Publi info
 

Essai vidéo - Suzuki Swift Sport 2018 : à l'ancienne

Dans Nouveautés / Nouvelles versions

Une puissance mesurée, un poids contenu et un tarif attractif : voici les ingrédients qui ont fait le succès de la Suzuki Swift Sport. Contrainte par les normes actuelles, cette nouvelle génération a dû s’adapter en optant pour une motorisation moins malussée et de nouveaux équipements de sécurité. La japonaise est-elle toujours une voiture plaisir ? 

Essai vidéo - Suzuki Swift Sport 2018 : à l'ancienne

En bref

Puissance : 140 ch

0 à 100 km/h : 8, 1 s

V-max : 210 km/h

140 ch, 970 kg et 20 750 €, voici comment résumer, en quelques chiffres, la philosophie de la Suzuki Swift Sport. Plutôt que de tomber dans la course à la performance à l’image de ses concurrentes comme la Renault Clio RS, la Ford Fiesta ST ou la Volkswagen Polo GTi, la firme japonaise a fait le choix de rester sur des niveaux puissance mesurés, là où la concurrence est plus rare et les prix bien plus accessibles.

 La nouvelle génération de Swift avec sa plateforme légère et rigide à souhait était une base de travail parfaite pour concocter une vraie petite GTi. L’ancien moteur 1.6 atmosphérique de 136 ch pénalisé par les nouvelles normes européennes a donc été remplacé par un 1.4 suralimenté (Boosterjet), celui du Vitara S. Ce bloc généreux en couple (230 Nm) présente l’avantage d’être quasiment exempté de malus en France (125 g de CO2/km – 113 € de malus).

L’autre axe de travail aura été de conserver un poids contenu. Suzuki fait même mieux, puisque la Swift Sport s’allège de 80 kg par rapport à sa devancière avec un poids de seulement 970 kg sur la balance. Un score vraiment performant comparé à ses concurrentes de même puissance, les Abarth 595 (1 045 kg) ou Ford Fiesta 1.0 Ecoboost 140 (1 164 kg). Ce poids de ballerine permet ainsi à la Swift d’aligner le 0 à 100 km/h en 8,1 s et d’offrir une V-Max de 210 km/h.

Elle est équipée de jantes alliage 17'' chaussée de Continental 195/45
Elle est équipée de jantes alliage 17'' chaussée de Continental 195/45
Un son aseptisé et décevant s'échappe de cette imposante double sortie.
Un son aseptisé et décevant s'échappe de cette imposante double sortie.

Le châssis a fait aussi l’objet d’optimisation via un centre de gravité rabaissé (-15 mm), des voies élargies (+ 40 mm) et des suspensions raffermies. La barre stabilisatrice a été renforcée et quelques modifications sur les roulements ont permis d’accroître le niveau de fermeté sans augmenter le tarage des ressorts. Du coup la Swift conserve un excellent maintien sans pénaliser le confort. La monte pneumatique reste raisonnable avec des Continental 195/45 R17 aux quatre coins.

La Swift Sport marque son pédigrée par des coloris vifs à l’image de ce jaune « Champion Yellow » hommage à la voiture engagée en championnat du monde junior, un bouclier musclé souligné de carbone et un béquet. Des jantes alliage de 17’’ et une double sortie d’échappement complètent sa tenue de sport.

Essai vidéo - Suzuki Swift Sport 2018 : à l'ancienne
Essai vidéo - Suzuki Swift Sport 2018 : à l'ancienne

L'univers sportif est matérialisé par quelques inserts, un pédalier alu et de bons sièges semi-baquets.

A bord, quelques inserts décoratifs, un pédalier alu ainsi qu’une instrumentation spécifique qui mesure les jets, les temps au tour et le freinage font leur apparition. La qualité des plastiques est toujours passable, mais l’on se console avec l’arrivée de bons sièges semi-baquet ainsi qu’une grosse quantité d’aides à la conduite comme par exemple la détection des piétons et des obstacles, l’aide au maintien dans la voie et un gros contenu d’équipements de série, ce qui impacte directement le prix par rapport à sa devancière. A savoir 20 750 € sur le marché français.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus
de la version la plus écologique de : Suzuki Swift

125 g/km - malus : 113 €

Début de commercialisation du modèle :
Suzuki Swift 4 Sport

Juin 2018

Portfolio (17 photos)

En savoir plus sur : Suzuki Swift 4 Sport

Commentaires (77)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Il aurait été intéressant de déterminer le prix au regard de tous les équipements, et notamment comparer avec la finition haute de la gamme Swift "normale" ...

Ca reste une bombinette sympa, bien équipée et fun, pour +/- 20k€.

Par

C'est plutôt positif,

Dommage pour la boite européenne qui fait perdre quelques dixièmes au 0 à 100.

Dommage également qu'il n'y ait pas une version à 18 000€ avec clim manuelle et sans le dispositif de sécurité active.

Véhicule que je surveillerai de près lors du remplacement de mon actuelle petite citadine.

Par

Super caisse :bien:

Par

Une voiture fun qui donne bien envie.

N'en déplaise au gros matou, il y a quand même, de forte chance que kéké se l’achète en occasion pour faire du burn sur le parking de Carrefour. :biggrin:

Par

Déçu par la Up GTI et la Twingo GT, là, il n'y a rien à redire sauf pour les grandes tailles telle mr Bataille pour la position de conduite mais je suis un peu plus petit que lui !

C'est une vraie GTI moderne avec les équipements qu'il faut pour la vie de tout les jours mais pas indispensables non plus, silencieuse et à priori assez confortable ....

Elle tient le pavé. Les performances sont bonnes vu le poids et la puissance , la vitesse maxi suffisante .

Une voiture faite pour se faire plaisir à pas cher . Son succès est assuré auprès de ceux qui aiment conduire et ils en existent encore beaucoup.....

Par

Côté look, elle est assez décevante par rapport à l'ancienne. Mais ça doit être fun de piloter ce petit kart

Par

C'est pas donné quand même, celui qui a un budget de 20k€ se tournera plutôt vers de l'occasion récente. On a le choix à ce tarif en occasion quasi neuve.

Par

A toutes les qualités énoncées, il faut ajouter les 5 ans de garantie. Très rassurant si on pense que ce type de bombinette est prévu pour être utilisé "intensivement".

Par Profil supprimé

Le réservoir de 36 litres, c'est vraiment petit, surtout si elle consomme 10 l/100 comme dans l'essai, mais les essayeurs de Caradisiac ont le pied lourd.

Par

Plutôt une courte histoire de vacance mallorcaine :sol: ce très (trop) léger essai... car:

1. Personne ne nous dit quel est le poids réel *a vide* (kerb weight) de la version manuelle, qui selon Suzuki est encore plus bas (seulement 945 kg - 970 kg c'est pour la BVA, indisponible en certains pays d'Europe - quelles pays donc? - un autre mystère) - poids sans conducteur, il faut le préciser de nouveau.

2. On ne sait pas encore si les versions pour Japon / Australie etc. ont vraiement les rapports de transmission plus courtes - expliquant aussi les accélerations supérieures - 0-100 km/h en 7.39 s (BVM) / 7.01 s (BVA) - n.b. mésurés effectivement par performancedrive.au.

3. On reste ègalement ignorants si, pour obtenir les 125 g CO2 (141 g CO2 aux Antipodes) Suzuki a *castré* un peu - ou NON? - en ellongant les rapports BVM le SS 1.4 Boosterjet (140 ch, mais pas 100% identigue avec celui de la Vitara/SX-Cross, car avec 10 Nm de couple en plus et une zone rouge dès 6.250 rpm et non dès 6.000. - info utile aussi pour Caradisiac, non? :smile:)

4. Les consommations réelles constatées en Australie sont excellentes (5,9-6,5 l/100 km), vs. les 6,1 l/100 km officiels et en dépit des rapports de boite courts - ou pourtant PAS trop courtes (??), voir ègales avec celles *pour nous* - en ce cas, le cycle WLTP serait déja apliqué aux Antipodes.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire