Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

3. Quelques exemples de solutions carrossées

Utilitaires transformés : des réponses à tous les besoins

Parmi les principales solutions recherchées se trouve donc essentiellement la benne. Un équipement qui réclame de l’attention car plusieurs opportunités sont proposées par les carrossiers. L’utilisateur, travaillant majoritairement dans le BTP, doit ainsi se pencher sur l’opportunité d’une version basculante dans une, deux ou trois directions. En outre, il faut également se pencher sur la matière. Même si l’acier reste en tête des ventes, l’aluminium et les matériaux composites grignotent des parts de marché. Cette évolution s’explique logiquement car chaque matériau possède ses spécificités. L’acier, par exemple, offre une résistance au choc élevé et des tarifs contenus (environ 4000 euros), même si le cours de l’acier a eu tendance à augmenter ces dernières années. Néanmoins, son principal défaut se nomme la rouille. La corrosion limite en effet la durée de vie à moyen terme de cet accessoire, même après un traitement anticorrosion (sablage, apprêt, peinture époxy).

Utilitaires transformés : des réponses à tous les besoins

Face à ce problème, l’aluminium peut être une solution. De plus, ce matériau possède aussi l’avantage d’être moins lourd que l’acier. En revanche, ces bennes présentent une rigidité moins performante et surtout les prix de vente sont plus élevés. En moyenne, compter une inflation de l’ordre de 20 %.

Reste enfin la benne faite en matériaux composites. Ses atouts se concentrent sur un prix raisonnable ou encore une logique absence de rouille. Des avantages qui cependant ont encore du mal à convaincre. Les utilisateurs déplorent une résistance en deçà de l’acier et de l’aluminium.

Utilitaires transformés : des réponses à tous les besoins

Une autre demande se concentre sur les fourgons grands volumes. Pour optimiser le chargement, de nombreux artisans installent des caisses sur des châssis-cabines (simples ou doubles cabines) permettant d’emporter jusqu’à 25 m3. Et une fois encore, la sélection du matériau ne doit pas être anodine. Sur le marché sont disponibles le Plywood, des panneaux bois/polyester (sandwich) très répandus parmi les transporteurs de mobilier, la messagerie et les déménageurs. Recouverts d’un film plastique, ces panneaux sont les moins onéreux et assez résistants. L’aluminium peut aussi être utilisé. Son principal avantage est une épaisseur assez faible au niveau des parois. L’espace de chargement est donc plus vaste. Enfin, les matériaux composites sont vantés pour une très appréciable résistance au choc et une finition plus haut de gamme.

Utilitaires transformés : des réponses à tous les besoins

Dernier exemple enfin, les frigorifiques. Deux « écoles » existent avec soit l’aménagement du fourgon soit l’implantation d’un caisson sur un châssis. Ces deux solutions sont en fait complémentaires et correspondent à des métiers parfaitement identifiés. La première convient à une utilisation limitée car la pose des parois isolantes rétrécit fortement la cellule de chargement et diminue par conséquent le volume à transporter. L’encombrement extérieur reste en revanche contenu, un plus appréciable pour notamment les livraisons en ville. Les sociétés, qui vantent en ce moment la mobilité du dernier kilomètre pour diminuer l’impact sur l’environnement, optent pour cette solution. Pour le caisson, c’est l’opposé. Grâce au volume de chargement plus élevé, de nombreuses marchandises peuvent être chargées, l’utilisateur peut se tenir debout, un vrai gain pour la manutention. A contrario, l’encombrement restreint l’usage et réclame, au niveau de la conduite, un certain temps pour appréhender les dimensions. Les fournisseurs qui approvisionnent Rungis, par exemple, préfèrent cette option.

Utilitaires transformés : des réponses à tous les besoins

Portfolio (1 photos)

En savoir plus sur : Utilitaire

Utilitaire

SPONSORISE

Actualité Utilitaire

Avis Utilitaire

Toute l'actualité

Commentaires (11)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Qu'est devenu Dangel, le préparateur qui transformait certains modèles de PSA en 4x4 tout-terrains ? (504 et 505 break, Partner...)

Par

En réponse à -Nicolas-

Qu'est devenu Dangel, le préparateur qui transformait certains modèles de PSA en 4x4 tout-terrains ? (504 et 505 break, Partner...)

Il existe toujours

Par

Vous n'avez pas parlé des fourgons aménagés camping-cars Citroën Jumpy By Pössl(Allemagne) :fleur:

Par

Il n'y a pas que Possl, plein d'autre en France font la même chose, et pas que sur le Jumpy et consorts, mais aussi trafic, transporter ...

Par

Un excellent film qui causait déjà à l'époque du sort de ces artisans de l'automobile utilitaire....

https://www.youtube.com/watch?v=-S2hRXV41S0

Par

Par contre, j'ai une question. Je vois souvent des C4, Clio, 208 fin des compactes quoi avec pas de sièges à l'arrière mais ils ont les 2 portes de derrière. J'ai jamais capté à quoi ça servait ???

Par

En réponse à Arsenal_972 - Compte 3

Par contre, j'ai une question. Je vois souvent des C4, Clio, 208 fin des compactes quoi avec pas de sièges à l'arrière mais ils ont les 2 portes de derrière. J'ai jamais capté à quoi ça servait ???

Cela permet de passer le véhicule en "Véhicule Utilitaire" avec toute l'intérêt fiscal que cela représente pour l'entreprise : Récupération de la TVA à l'achat, et tous les avantages fiscaux qui sont réservés aux vrais utilitaires.

La plupart des berlines ont ce type de dérivé et si elles ne l'ont pas, il existe des transformations homologuées qui permettent de partir d'un véhicule de série, de le transformer en VU, puis avant la revente de le retransformer en VP, ce qui en facilite la revente.

Par

Jolie photo, Cara aurait pu mettre également un photo de chez Durisotti, qui avait dû partager sa production de la Peugeot 205 Multi avec Gruau (ah politique, quand tu nous tiens...par la barbichette...) :

http://club.caradisiac.com/whealer/peugeoterie-121942/photo/peugeot-multi-durisotti-5916710.html

Par

En réponse à Twingomatic

Cela permet de passer le véhicule en "Véhicule Utilitaire" avec toute l'intérêt fiscal que cela représente pour l'entreprise : Récupération de la TVA à l'achat, et tous les avantages fiscaux qui sont réservés aux vrais utilitaires.

La plupart des berlines ont ce type de dérivé et si elles ne l'ont pas, il existe des transformations homologuées qui permettent de partir d'un véhicule de série, de le transformer en VU, puis avant la revente de le retransformer en VP, ce qui en facilite la revente.

Bah c'est aussi et surtout que les C4, 308, clio, 208 et consorts, beaucoup de ces modèles n'existent plus en 3p chez le fabricant d'origine pour des raisons de coût et d'économies d'échelle.

Par

En réponse à maybachfan67

Bah c'est aussi et surtout que les C4, 308, clio, 208 et consorts, beaucoup de ces modèles n'existent plus en 3p chez le fabricant d'origine pour des raisons de coût et d'économies d'échelle.

Et en prime les portes arrières permettent un accès au fond de la soute, ce qui peut être pratique. (mais si là on est dans la conséquence, pas la cause)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire