Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Essai vidéo - Renault Espace restylé (2020) : le chant du cygne

Dans Nouveautés / Restyling

Le restylage du Renault Espace de cinquième génération est encore à peine sec que le couperet est déjà tombé : pour des raisons d'économie, nous avons appris qu'il ne sera pas remplacé, tout comme le Scénic et la Talisman. C'est donc plus à une veillée funèbre qu'à un essai que nous vous convions aujourd'hui.

Essai vidéo - Renault Espace restylé (2020) : le chant du cygne

En bref

À partir de 44 100 €

1.8 TCe 225 ch ou 2.0 dCi 160 et 200 ch

Jusqu'à sept places

Né pour la famille en 1984, le Renault Espace a bercé en quatre générations l'enfance de nombreux trentenaires et quarantenaires d'aujourd'hui. Mais au moment d'en sortir un cinquième en 2015, la marque au losange a voulu adapter le concept à l'air du temps : le monospace n'ayant plus la cote, le nouveau venu lorgne du côté des SUV, conservant globalement sa silhouette caractéristique mais adoptant une garde au sol surélevée. L'Espace 5 ajoute une troisième facette en devenant un véhicule plus orienté haut de gamme, tournant alors définitivement le dos à la clientèle familiale de ses débuts. Une tendance qui ne fera que s'affirmer avec les années, en abandonnant petit à petit les motorisations les moins puissantes, comme le dCi 130, et le premier niveau de finition Life, ce qui fait que le ticket d'entrée facturée 34 200 € en 2015 est passé à 44 100 € en 2020.

Aujourd'hui, Renault est dans la tourmente et a livré fin mai une nouvelle feuille de route contenant d'importantes mesures d'économie avec fermeture d'usine et suppressions d'emploi. Cela n'a pas été encore totalement confirmé, mais d'autres mesures devraient aussi entraîner la disparition de modèles peu rentables, une catégorie dans laquelle tombent la Talisman, le Scénic et… l'Espace. Cependant, une demi-décennie après la présentation de sa cinquième génération, ce dernier a tout de même droit à un restylage qui tient donc plus d'ultime tour d'honneur. Rien de drastique esthétiquement, tout se passe dans le détail : une nouvelle signature lumineuse avec l'arrivée de feux LED Matrix, une première chez Renault, quelques touches de chromes supplémentaires et des boucliers redessinés.

Essai vidéo - Renault Espace restylé (2020) : le chant du cygne

A l'arrière, on distingue le restylage au bouclier redessiné et au jonc chromé qui fait son apparition à la base du hayon.

À l’intérieur, les changements sont plus conséquents avec notamment toute la partie centrale de la planche de bord redessinée pour intégrer un rangement supplémentaire et un nouvel écran central de 9,3 pouces, ce qui a demandé une réorganisation des boutons l'entourant. Question équipement, on note aussi l'arrivée d'une instrumentation entièrement numérique de 10 pouces du plus bel effet ainsi que du régulateur de vitesse adaptatif, du maintien dans la voie et du parking automatisé qui faisaient tant défaut à un modèle de ce standing.

Essai vidéo - Renault Espace restylé (2020) : le chant du cygne

Avec une instrumentation entièrement numérique et un nouvel écran central de 9,3 pouces, l'Espace comble quelques lacunes technologiques.

L'Espace s'est éloigné de ses racines dans l'esprit mais reste toujours aussi modulable. On retrouve en effet les trois sièges individuels et coulissants à l'arrière, ainsi que les strapontins supplémentaires en option à 1 500 € pour porter la capacité à sept places. Tout se manipule avec une aisance déconcertante depuis le coffre et, même si le troisième rang ne convient pas à des adultes, cela permet d'optimiser au mieux espace aux jambes et volumes de coffre, ces derniers allant de 680 à 2 125 litres en configuration cinq places.

Essai vidéo - Renault Espace restylé (2020) : le chant du cygne
Essai vidéo - Renault Espace restylé (2020) : le chant du cygne

Avec trois sièges indépendants au deuxième rang et la possibilité d'avoir deux strapontins escamotables supplémentaires, le Renault Espace est fidèle à sa réputation de modularité poussée.

Sous le capot, aucun changement n'arrive avec ce restylage : le choix est toujours laissé entre un 1.8 TCe de 225 ch et un 2.0 dCi proposé en 160 et 200 ch, avec boîte double embrayage EDC pour tout le monde, à sept rapports pour l'essence et à six pour le diesel.

Les tarifs du Renault Espace restylé démarrent à 44 100 €, soit une hausse de 1 400 € à motorisation et finitions identiques qui peinent à se justifier malgré un équipement de série un peu plus riche. D’autant plus que la nouvelle grille du malus en place depuis le 1er mars 2020 est sans pitié, avec un complément à régler allant jusqu'à 4 279 € pour le diesel et 10 488 € pour l'essence, ce qui est sans doute le dernier clou au cercueil.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus (norme NEDC)
de la version la plus écologique de : Renault Espace

139 g/km - malus : 1761 €

Début de commercialisation du modèle :
Renault Espace 5

Avril 2015

A titre d'exemple pour la version V (2) 2.0 BLUE DCI 200 INITIALE PARIS EDC.

1,67 m1,88 m
4,85 m
  •  5 places
  •  785 l / 2101 l

  •  Auto. à 6 rapports
  •  NC

Portfolio (31 photos)

SPONSORISE

Essais Monospace

Fiches fiabilité Monospace

Toute l'actualité

Commentaires (92)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Autant garder le nom et en faire un gros SUV 7 places au lieu de le faire disparaitre.

Par

Erreur fondamentale que d'avoir lance Talisman et Espace avec des minis moteurs 1.6.

Le 2.0 est arrivé trop tardivement et en plus il s'agit d'un Diesel plus tellement à la mode

Il aurait fallu ajouter une version Hybride.

Par

Tu m'étonnes que c'est un flop ! Ça ne correspond à rien, le dessin est loin d'être flatteur et la qualité n'est absolument pas au rdv...

À ce prix il y a bien meilleur ailleurs, et de vrais SUV moins fadasse que ces monospaces complètement démodés

Par

. Une tendance qui ne fera que s'affirmer avec les années, en abandonnant petit à petit les motorisations les moins puissantes, comme le dCi 130, et le premier niveau de finition Life, ce qui fait que le ticket d'entrée facturée 34 200 € en 2015 est passé à 44 100 € en 2020.

en gros une caisse que tu payais 25 000 b

Par

25000 balles au mandataire... et que tu payes 32 000 aujourd'hui..

çà explique pourquoi renault n'en vend plus...

y a un prix maxi chez renault c'est 25 000...

à pas dépasser..

Par

Super le retour de Gignac :coolfuck: :biggrin:

Par

En gros Renault ne fera plus que des Clios

Par

En réponse à haussys

En gros Renault ne fera plus que des Clios

mais non du suv electrique...leur seul espoir pour renault désormais.. grillé dans le monde du thermique!!

dernier point entre l'augmentation de 12000 balles en 5 ans faut rajoutter 5000 en diesel et 10 000 en essence de malus..

bref meme remisée payer le double en 5 ans son espace!!

on comprend que mettre 40 000 balles minis tout compris au lieu de 20 000 ya 5 ans çà fait mal..

et que plus personne en veut..

Par

En réponse à Ajneda

Tu m'étonnes que c'est un flop ! Ça ne correspond à rien, le dessin est loin d'être flatteur et la qualité n'est absolument pas au rdv...

À ce prix il y a bien meilleur ailleurs, et de vrais SUV moins fadasse que ces monospaces complètement démodés

Tous les SUV sont fade, comme toi et ton commentaire

Par

Bonjour à tous

Le plus déplorable est la fiabilité du véhicule.

Vivant à l'étranger, je loue régulièrement des véhicules et souvent en TT. donc régulièrement PSA ou Renault.

A Noël 2019, j'ai voulu prendre un espace dci 200 initiale Paris.

Véhicule neuf récupéré à l'aéroport, à la fin de la première semaine il sentait le chaud sans raison.

4 semaines plus tard à la veille de prendre notre vol retour la voiture est tombée en panne, boîte automatique bloquée.

L'assistance Renault s'est déplacée inutilement puisque le véhicule a repris un fonctionnement normal au bout d'une heure trente sans que le technicien arrivé entre-temps comprenne ce qui s'était passé.

Vu le prix catalogue du véhicule je considère la fiabilité comme très aléatoire et conforme à ce qui peut se lire dans les forums.

Jamais rencontré pareil souci ou immobilisation en 10 ans avec les autres véhicules choisis chez PSA.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire