Publi info
 

Comparatif - Kia Ceed VS Renault Mégane : folles ambitions

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Faire basculer les lois d’un marché mûr comme celui des berlines compactes relève parfois du chemin de croix. La Kia Ceed devra donc faire preuve de persévérance pour espérer atteindre les volumes de ventes de ses rivales européennes. Une chose est sûre, cela ne se fera pas sans une partition parfaitement maîtrisée. Face à une Renault Mégane toujours dans le coup, la coréenne révise ses accords.

Comparatif - Kia Ceed VS Renault Mégane : folles ambitions

Nouvelle plateforme, style dynamique, qualité en hausse, technologies dernier cri et prestations routières remises au goût du jour, cette troisième génération de Kia Ceed s’efforce de jouer juste. Imaginée en Europe et pour l’Europe, la coréenne se lance sur les routes avec de sacrées ambitions. Elle y rencontrera des rivales qui ne comptent sûrement pas céder un poil de territoire, comme la Renault Mégane. La compacte au losange, en attendant un prochain restylage, revoie son offre de motorisations. En essence, l’ancien 1.2 TCe, manquant d’agrément, un rien oisif et plutôt gourmand cède sa place à un tout nouveau 1.3 TCe développé conjointement avec le partenaire Mercedes. Un bloc bien plus moderne et qui redonne de l’intérêt à la française, qui continue de briller par son habileté sur la route et son confort. Suffisant pour contrer les attaques d’une coréenne aux arguments affûtés ? Nos réponses dans ce match, lors duquel nous les avons opposées en version essence boîte automatique et finition haut de gamme.

Aspects pratiques : la Ceed, accueillante et qualitative, domine.

Bien qu’elle repose sur une toute nouvelle plateforme, la Kia Ceed troisième du nom (qui a, au passage, perdu son apostrophe) conserve les dimensions de celle qu’elle remplace (4,31 m en longueur, 2,65 m d’empattement). Elle est, en revanche, plus large et moins haute, de quoi dynamiser sa ligne sans pour autant rogner l’espace à bord, sur lequel nous reviendrons. Une fois la porte ouverte, cette version de lancement Edition #1 suréquipée fait forte impression et met une nouvelle fois en lumière le travail des ingénieurs maison pour répondre aux goûts des Européens.

Comparatif - Kia Ceed VS Renault Mégane : folles ambitions
Comparatif - Kia Ceed VS Renault Mégane : folles ambitions

La planche de bord vieillissante de la Mégane comme à dater que ce soit au niveau du design ou de la qualité.

Le dessin de la planche de bord ne révolutionne pas le genre, mais il a le mérite d’offrir une lisibilité évidente de l’environnement, avec une ergonomie qui tombe sous le sens, doublée d’un niveau de qualité encore une fois en net progrès. Plastiques moussés en partie haute, inserts façon aluminium pertinemment disposés ici et là, écran tactile de bonne taille à la réactivité convaincante… la nouvelle Ceed accueille avec les égards. D’autant plus que l’espace à bord, sans être gigantesque, est honnête pour une compacte de cette taille. En tout cas plus généreux que celui de la Renault Mégane, qui se fait malmener dans ce premier round. Face à une rivale pomponnée, la française impressionne du coup beaucoup moins. Le niveau de qualité est un poil en deçà et l’ambiance générale moins coquette. L’éclairage d’ambiance, le tableau de bord numérique et son écran tactile façon smartphone (peut réactif et renfermant un système multimédia embarqué horripilant) tentent de rehausser le tout, mais sans inquiéter le classicisme bien maîtrisé de la Ceed.

Comparatif - Kia Ceed VS Renault Mégane : folles ambitions
Comparatif - Kia Ceed VS Renault Mégane : folles ambitions

Pour l'habitabilité, la Kia Ceed fait mieux que la Renault Mégane.

Et la Mégane ne peut même pas rétorquer qu’elle est la plus pratique. Plus longue, plus large et dotée d’un empattement plus généreux (2 cm, à 2,67 m), elle est pourtant moins habitacle. Qu’il s’agisse de l’espace aux jambes pour les passagers arrière, de la largeur qui leur est dévolue ou le confort de la place centrale (quasi inexploitable à bord de la Mégane), la Ceed fait mieux. Seule sa banquette, un rien plus ferme et moins creusée, s’avère moins avenante que celle de la Renault.

Comparatif - Kia Ceed VS Renault Mégane : folles ambitions
Comparatif - Kia Ceed VS Renault Mégane : folles ambitions

Côte coffre, la Ceed prend là aussi – mais de peu – les devants, avec 395 l de chargement sous tablette (normes VDA), contre 384 l pour la Mégane. La soute de la Ceed est surtout plus pratique avec un seuil de chargement plus bas, et un plancher plus plat que celui de la Mégane lorsque la banquette est rabattue.

Classement aspects pratiques

1re: Kia Ceed

2e: Renault Mégane

Équipement : la générosité coréenne

Si l’époque des coréennes bon marché fait définitivement partie de l’histoire ancienne, la générosité d’équipement est restée dans la culture des modèles asiatiques, notamment chez Kia. La gamme de la nouvelle Ceed se compose pour le moment de trois niveaux de finitions. Le premier, Motion, offre le freinage d’urgence automatique, l’alerte de franchissement involontaire de ligne, les feux de route automatiques, la caméra de recul et la connectivité Apple CarPlay et Android Auto. Pour 2 100 € de plus, la finition Active y ajoute la climatisation automatique bizone, le radar de recul et le plancher de coffre réglable. Enfin, notre Edition #1 complète cet équipement par l’accès et le démarrage mains libres, le chargement par induction, et le frein de parking électrique.

Comparatif - Kia Ceed VS Renault Mégane : folles ambitions

En face, la Mégane se montre moins généreuse dans la construction de sa gamme. Il faut déjà viser les niveaux intermédiaires pour profiter de certains raffinements comme l’alerte de franchissement de ligne ou la caméra de recul. Surtout, l’équipement technologique de la française est nettement moins à la page. Certes, l’affichage tête haut fait toujours son petit effet. Mais la Mégane se passe tout simplement de régulateur de vitesse adaptatif, de la recharge par induction, de l’aide active en maintien de voie et le format de son écran tactile empêche la bonne intégration de la connectivité smartphone… Un retard que la compacte tricolore s’efforcera probablement de rattraper lors de son prochain restylage.

Classement équipement

1re: Kia Ceed

2e: Renault Mégane

Budget : une Kia toujours mieux placée

Avec des prestations ayant rejoint le niveau des références européennes, la Kia Ceed aurait pu faire preuve d’une certaine prétention, d’autant plus que son équipement est particulièrement riche. Il n’en est rien. Certes, chaque remplacement de génération s’accompagne d’une inflation des prix. Mais ces derniers restent encore pertinents au vu de ce que propose la concurrence. C’est le cas de notre Edition #1, affichée à 26 590 € alors que notre Mégane, à l’équipement moins complet ne s’offre pas à moins de 28 800 €. Près de 2 000 € d’écart qui permettent d’aller piocher dans le – petit – catalogue d’options de la Ceed pour l’agrémenter d’un toit ouvrant panoramique (800 €) et du pack d’aides à la conduite incluant le régulateur de vitesse adaptatif, la reconnaissance des panneaux de signalisation et de l’avertisseurs d’angle mort (1 000 €). Dès lors, la Renault ne semble plus être une si bonne affaire. Surtout lorsque la Kia enfonce le clou avec une unique garantie de 7 ans ou 150 000 km (24 mois, kilométrage illimité pour la Mégane). Certes, la Renault profite d’un meilleur réseau, consomme légèrement moins et sa décote sera un peu moins rapide que sa rivale. Mais cela reste peu face à un quasi-sans-faute de la coréenne dans ce chapitre.

Classement budget

1re: Kia Ceed

2e: Renault Mégane

Portfolio (73 photos)

Commentaires (132)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

KiA évidemment ! !!

Par

Les seuls atouts de Renault sont un confort supérieur et un prix remisé plus intéressant. Pour le reste, difficile de ne pas préférer la Kia. Rien que la garantie 7 ans c'est juste énorme.

Par

voilà voilà, la menace coreènne se precise

tout de même surprenant cette raideur des suspensions cronique, ils ont que des ingenieurs allemands ou quoi? ou peut être un problème de taille de jantes?

Par

En réponse à Tortel

Les seuls atouts de Renault sont un confort supérieur et un prix remisé plus intéressant. Pour le reste, difficile de ne pas préférer la Kia. Rien que la garantie 7 ans c'est juste énorme.

L' atout numéro 1 est le physique de la MEGANE, l' "acide" ressemble à une seat pensée outre-rhin ..

Par

Plus habitable, plus qualitative, mieux motorisée, mieux équipée, moins chère, la Kia ÉCRASE la Renault sur tous les plans, tout simplement !

Par

Vieillissante, la planche de bord de la Megane ? :beuh:

Je trouve pourtant que c'est l'une des plus jolies et réussies de la catégorie.

Par

En réponse à abasc

Plus habitable, plus qualitative, mieux motorisée, mieux équipée, moins chère, la Kia ÉCRASE la Renault sur tous les plans, tout simplement !

Reste encore le critère subjectif de la beauté... Je trouve l'arrière de la Ceed d'une laideur :blague:, la Megane semble esthétiquement plus homogène

Par

En réponse à abasc

Plus habitable, plus qualitative, mieux motorisée, mieux équipée, moins chère, la Kia ÉCRASE la Renault sur tous les plans, tout simplement !

Dans ta tête, elle a chopé du ..gène du vulien la console bancale ..!!

Par

En réponse à Tadi17

Reste encore le critère subjectif de la beauté... Je trouve l'arrière de la Ceed d'une laideur :blague:, la Megane semble esthétiquement plus homogène

C' et l' arrière de l' "acide" qui est tt simplement effrayant, on dirait une ..seat ..!!

Par

En réponse à moulache

C' et l' arrière de l' "acide" qui est tt simplement effrayant, on dirait une ..seat ..!!

Respect les Coréens !!!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire