Essai vidéo - Toyota C-HR (2019) : confirmation d'un succès

Si la concurrence est vive dans le segment des SUV compacts généralistes, il n’en est pas de même avec les hybrides où celle-ci est beaucoup plus clairsemée. C’est bien simple, le Toyota C-HR n’a qu’un seul rival, il s’agit du Kia Niro hybride, qui est pourvu d’une motorisation moins puissante de 140 ch, qui vient donc s’intercaler entre les deux moteurs proposés du C-HR.

À retenir : un agrément plus important

L’arrivée de ce nouveau moteur est sans aucun doute possible LA bonne nouvelle pour ce C-HR qui gagne en dynamisme et procure plus de plaisir de conduite. Le reste évolue peu, notamment l’esthétique qui demeure le point fort de ce SUV comme le montre son succès auprès de la clientèle. Ce restylage devrait donc lui permettre de continuer tranquillement sa carrière, voire d’augmenter son pouvoir d’attraction, d’autant plus que la concurrence est toujours aussi limitée.

Les prix

Version Co2 (en g/km) Prix Bonus / Malus
(2) 1.8 HYBRIDE 122 DYNAMIC 86 -- 29 800 €

(2) 1.8 HYBRIDE 122 EDITION 86 -- 31 300 €

(2) 1.8 HYBRIDE 122 DISTINCTIVE 86 -- 33 300 €

(2) 1.8 HYBRIDE 122 GRAPHIC 86 -- 33 300 €

(2) 2.0 HYBRIDE 184 EDITION 86 -- 33 300 €

(2) 2.0 HYBRIDE 184 DISTINCTIVE 86 -- 35 300 €

(2) 2.0 HYBRIDE 184 GRAPHIC 86 -- 35 300 €

(2) 2.0 HYBRIDE 184 COLLECTION 86 -- 38 800 €

(2) 2.0 HYBRIDE 184 PREMIERE 86 -- 38 800 €

 

Caradisiac a aimé

  • Le caractère du 2.0 litres
  • La consommation très mesurée
  • Le comportement
  • L’équipement complet
  • La qualité des matériaux

Caradisiac n'a pas aimé

  •  La qualité des graphismes de la navigation
  • Le volume de chargement réduit
  • Le design pas à mon goût

Portfolio (21 photos)

Commentaires (59)