieur donc, qui se poursuit sous le capot. Pour rappel, l'Active et le Gran Tourer ont été les premiers modèles développés sur la plateforme UKL1 partagée avec Mini, en faisant non seulement les premiers monospaces mais aussi les premières tractions de BMW. La version diesel d'entrée de gamme 214d passe à la trappe mais le reste de l'offre moteurs est reconduit à l'identique, à l'exception de la 218d qui gagne 20 Nm à désormais 350 Nm et de la 218i qui récupère quatre chevaux supplémentaires pour arrondir le chiffre de sa puissance à 140. 218d et 220d continue aussi d'être proposées en traction ou en xDrive à quatre roues motrices. Question transmission, la boîte de vitesses mécanique à six rapports reste une possibilité pour tous les moteurs sauf pour les 220d et 220i mais l'automatique à convertisseur de couple à huit rapports est désormais réservée aux 218d et 220d, les 216d, 218i et 220i bénéficiant maintenant d'une double embrayage à sept rapports. Cependant, les deux sont facturées 2 200 €.

Les sept places sont de série.
Les sept places sont de série.

Malgré le restylage, les tarifs demeurent globalement proches, démarrant toujours à 27 500 € avec la version 216i Première et les différences à motorisation et prix identiques ne dépassant pas 450 €.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus
de la version la plus écologique de : Bmw Serie 2

116 g/km - bonus : 0 €

Début de commercialisation du modèle :
Bmw Serie 2 F46 Gran Tourer

Mai 2015

A titre d'exemple pour la version (F46) (2) GRAN TOURER 218DA XDRIVE LUXURY.

1,60 m1,80 m
4,56 m
  • 7 places
  • 560 l / 1905 l

  • Auto. à 8 rapports
  • Diesel

Portfolio (31 photos)

En savoir plus sur : Bmw Serie 2 F46 Gran Tourer

Commentaires (43)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Pour ceux qui veulent 4 roues motrices ça doit coller, pour le reste....

Par

Même les Ssangyong sont plus belles :bah:

Par

mais c'est une aberration d'en faire encore de ce genre de machin. les breaks c'est pas pour les chiens...

Par

Après le pack look AMG sur une camionnette, le pack M sur un monospace...

Et encore heureux qu'ils n'y touchent pas trop à ce Gran Tourer, ils pourraient le rendre encore plus moche...

Par

En réponse à blooky

mais c'est une aberration d'en faire encore de ce genre de machin. les breaks c'est pas pour les chiens...

Pour le cas du BMW c'est tout à fait vrai, son second rang est minable, avec le même défaut que le C-Max ou le Mazda 5 d'avoir une assise centrale inexploitable, seulement deux ISOFIX, et une formation en 7 places tout aussi inefficace à cause des assises fixes mal-pratiques. Vous avez des sièges sur les deux isofix et voulez accéder au troisième rang ? Passez par le coffre, la cinématique impose que l'assise se plie pour avancer (pas de coulissement simplement sur des rails comme pas mal d'autres bétaillères ou SUV 7 places).

Après une Serie 3 Touring n'est guère beaucoup plus pratique en configuration familiale...mais au moins c'est plus fun à mener.

Par

Une fois de plus la suprématie de l'hélice, son comportement routier de référence, les surpuissante motorisation renforce le savoir faire du groupe, plus qu'une référence c'est tout le plaisir de conduire :coolfuck::tongue::coolfuck:

Par

N'empèche 6,5l/100 de GO pour cette merco, après les 9l/100 de la Cayenne et les 6,5l/100 de la Kia, ils ont changé de testeurs chez cara ou l'industrie auto a fait un bond absolument fantastique en 1 mois?

:voyons:

Par

cette merco est une BM, ok, no pb, pardon... :dodo:

Par

BMW kia carens. ...:bien:

Par

En réponse à Philippe2446

N'empèche 6,5l/100 de GO pour cette merco, après les 9l/100 de la Cayenne et les 6,5l/100 de la Kia, ils ont changé de testeurs chez cara ou l'industrie auto a fait un bond absolument fantastique en 1 mois?

:voyons:

Ca doit être dû à ça père Philippe...

" Le kit aérodynamique de la finition M Sport évolue aussi."

L'abaissement du Cx doit être considérable.... :love:

Le Cx qu'on ne connait bien entendu toujours pas sur Cara.....

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire