Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Essai - Citroën C4 PureTech 100 : que vaut la moins chère des C4 ?

Dans Nouveautés / Nouvelles versions

La Citroën C4 de troisième génération connaît un début de carrière timide en France malgré de nombreuses qualités à faire valoir. Est-ce que cette version Puretech 100 d'entrée de gamme parviendra à convaincre une clientèle se montrant réticente jusqu'ici ?

Essai - Citroën C4 PureTech 100 : que vaut la moins chère des C4 ?

En bref

Catégorie des compacts

À partir de 20 900 €

3 cylindres 1,2 turbo de 102 ch et 205 Nm

Lancée en fin d'année dernière, la Citroën C4 de troisième génération effectue un départ timide sur la première moitié de 2021, se hissant à la 19e place des immatriculations en France loin derrière la Renault Mégane, le leader hexagonal du classement, toujours dans l'ombre de la Peugeot 308, pourtant sur le point d'être renouvelée, et talonnée par les Toyota Corolla et Volkswagen Golf. C'est aussi seulement la quatrième meilleure vente de la marque derrière les C3, C3 Aircross et C5 Aircross.

Essai - Citroën C4 PureTech 100 : que vaut la moins chère des C4 ?

Le profil est sans doute l'angle le plus atypique de la Citroën C4.

Et pourtant, elle ne manque pas de qualités, à commencer par une originalité de la ligne dans le plus pur style de la marque aux chevrons, un habile mélange des modes actuelles, comme la silhouette haut perchée des SUV si plébiscités, du style contemporain de ses modèles, comme les projecteurs sur deux niveaux et la calandre, ainsi qu'une évocation du passé dans la courbe du toit plongeante et les parties vitrées évoquant la GS. A-t-on vraiment besoin des immenses jantes de 18 pouces et pneus en 195/60R18 de série ? Oui, pour remplir au mieux les immenses passages de roue dessinés par les designers, pas vraiment quand on a qu'une centaine de chevaux pour les faire tourner, et encore moins dans la finition Feel, le deuxième niveau et le plus haut disponible avec cette motorisation PureTech 100, où elles sont en acier avec un enjoliveur.

Essai - Citroën C4 PureTech 100 : que vaut la moins chère des C4 ?
Essai - Citroën C4 PureTech 100 : que vaut la moins chère des C4 ?

Projecteurs à LED mais jantes en acier (de 18 pouces !), la C4 souffle le chaud et le froid en finition Feel.

L'intérieur a aussi un aspect singulier dans la disposition des éléments, sans oublier les aspects pratiques avec de nombreux rangements, mais perd un peu de sa personnalité et de sa qualité perçue dans cette finition. L'ensemble est en effet extrêmement sobre et sombre, et certains plastiques pourtant à portée de main étonnent par leur aspect grossier. Question écrans, la C4 souffle le chaud et le froid entre l'immense du système multimédia, avec 10 pouces, et le minuscule de l'instrumentation numérique, avec 5 pouces. L'habitacle sinon offre une place généreuse aux passagers, à l'avant et encore plus à l'arrière, que ce soit au niveau des genoux ou de la tête, le volume de coffre de son côté se plaçant dans la moyenne, à 380 litres.

Essai - Citroën C4 PureTech 100 : que vaut la moins chère des C4 ?
Essai - Citroën C4 PureTech 100 : que vaut la moins chère des C4 ?

De la place à revendre à l'arrière mais un volume de coffre dans la moyenne, sans plus.

Mais passons à la motorisation, très connue à travers toute la galaxie Stellantis, le 3 cylindres 1,2 Puretech délivrant ici 102 ch à 5 500 tr/min ainsi que 205 Nm à 1 750 tr/min, et ne pouvant être associé qu'à une boîte de vitesses manuelle à six rapports. Puissance et couple peuvent paraître modestes mais cette C4, grâce notamment à sa toute nouvelle plateforme CMP, se montre particulièrement légère pour une compacte du XXIe siècle, avec 1 209 kg sur la balance. De quoi réaliser le 0 à 100 km/h en 11,2 s, ce qui n'est évidemment pas ce qu'on fait de plus véloce mais n'a rien de dangereusement lent non plus, à confirmer cependant avec quelques passagers et leurs bagages.

Essai - Citroën C4 PureTech 100 : que vaut la moins chère des C4 ?

Une planche de bord au dessin sobre mais original et offrant de nombreux rangements.

Toutefois, pour garder le rythme du trafic, il est nécessaire d'explorer régulièrement la seconde partie du compte-tours. La consommation s'en ressent, avec 6,5 l/100 km constatés au terme de notre essai, soit plus que celle enregistrée à bord de la version 155 ch avec boîte EAT8, et le volume sonore de la mécanique aussi quand les griefs contre l'insonorisation ne concernent que les bruits d'air et de roulement sur les autres motorisations de la gamme. Il faut aussi jouer souvent du levier de vitesses et ce n'est pas le plus agréable à manipuler, avec une première nécessitant une pédale d'embrayage incrustée dans le tapis de sol pour passer sans encombre et une course entre chaque rapport si longue qu'elle ne ravira que les amateurs d'aviron.

Essai - Citroën C4 PureTech 100 : que vaut la moins chère des C4 ?

La Citroën C4 s'inscrit dans la catégorie des compactes mais emprunte de nombreux codes esthétiques aux SUV.

Là où la C4 mettra par contre tout le monde d'accord, c'est en matière de confort. Les sièges se montrent très accueillants grâce à un moelleux extraordinaire et les suspensions à butées hydrauliques font merveille pour filtrer toutes les imperfections de la route. Le prix à payer pour un tel amortissement est au niveau du dynamisme, avec un roulis prononcé que n'arrange pas une direction manquant de remontées d'information. Attention cependant, si vous commandez votre C4 avec cette motorisation et la finition d'entrée de gamme Live, vous aurez alors le seul modèle à avoir des suspensions conventionnelles, avec en contrepartie des jantes de 16 pouces avec de véritables pneus ballons en 215/65R16.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 (WLTP) :

NC

Début de commercialisation du modèle :

Septembre 2020

A titre d'exemple pour la version III 1.2 PURETECH 100 S&S FEEL BV6.

1,52 m1,80 m
4,36 m
  •  5 places
  •  380 l / 1250 l

  •  Méca. à 6 rapports
  •  NC

Portfolio (38 photos)

En savoir plus sur : Citroen C4 (3e Generation)

SPONSORISE

Essais Moyenne Berline

Fiches fiabilité Moyenne Berline

Toute l'actualité

Commentaires (71)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Du pur PSA ... un micro moteur glouton, une BVM à chier et maintenant, une insonorisation perfectible.

Sans oublier le design Citröen de la dernière décennie toujours aussi ... clivant.

Par

Un déplaçoir très confortable (il n'y a pas mieux que Citroën concernant le confort, même si les trolls affirmeront le contraire sans citer de concurrentes dans la même gamme de prix) qui suffira à beaucoup de ceux qui respectent à la lettre les limitations de vitesse, et qui, en trimballant des gosses jouent davantage la prudence que le dynamisme.

Après, oui, pour ma part, je n'hésiterais pas à prendre le 130cv. Voire le diesel.

Quant au design, on parle ici de... déplaçoir pas très cher.

Et enfin, concernant le roulis, ben, quelle concurrente dans cette gamme de prix propose un confort au même niveau avec moins de roulis?:bah:

Par

impossible pour moi d'apprécier ce design torturé de l'arrière, de l'avant et du profil :bah: ça ne me surprend pas que les chiffres de vente ne soient pas géniaux.

Par

Bizarrement je trouve que cette couleur blanche lui va très bien et met en valeur le travail sur la carrosserie.

Alors que celles que je croise sur la route, en général de couleurs sombres, sont plus fades.

Par

Pas mal au niveau des prestations même si elle ne se distingue pas particulièrement en dehors du confort, mais trop clivante au niveau du style, surtout celui de la face arrière. Citroën se cherche encore, mais à force de mélanger les genres, on risque de ne séduire ni ceux qui aiment les compactes, ni ceux qui apprécient les SUV. Niveau tarifs, pas de quoi pavoiser : une Kia Cee'd ou une Seat Leon s'affichent dans les mêmes eaux tarifaires.

Ça restera donc surtout une affaire de goût, dommage qu'elle ne soit pas épaulée par une version break.

Par

En réponse à E911V

Bizarrement je trouve que cette couleur blanche lui va très bien et met en valeur le travail sur la carrosserie.

Alors que celles que je croise sur la route, en général de couleurs sombres, sont plus fades.

C'est exactement ce que je me suis dit ce matin en voyant un Rav4 à la carrosserie très sombre : le travail sur le design disparaît totalement. :jap:

Bonne ou mauvaise nouvelle ? C'est à voir selon le modèle et les goûts de chacun. :bien:

Par

Sinon "puretech" = "prenez la fuite !" : pas de salut tant que Stellantis restera sur ses mécaniques coincées au siècle dernier sans innovation... :dodo:

Par

En réponse à LATOUR-FL

impossible pour moi d'apprécier ce design torturé de l'arrière, de l'avant et du profil :bah: ça ne me surprend pas que les chiffres de vente ne soient pas géniaux.

L'arrière est vraiment trop torturé oui.

De face ça va, de profil ça reste cohérent, mais de derrière ...

On a l'impression de voir un SUV de face, et une crevette vue de derrière (Un véhicule large à l'avant, très étroit à l'arrière)

Pour le reste, c'est cohérent, je crois que c'est le mot pour ce véhicule.

Il ne déchainera pas les passions, ni les rétines, mais reste une proposition convenable.

Avec quand même pas mal de points faibles (ensemble boite / moteur en essence), mais c'est le placement voulu par PSA (et Stellantis) pour CItroën

Par

En réponse à Aznog

Du pur PSA ... un micro moteur glouton, une BVM à chier et maintenant, une insonorisation perfectible.

Sans oublier le design Citröen de la dernière décennie toujours aussi ... clivant.

Tu oublies sa propension à se vautrer en courbes.

Fut un temps où la marque maîtrisait mieux son compromis confort/tenue de route.:bah:

Par

Citroën se cherche au niveau style depuis plusieures années.

Du coup, Citroën cherche aussi ses clients.

Cette voiture est un mauvais croisement de Civic et de C-HR, c'est-à-dire du japonais qui a déjà au bas mot une dizaine d'années... sans la réputation d'Honda ou de Toyota en fiabilité.

Qui peut avoir un coup de coeur pour cette voiture ?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire