Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Essai - Renault Trafic SpaceClass : et l'utilitaire devient carrosse

Dans Nouveautés / Nouvelles versions

De véhicule utilitaire, le Renault Trafic devient salon sur roues dans sa version SpaceClass Signature. Un carrosse paré de cuir et de chrome, de fauteuils pivotants et d'une table escamotable. Séduisant mais pas si luxueux qu'annoncé.

Essai - Renault Trafic SpaceClass : et l'utilitaire devient carrosse

 EN BREF

version transport de personnes

à partir de 42 500 €

 C'est en quelque sorte un Renault Trafic en habit du dimanche. Du genre à abandonner la tenue de travail pour une livrée de sortie. Du genre aussi à vouloir faire oublier ses origines utilitaire. Car il est quand même un peu fier ce Trafic, au point de renier son nom en supprimant toute référence sur la carrosserie. Il s'appelle SpaceClass et pense que ça fait plus classe. D'un côté, c'est pas faux ; mais à trop mettre en avant la carte du raffinement et du luxe, ce Trafic passe un peu pour un prétentieux.

Le Renault Trafic SpaceClass est né en 2017. Il connut la gloire dès sa naissance en étant véhicule officiel du Festival de Cannes de cette année-là. De quoi se prendre un peu la tête, reconnaissons-le. Dérivé du Trafic utilitaire et décliné en deux longueurs, L1 ou L2, le SpaceClass se destine au transport de personnes, aux navettes hôtelières ou d'aéroport, aux taxis, aux voyagistes. Il est aussi un véhicule adapté aux (grandes) familles disposant d'un (grand) garage. En fait, il existe trois SpaceClass : la version minibus comptant jusqu'à neuf places ; la version Signature, plus chic et pouvant accueillir sept personnes ;  et la version Escapade où la banquette peut se transformer en couchette plane de 1,95 mètre de long. Mais ce changement de mission a un coût : en se transformant, ce Trafic devient voiture particulière et se voit donc soumis au malus.

Teinte exclusive

Essai - Renault Trafic SpaceClass : et l'utilitaire devient carrosse

Le Trafic SpaceClass, comme son frère utilitaire, vient de connaître quelques évolutions. Pour l'essentiel, de nouvelles motorisations Diesel conformes aux normes en vigueur. Le 1,6 litres précédent a été remplacé par un 2 litres dCi proposé en 145 et 170 chevaux. Mais la plus intéressante nouveauté est l'apparition d'une transmission automatique, précisément d'une boîte de vitesses à double embrayage à six rapports. C'est l'EDC 6, proposée sur les deux motorisations. Extérieurement, le SpaceClass adopte les nouveaux codes maison, avec par exemple les feux Full Led en C (la signature C-Shape commune aux Renault). Il se distingue du lot commun par une teinte de carrosserie rien que pour lui, le ''Gris Comète'', des jantes ''diamantées'' et des effets de styles noir brillant sur le support de calandre, les rétroviseurs et les poignées extérieures.

Essai - Renault Trafic SpaceClass : et l'utilitaire devient carrosse

S'installer à bord, c'est d'abord avoir immédiatement un sentiment d'espace, surtout sur le L2. Nul ne sentira confiné, c'est sûr… Et les bagages, même en quantité, trouveront leur place. La finition et l'ergonomie sont globalement correctes. Les tons noir dominent largement et confirment le statut du véhicule. La planche de bord, une nouveauté, joue sur les courbes surlignées par des inserts chromés d'un bel effet. En fait, l'ambiance générale gomme le côté véhicule utilitaire, même si la position de conduite, au demeurant parfaire et facile à trouver, reste typique de ce genre de véhicule.

Essai - Renault Trafic SpaceClass : et l'utilitaire devient carrosse

Sur la version Signature, qui fait l'objet de cet essai, l'élément central est le ''salon'' arrière. La table escamotable se déploie assez facilement et permet de bénéficier d'un espace de travail ou de loisirs, bien pratique et potentiellement convivial. Les ports USB et la prise 220 volts sont un plus certain. Pour les passagers, le confort est d'un très bon niveau, que ce soit sur les fauteuils individuels et même sur la banquette.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2
de la version la plus écologique de : Renault Trafic

142 g/km

Début de commercialisation du modèle :
Renault Trafic 3

Mai 2010

A titre d'exemple pour la version III (2) SIGNATURE L2 DCI 170 S&S 7PL EDC.

1,97 m1,95 m
5,39 m
  •  7 places
  •  NC / NC

  •  Auto. à 6 rapports
  •  NC

Portfolio (28 photos)

En savoir plus sur : Renault Trafic 3

SPONSORISE

Essais Utilitaire

Fiches fiabilité Utilitaire

Toute l'actualité

Commentaires (42)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

A moins 30% chez un mandataire dans quelques mois, cela peut devenir interressant.

Le tarif catalogue est juste délirant !

Par

En réponse à jdbravo123

A moins 30% chez un mandataire dans quelques mois, cela peut devenir interressant.

Le tarif catalogue est juste délirant !

D'autant qu'il n'y a rien de luxueux là dedans...

Par

Il est marrant le franchouill moyen. Il veut tout à -30% minimum, il veut la retraite à 57 ans, un SMIC à 1500€, il veut pas payer d'impôts et en plus il est jamais content car il en veut toujours plus mais sans payer.

Par

En même teos le luxe dans un véhicule il y a peut être Bentley et RR sinon non

Par

En réponse à jdbravo123

A moins 30% chez un mandataire dans quelques mois, cela peut devenir interressant.

Le tarif catalogue est juste délirant !

Pour un utilitaire le tarif TTC n'a pas de sens. la TVA est souvent récupérées.

Et comme dit dans l'article vous pouvez trouver nettement plus cher...sissi c'est possible.

Par

C'est juste la meilleure affaire de son segment à ce prix et de tres tres loins.

De l'espace, du confort de roulement, heureusement que le bruit à bord reste celui d'un diesel...

Parceque sinon on se demande ce qu'il resterait à la concurence 10 ou 20 000 Euros plus cher.

.

SI Renault avait la bonne idée d'en preparer une version hybride et ethanol

on aurait l'engin parfait pour la polyvalence ville/route...

Par

En réponse à exclioboy

Il est marrant le franchouill moyen. Il veut tout à -30% minimum, il veut la retraite à 57 ans, un SMIC à 1500€, il veut pas payer d'impôts et en plus il est jamais content car il en veut toujours plus mais sans payer.

C'est pas faux.

Par

En réponse à exclioboy

Il est marrant le franchouill moyen. Il veut tout à -30% minimum, il veut la retraite à 57 ans, un SMIC à 1500€, il veut pas payer d'impôts et en plus il est jamais content car il en veut toujours plus mais sans payer.

Si vous souhaitez payer le prix pigeon, euh pardon, catalogue, libre à vous

Par

Ben voyons "Séduisant mais pas si luxueux qu'annoncé" encore un commentaire à charge contre Renault , c'est pitoyable

il est pourtant top ce petit véhicule bravo RENAULT !

Par

En réponse à nous75again

C'est juste la meilleure affaire de son segment à ce prix et de tres tres loins.

De l'espace, du confort de roulement, heureusement que le bruit à bord reste celui d'un diesel...

Parceque sinon on se demande ce qu'il resterait à la concurence 10 ou 20 000 Euros plus cher.

.

SI Renault avait la bonne idée d'en preparer une version hybride et ethanol

on aurait l'engin parfait pour la polyvalence ville/route...

rassure toi ça arrive

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire