Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

2. Quelle motorisation choisir ?

En ce qui concerne les motorisations de la Renault Mégane restylée, il y a le choix. L’offre se compose de trois blocs essence (115, 140 et 160 ch) et d’un diesel de 115 ch. Pour le moment, seule la version break Estate a droit à la toute nouvelle motorisation hybride rechargeable de 160 ch. Mais quel est le moteur le mieux adapté à la Renault Mégane ? 

Quelle Renault Mégane restylée choisir ?

ESSENCE

1.3 TCe 115 ch

Moteur sage mais doté d’un très bon agrément d’utilisation, ce bloc 1.3 TCe de 115 ch affiche de bonnes performances avec la Renault Mégane 4 restylée. Bien entendu, il faudra s’armer d’un peu de patience lors des dépassements et sans aucun doute rétrograder pour effectuer cette manœuvre en toute quiétude. Il est bon de noter que ce bloc offre un meilleur agrément de conduite que le bloc diesel de même puissance en raison de son couple maxi obtenu plus tôt (1 500 tr/mn contre 2 000 tr/mn pour le Blue dCi). Ce moteur est disponible avec les finitions Life et Zen de la berline et du break. Ce moteur sera plus tard remplacé par le nouveau bloc TCE de 120 ch et l’offre d’entrée de gamme sera complétée par un TCe de 100 ch.

Fiche technique

  • Type : 4 cylindres en ligne, turbo, essence
  • Cylindrée : 1 333 cm3
  • Puissance : 115 ch à 4 500 tr/mn
  • Couple : 220 Nm à 1 500 tr/mn
  • Boîte de vitesses : manuelle 6
  • 0 à 100 km/h : 10s7 (Estate : 11s1)
  • Vitesse maxi : 190 km/h (Estate : 192 km/h)
  • Consommation mixte en fonction de la finition choisie : 5,9 l/100 km à 6,6 l/100 km (Estate : 6,0 l/100 km à 6,6 l/100 km)
  • Rejets de CO2 en fonction de la finition choisie : 134 g/km à 149 g/km (Estate : 136 g/km à 149 g/km)

1.3 TCe 140 ch

Une bonne façon de tirer toute la quintessence du châssis de la Renault Mégane, ce moteur se montre à la fois souple et performant. Sur route ou sur de longs parcours autoroutiers, on apprécie son silence de fonctionnement et ses bonnes relances. De plus, en matière de consommation, il se montre raisonnable et l’on reste en dessous des 6,5 l de moyenne aux 100 km ce qui est tout à fait respectable. Ce moteur peut être associé au choix avec la boîte mécanique à six rapports ou avec la boîte EDC7.

Fiche technique

  • Type : 4 cylindres en ligne, turbo, essence
  • Cylindrée : 1 333 cm3
  • Puissance : 140 ch à 5 000 tr/mn
  • Couple : 240 Nm à 1 600 tr/mn
  • Boîte de vitesses : manuelle 6 - EDC7
  • 0 à 100 km/h : 9s5 - 9s2 (Estate : 9s8 - 9s9)
  • Vitesse maxi : 205 km/h (Estate : 205 km/h)
  • Consommation mixte en fonction de la finition choisie : 6,0 l/100 km à 6,6 l/100 km - 6,1 l/100 km à 6,6 l/100 km (Estate : 6,2 l/100 km à 7,1 l/100 km - 6,2 l/100 km à 6,6 l/100 km)
  • Rejets de CO2 en fonction de la finition choisie : 135 g/km à 150 g/km - 138 g/km à 150 g/km (Estate : 141 g/km à 151 g/km - 140 g/km à 150 g/km)

1.3 TCe 160 ch

Moteur le plus puissant de la gamme de la Renault Mégane, ce moteur quatre cylindres 1.3 TCe de 160 ch est plaisant au quotidien mais n’apporte pas grand-chose par rapport au bloc 1.3 Tce de 140 ch. Disponible uniquement avec la boîte auto EDC7, ce bloc est vendu 1 500 € de plus que le 140 ch avec boîte EDC7, cela fait réfléchir. D’autant qu’avec ce moteur vous ne transformerez pas la Renault Mégane en modèle sportif. Ainsi motorisée, la berline compacte de Renault n’a pas le caractère aussi trempé qu’une Peugeot 308 par exemple.

Fiche technique

  • Type : 4 cylindres en ligne, turbo, essence
  • Cylindrée : 1 333 cm3
  • Puissance : 160 ch à 5 000 tr/mn
  • Couple : 240 Nm à 1 600 tr/mn
  • Boîte de vitesses : EDC7
  • 0 à 100 km/h : 9s5 - 9s2 (Estate : 9s8 - 9s9)
  • Vitesse maxi : 205 km/h (Estate : 205 km/h)
  • Consommation mixte en fonction de la finition choisie : 6,0 l/100 km à 6,6 l/100 km (Estate : 6,2 l/100 km à 6,6 l/100 km)
  • Rejets de CO2 en fonction de la finition choisie : 135 g/km à 150 g/km (Estate : 141g/km à 150 g/km)

DIESEL

1.5 Blue dCi 115 ch

Un seul diesel au menu de la Renault Mégane restylée mais un bon moteur qui séduira les gros rouleurs. S’il affiche des performances proches de celle du bloc essence de même puissance, il se montre un peu moins vaillant que ce dernier en ce qui concerne les accélérations. Assez discret, il faudra rouler longtemps et loin pour compenser le surcoût (3 300 € à l’achat) par rapport au 1.3 TCe de 115 ch. Ce moteur est disponible au choix avec une boîte manuelle ou auto EDC7. Plus tard, l’offre diesel se verra complétée par le bloc 1.5 Blue dCi de 95 ch.

Fiche technique

  • Type : 4 cylindres en ligne, turbo, essence
  • Cylindrée : 1 461 cm3
  • Puissance : 115 ch à 3 750 tr/mn
  • Couple : 260 Nm à 2000 tr/mn
  • Boîte de vitesses : manuelle 6 - EDC7
  • 0 à 100 km/h : 11s1 - 10s6 (Estate : 11s4 - 10s9)
  • Vitesse maxi : 190 km/h -193 km/h (Estate : 192 km/h - 194 km/h)
  • Consommation mixte en fonction de la finition choisie : 4,4 l/100 km à 4,9 l/100 km - 4,6 l/100 km à 4,9 l/100 km (Estate : 4,5 l/100 km à 4,9 l/100 km - 4,7 l/100 km à 4,9 l/100 km)
  • Rejets de CO2 en fonction de la finition choisie : 116 g/km à 129 g/km - 121 g/km à 128 g/km (Estate : 118 g/km à 129 g/km - 122 g/km à 128 g/km)
Quelle Renault Mégane restylée choisir ?

HYBRIDE

E-Tech Plug-in Hybride 160 ch

Motorisation disponible pour le moment avec la Renault Mégane Estate.

Cette motorisation hybride rechargeable est constituée de l’association d'un moteur 1.6 thermique sans turbo de 90 ch (origine Nissan) et de deux blocs électriques. Le premier développe 49 kW (66 ch) et s’occupe du démarrage, du roulage 100 % électrique et de la recharge. Le second de 25 kW (environ 34 ch) fait office de générateur. La puissance cumulée est de 160 ch et la batterie affiche une capacité de 9,8 kW/h. Cette motorisation est associée à une boîte de vitesses automatique à la technologie inédite : boîte à crabots sans embrayage. L’autonomie annoncée par Renault est de 50 km en mode tout électrique et l’on peut atteindre les 135 km/h sur ce mode. À l’usage, en mode Sport, on peut utiliser les trois moteurs lorsque les conditions sont réunies et que la batterie est chargée. L’agrément du 100 % électrique est optimal et la conduite se fait tout en douceur, on est plus mitigé lorsque thermique et électrique se mélangent, la sonorité du moteur thermique se fait trop présente et si le fonctionnement de la boîte est fluide, on regrette les “à-coups“ dans la transmission au levé de pied et le manque de réactivité de l’ensemble lors des relances. Reste le plus dur à avaler, le tarif de cette Renault Mégane E-Tech Plug-in-Hybride est affiché à 36 700 € en entrée de gamme. Il faudra beaucoup de kilomètres, malgré une consommation réduite à 4,4 l/100 km de moyenne (réalisée lors d’un de nos essais), pour compenser la différence de tarif avec la Mégane thermique de 160 ch.

Fiche technique

  • Type : 4 cylindres en ligne essence + électrique (hybride rechargeable)
  • Cylindrée : 1 598 cm3
  • Puissance : 160 ch
  • Capacité batterie : 9,8 kWh
  • Boîte de vitesses : boîte auto multimode
  • 0 à 100 km/h : 9s8
  • Vitesse maxi : 183 km/h
  • Autonomie électrique : 50 km environ (65 km en cycle urbain/WLTP City)
  • Consommation mixte en fonction de la finition choisie : 1,3 l/100 km à 1,6 l/100 km
  • Rejets de CO2 en fonction de la finition choisie : 29 g/km à 36 g/km

 

Caradisiac vous conseille :

le bloc essence 1.3 TCe de 140 ch pour ses bonnes prestations

SPONSORISE

Actualité Renault

Toute l'actualité

Commentaires (61)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Bof...cette génération ne m'a jamais attirée. Elle a des qualités bien sur, mais je trouve la ligne quelconque et aussi l'habitabilité pas top avec une sensation de confinement.

Par

Sinon pour 18 000 euros d'occasion vous prenez une Mégane 4 GT 205 de 2017 avec 30/40 000 km.

Vous économiserez sur la décote par rapport à un modèle neuf, et vous roulerez dans une voiture plaisante à conduire.

Oui je sais on ne compare pas un véhicule neuf et un véhicule d'occasion... m'enfin on sait tous qu'une Renault neuve prend 50% de décôte en 3 ans... Je veux juste vous éviter la très très mauvaise gestion financière qui vous amènera à me casser les couilles en manifestant devant chez moi avec un gilet jaune. :biggrin:

Par

En réponse à le dédé

Bof...cette génération ne m'a jamais attirée. Elle a des qualités bien sur, mais je trouve la ligne quelconque et aussi l'habitabilité pas top avec une sensation de confinement.

Moi personnellement je valide à fond l'arrière que je trouve sportif..

L'avant par contre manque de dynamisme.

Mais son gros défaut c'était sa qualité de finition

Par

En réponse à SUDISTE DES LANDES

Commentaire supprimé.

Commentaire d'un classique... Ni constructif, ni particulièrement vrai.

Des voitures sur la BAU, il y en a de toutes marques. D'ailleurs, j'ai plus souvent vu des Citroën et des VW sur le bas côté que des Renault.

Par

En réponse à Axel015

Sinon pour 18 000 euros d'occasion vous prenez une Mégane 4 GT 205 de 2017 avec 30/40 000 km.

Vous économiserez sur la décote par rapport à un modèle neuf, et vous roulerez dans une voiture plaisante à conduire.

Oui je sais on ne compare pas un véhicule neuf et un véhicule d'occasion... m'enfin on sait tous qu'une Renault neuve prend 50% de décôte en 3 ans... Je veux juste vous éviter la très très mauvaise gestion financière qui vous amènera à me casser les couilles en manifestant devant chez moi avec un gilet jaune. :biggrin:

Heureusement que tu es là pour nous expliquer comment gérer notre pognon. :brosse:

Par

Taper sur Renault ou PSA est un sport national. Une voiture ça s'entretient (une vidange/révision légère annuelle par exemple). Il faut être à son écoute: il y a toujours des signes avant coureurs d'une panne. Perso j'en suis à ma 4° Renault, une Mégane 2 de 2008 achetée en 2018 avec 50000km seulement et passée au E85. Aucun soucis (40000km parcourus) tout comme mes autres Renault ou mes 5 Peugeot. Comme quoi...

Par

En réponse à Enzodesign

Moi personnellement je valide à fond l'arrière que je trouve sportif..

L'avant par contre manque de dynamisme.

Mais son gros défaut c'était sa qualité de finition

Oui, la qualité de finitions n' est pas pourrie, mais moyenne de justesse. Pour le vieillissement, je ne sais pas, j'en avais conduit une assez récente , donc, bel aspect, pas de bruits parasites. Je ne me suis pas senti à l'aise dedans alors que j'avais à l'époque une mégane 3 en 2è caisse. La console entre les sièges trop haute, la surface vitrée trop petite, les sièges trop bas.

Par

Il y a un souci dans les motorisations 140 et 160, c'est les mêmes caractéristiques à partir du couple !

Par

En réponse à Axel015

Sinon pour 18 000 euros d'occasion vous prenez une Mégane 4 GT 205 de 2017 avec 30/40 000 km.

Vous économiserez sur la décote par rapport à un modèle neuf, et vous roulerez dans une voiture plaisante à conduire.

Oui je sais on ne compare pas un véhicule neuf et un véhicule d'occasion... m'enfin on sait tous qu'une Renault neuve prend 50% de décôte en 3 ans... Je veux juste vous éviter la très très mauvaise gestion financière qui vous amènera à me casser les couilles en manifestant devant chez moi avec un gilet jaune. :biggrin:

Puréééée. Arrête tout de suite avec tes 18 000 euros....j'vais encore faire des cauchemars sur l'aldi a6:peur:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire