Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Essai XXL - Peugeot 208 : tout savoir sur la voiture de l'année 2020

Dans Pratique / Conseils d'achat

, mis à jour

Début d'année historique pour Peugeot car, après une décennie à jouer les seconds couteaux derrière la Renault Clio, la 208 s'est enfin hissée sur la première marche du podium des ventes de voitures neuves en France en janvier et vient de décrocher le titre de voiture de l'année 2020 ! Pourquoi un tel succès ? C'est ce qu'on va vous dire aujourd'hui dans cet essai XXL.

Essai XXL - Peugeot 208 : tout savoir sur la voiture de l'année 2020

Note

des propriétaires

Contrairement à sa rivale de toujours, au moment de se renouveler la Peugeot 208 est partie d'une feuille blanche et a fait avant tout la part belle à l'esthétique. Un regard agressif souligné de dents de sabre, des nervures tant sur le capot que sur les flancs et un bandeau de feu du plus bel effet sur la poupe, la petite Sochalienne ne manque ni d'allure, ni de personnalité. De quoi effrayer peut-être la partie plus conservatrice de sa clientèle mais aussi en conquérir une toute nouvelle probablement plus jeune.

Étrangement, ce jaune Faro pourtant métallisée est la seule teinte gratuite disponible, il faudra débourser en effet 200 € pour un blanc banquise tout ce qu'il y a de plus classique, 550 € pour les autres peintures métallisées et 750 € pour les teintes dites spéciales, comme le blanc nacré. On peut de plus ajouter contre 350 € un toit contrastant de couleur noir.

Du côté des jantes, chaque finition a droit à son modèle : tôle en 15 pouces avec enjoliveurs pour le niveau Like, tôle en 16 pouces avec enjoliveurs en finition Active, alliage 16 pouces pour Allure et alliage 17 pouces pour GT Line, comme ici.

Essai XXL - Peugeot 208 : tout savoir sur la voiture de l'année 2020

A l'avant

Une fois installé à l'avant, l'instrumentation au dessus du petit volant, ou High Cockpit comme l'appelle Peugeot, fait toujours son petit effet, surtout comme ici on a droit à un combiné numérique à effet 3D comme c'est le cas à partir de la finition Allure, et à ce grand écran central de 10 pouces légèrement orienté vers le conducteur qui va avec notre finition GT Line. Alors cette disposition particulière fait débat, on le sait, certains se plaignant que le volant cache une partie de l'écran, mais je n'ai personnellement rien à en redire. Au contraire même, on a justement une colonne de direction aux réglages amples en hauteur comme ne profondeur et on peut vraiment régler le siège extrêmement bas, au ras de la moquette, ce qui permettra d'accueillir confortablement même les plus grands.

La planche de bord de la 208 est originale, fonctionnelle et bien finie.
La planche de bord de la 208 est originale, fonctionnelle et bien finie.

Après quelques errements en matière d'ergonomie notamment sur la 308, il y a ici un bon équilibre entre commandes physiques et tactiles, avec de plus un système multimédia clair et rapide.

Question finition, il y a du bon et du moins bon. La planche de bord est dans la première catégorie mais on regrettera la présence de plastiques de moins bonne facture dans les contreportes.

A l'arrière

A l'arrière, même si la 208 est plus longue de 7 cm par rapport à son aîné, c'est juste correcte, sans plus. Cela va au niveau de la tête mais la place est compté au niveau des genoux et l'accès à bord, avec une portière laissant une ouverture restreinte et une ligne de toit plongeante, n'est pas le plus aisé.

Par rapport à la concurrence, la Peugeot 208 manque un peu de place à l'arrière.
Par rapport à la concurrence, la Peugeot 208 manque un peu de place à l'arrière.

Le coffre

Et dans le coffre, ce n'est pas terrible non plus et c'est même l'un des plus gros défauts de la 208 avec seulement 264 litres selon la norme VDA, ce qui la place en dessous de la moyenne de la catégorie. On peut certes passer à 406 litres en basculant les dossier de la banquette arrière mais cela laisse une grosse marche qui n'est vraiment pas pratique pour charger des objets volumineux.

Essai XXL - Peugeot 208 : tout savoir sur la voiture de l'année 2020
Essai XXL - Peugeot 208 : tout savoir sur la voiture de l'année 2020

De 264 à 406 litres, le volume de chargement de la Peugeot 208 ne fait pas partie de ses qualités.

Tous les niveaux de finition

Like, à partir de 15 500  €

Il y a cinq niveaux de finition pour cette 208 et l'entrée de gamme est incarnée par Like disponible avec le PureTech 75 et le BlueHDI 100 à partir de 15 500 € et comprenant déjà reconnaissance des panneaux, alerte active de franchissement de lignes, régulateur et limiteur de vitesse, air conditionné et radio avec quatre haut-parleurs.

Active, à partir de 17 700 €

Essai XXL - Peugeot 208 : tout savoir sur la voiture de l'année 2020
Essai XXL - Peugeot 208 : tout savoir sur la voiture de l'année 2020

La finition Active accessible à partir de 17 700 € et disponible avec tous les moteurs à l'exception du Puretech 130 ajoute des feux de jours à LED, une instrumentation 3,5 pouces couleur, des rétroviseurs électriques et dégivrants et un écran central de 7 pouces avec Mirror Screen.

Allure, à partir de 20 600 €

Essai XXL - Peugeot 208 : tout savoir sur la voiture de l'année 2020
Essai XXL - Peugeot 208 : tout savoir sur la voiture de l'année 2020

On arrive enfin au cœur de gamme avec sans aucun doute la finition la plus intéressante de la gamme de la 208, Allure, que l'on peut avoir avec toutes les motorisations sauf le PureTech 75 contre un minimum de 20 600 €. Elle ajoute le frein de parking électrique, des jantes alliage de 16 pouces, le radar de parking arrière, le déclenchement automatique des feux et des essuie-glaces, les feux arrière à LED, l'instrumentation 3D, l'air conditionné automatique, les vitres arrière électriques, les rétroviseurs rabattables électriquement et le démarrage mains-libres.

GT Line, à partir de 22 700 €

Essai XXL - Peugeot 208 : tout savoir sur la voiture de l'année 2020
Essai XXL - Peugeot 208 : tout savoir sur la voiture de l'année 2020

On commence à arriver dans le superflu avec la finition GT Line, disponible contre au moins 22 700 € et encore une fois pouvant être associé avec toutes les motorisations sauf le PureTech 75. Elle ajoute le radar de parking avant, la caméra de recul, le freinage automatique d'urgence, des jantes de 17 pouces, des passages de roue noirs et la navigation.

GT, à partir de 37 150 €

Essai XXL - Peugeot 208 : tout savoir sur la voiture de l'année 2020
Essai XXL - Peugeot 208 : tout savoir sur la voiture de l'année 2020

Enfin, le haut de gamme est la finition GT et est réservé à la version électrique contre 37 150 €. Pour ce prix, vous bénéficierez de l'alerte angles morts, régulateur de vitesse adaptatif, l'accès mains libres, les sièges chauffant et la sellerie mixte TEP/tissu.

Les options

Parmi les options, on trouve l'aide au parking automatisé à 360 € avec la finition GT Line, le toit panoramique à 550 €, le pack Cuir à 1 600 € comprenant aussi le siège conducteur à réglages électriques et massant, la recharge de smartphone par induction à 100 €.

Toutes les motorisations

Carburant Type de motorisation et lien des essais
Prix (à partir de)
Essence PureTech 75 BM5 15 500 €
  PureTech 100 BM6 18 900 €
  PureTech 100 EAT8 20 600 €
  PureTech 130 EAT8 24 200 €
 Diesel BlueHDI 100 BM6 18 000 €
 Electrique 136 ch / 50 kWh 32 300 €

Cinq motorisations sont proposées en commençant avec le Puretech 75, seul moteur atmosphérique disponible sur la 208. Avec 75 ch et 118 Nm, il offre des performances correctes, sans plus, qui ne le rendent pas vraiment à l'aise hors des limites de la ville, surtout sur l'autoroute où l'absence d'un 6e rapport se fait fortement sentir. Et à force de la cravacher, on tutoie rapidement les 7 litres de moyenne.

Le Puretech 100 est clairement le moteur au rapport prix/polyvalence le plus intéressant de la 208. Avec 100 ch et 205 Nm, il n'est pas plus gourmand que le Puretech 75 mais se montre à l'aise sur tous les profils de route et est le seule à être proposée au choix avec une boîte de vitesses mécanique à six rapports ou automatique à huit rapports.

Essai XXL - Peugeot 208 : tout savoir sur la voiture de l'année 2020
Essai XXL - Peugeot 208 : tout savoir sur la voiture de l'année 2020
Essai XXL - Peugeot 208 : tout savoir sur la voiture de l'année 2020

Essence, diesel ou électrique, la dernière génération de 208 est disponible en trois types de motorisations.

Enfin, le PureTech 130 obligatoirement fourni avec la boîte automatique se montre encore plus vigoureux tant en accélération qu'en reprise, sans pour autant réclamer plus de carburant. Son seul défaut au final est qu'il n'est disponible qu'en finition haute et qu'il faudra donc débourser un minimum de 24 200 € pour en devenir propriétaire, soit 3 600 € de plus que la première marche du PureTech 100.

Mais il n'y a pas que l'essence, on peut aussi rouler encore au gazole avec le BlueHDI 100. Très sobre mais aux performances bien moyennes, il ne satisfera que les gros rouleurs puisqu'il faudra près de 60 000 km pour amortir la différence de prix avec le Puretech 100.

Mais il y a aussi l'électrique avec la e-208 ! Une première à grande échalle pour Peugeot et pourtant un coup de maître, puisqu'elle n'a pas à rougir face à la référence de la catégorie qu'est la Renault Zoé. Performante et efficiente, on peut faire jusqu'à 300 km réels d'une traite et elle peut être rechargée à 80 % en 30 minutes sur une borne rapide.

Conduite

Avec 10,4 m de diamètre de braquage, un petit volant et une bonne visibilité périphérique, la Peugeot 208 se montre particulièrement à l'aise en ville, surtout avec la boîte automatique EAT8. On se faufile sans peine et on se gare dans un mouchoir de poche et, si les suspensions sont fermes, cela reste confortable, même sur le pavé.

Essai XXL - Peugeot 208 : tout savoir sur la voiture de l'année 2020

Sur le réseau secondaire, la 208 porte sur ses épaules la réputation d'excellence en matière de dynamisme de Peugeot et elle s'en sort extrêmement bien avec son train précis et accrocheur et sa direction légère avec son petit volant qui fait ici merveille. Peu importe le moteur choisi, on a un vrai plaisir de conduite à l'ancienne que la marque au lion est une des dernières à offrir aujourd'hui.

Essai XXL - Peugeot 208 : tout savoir sur la voiture de l'année 2020

Une fois arrivé sur l'autoroute, la 208 montre qu'elle sait tout faire, se montrant confortable et silencieuse à 130 km/h, avec une bonne insonorisation et une tenue de cap sans faille. On a vraiment l'impression d'être à bord d'une mini 508.

La concurrence

Face à la concurrence, la Peugeot 208 s'impose comme l'une des plus agréables à conduire quel que soit le profil de la route en étant aussi confortable que dynamique. Démarrant à 15 500 €, les tarifs de sa gamme entière sont élevés mais la sochalienne se rattrape avec un bon rapport prix/équipements et un contenu technologique avancée. Ses plus gros défauts qu'on pourra lui reprocher au final, dans une catégorie des polyvalentes ultra concurrentiels et au niveau très élevé, c'est sans aucun doute 1 – ses places arrière peu spacieuses et un volume de coffre réduit, domaine dans lequels la Renault Clio, la Volkswagen Polo ou encore la Seat Ibiza font bien mieux.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus (norme NEDC)
de la version la plus écologique de : Peugeot 208

84 g/km - bonus : 0 €

Début de commercialisation du modèle :
Peugeot 208 (2e Generation)

Juin 2019

Portfolio (32 photos)

En savoir plus sur : Peugeot 208 (2e Generation)

SPONSORISE

Essais Citadine

Fiches fiabilité Citadine

Toute l'actualité

Commentaires (168)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Qu'allons nous savoir que nous ne savons pas déjà ?

Ah oui, on a toujours pas vu une photo ou essai de la version de base à 14.990 euro, pourtant la plus digne d’intérêt il me semble !!!

Je demande pas à ma voiture d'avoir un écran de console de jeux, par exemple.

Par

Il y avait d'autres modèles bien plus regardables et ils ont choisies une conchonnerie tel est cette 208 à mes yeux.

Par

En réponse à toyotalover

Commentaire supprimé.

Ptdr putain THQG qui a atteint son niveau de troll maximal, quel génie

Par

De profil on dirait une mauvaise Astra d' il y a 10 ans en étant un peu de mauvaise foi ;)

En tout cas elle ressemble à tout sauf une Peugeot a vouloir trop pomper l'A1...

Par

En réponse à Kanne1979

De profil on dirait une mauvaise Astra d' il y a 10 ans en étant un peu de mauvaise foi ;)

En tout cas elle ressemble à tout sauf une Peugeot a vouloir trop pomper l'A1...

Et ce tableau de bord, un vrai nid a poussière.

Par

En réponse à Sevent

Il y avait d'autres modèles bien plus regardables et ils ont choisies une conchonnerie tel est cette 208 à mes yeux.

dure vie de troll salé

Par

Rassurez moi? Ils ont conservé la courroie de distribution qui, même dans un bain d'huile, sait parfaitement se désagréger avant l'échéance du renouvellement.

Avec le retour de la culasse 16 soupapes sur les diesels 1,5l, le réseau va avoir du travail.

Perso, je passe.

Par

Très bonne voiture, du moins dans sa version électrique. Même si j'aurais voté pour la Tesla modèle 3 qui est évidemment la voiture de l'année. Dans 10 ans tout le monde aura oublié cette 208, pas la modèle 3...

Par

En réponse à Kanne1979

De profil on dirait une mauvaise Astra d' il y a 10 ans en étant un peu de mauvaise foi ;)

En tout cas elle ressemble à tout sauf une Peugeot a vouloir trop pomper l'A1...

La face avant fait vraiment penser à la première audi a1 c est vrai.

Par

En réponse à Hélène 2 3

Très bonne voiture, du moins dans sa version électrique. Même si j'aurais voté pour la Tesla modèle 3 qui est évidemment la voiture de l'année. Dans 10 ans tout le monde aura oublié cette 208, pas la modèle 3...

Parce qu'elle est mauvaise en essence et diesel ? J'avais cru comprendre que les défauts de cette caisse ne sont pas ses moteurs...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire