Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac 20 ans    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

2. Sur la route : les arguments de la e-208 discrédités par son autonomie

Comparatif vidéo - Peugeot e-208 VS Renault Zoé : l’ambition rencontre l’expérience

Dans un comparatif de voitures thermiques, la Peugeot aurait largement de quoi distancer la Zoé. Le dynamisme de la sochalienne étonne encore plus dans cette version électrique 350 kg plus lourde qu’une PureTech 130 EAT8. L’agilité est préservée, ne souffrant que d’une légère inertie sur les changements rapides de direction, et un sous-virage intervenant plus tôt. Encore faut-il « y aller » franchement.

Plus dynamique et performante, la e-208 cache bien son surpoids de 350 kg.
Plus dynamique et performante, la e-208 cache bien son surpoids de 350 kg.
En progrès et très agréable à mener, la Zoé est moins habile sur la route.
En progrès et très agréable à mener, la Zoé est moins habile sur la route.

 

Un dynamisme qui se double par ailleurs d’un très bon niveau de filtrations et d’une insonorisation réussie. Pour ne rien gâcher, son peps lorsque les 136 ch entrent en action (mode Sport ou en écrasant la pédale d’accélérateur) est grisant. Seul vrai point faible de la e-208 :  sa pédale de frein qui peine à fournir une consistance constante jusqu’à l’arrêt. En face, la Zoé ne démérite pas, et sa pédale de frein est nettement plus rassurante... Bien plus aboutie sur ce point que sa devancière, elle est cependant moins vive, et moins confortable que sa rivale.

Si le confort est excellent le dosage de la pédale de frein est plus délicat...
Si le confort est excellent le dosage de la pédale de frein est plus délicat...
... alors que pour la Zoé, c'est plutôt l'inverse.
... alors que pour la Zoé, c'est plutôt l'inverse.

Seulement voilà, dans un match opposant des voitures électriques, les atouts sont ailleurs… et à la faveur de la Zoé. Lors de notre essai, nos deux voitures ont suivi strictement le même parcours, et simultanément pour profiter des mêmes conditions météorologiques. En ville, nos deux électriques jouent à armes égales et affichent un bilan similaire : environ 19 kWh/100 km. Mais les quelques kW supplémentaires sur la batterie de la Zoé permettent de facilement dépasser les 300 km sur ce terrain. Dans leur environnement de prédilection, la Zoé dégaine un autre atout : un chargeur en courant alternatif de 22 kW, alors que la e-208 réclame 300 € supplémentaires pour disposer d’un chargeur monophasé de… 11 kW (7,4 kW de série). Ce qui veut tout simplement dire que dans la grande majorité du temps, la Zoé se rechargera 3 fois plus vite (ou 2 fois moyennant supplément sur la Peugeot).

L'autonomie sur l'autoroute est le gros point faible de la e-208.
L'autonomie sur l'autoroute est le gros point faible de la e-208.
Son rayon d'action plus grand, permis par les 60 km d'autonomie en plus, rassure.
Son rayon d'action plus grand, permis par les 60 km d'autonomie en plus, rassure.

 

La Peugeot e-208 réplique avec son chargeur rapide de 100 kW (50 kW max sur la Zoé et facturé 1 000 €). Une installation uniquement utilisable sur les longs trajets autoroutiers, un territoire sur lequel la sochalienne performe moins. Sur un trajet de plusieurs dizaines de kilomètres, la Zoé a consommé en moyenne 24 kWh/100 km, quand la 208 s’est parfois dangereusement rapprochée des 30 kWh !

De série, la e-208 ne dispose que d'un chargeur de 7,4 kW...
De série, la e-208 ne dispose que d'un chargeur de 7,4 kW...
... alors que la Zoé propose d'office 22 kW.
... alors que la Zoé propose d'office 22 kW.

 

 

 

 

 

 

 

En somme, avec un calcul rapporté à la capacité totale de la batterie, cela donne une différence de près de 60 km d’autonomie en faveur de la Zoé qui peut atteindre les 220 km sur autoroute. Une différence de 20 % qui, en utilisation quotidienne, a son importance et finira surtout de convaincre les plus réticents à la voiture électrique.

Pétrie de qualité, la Zoé 2 dispose qui plus est de meilleurs arguments pour convaincre les acheteurs intéressés par l'électrique.
Pétrie de qualité, la Zoé 2 dispose qui plus est de meilleurs arguments pour convaincre les acheteurs intéressés par l'électrique.
Sur la route Peugeot e-208 GT Renault Zoé R135 Intens
Agrément moteur
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
Agrément boîte -- --
Amortissement
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Dynamisme
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Emissions polluantes à l'usage --
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
Insonorisation
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Maniabilité
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Performance
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
Position de conduite
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
Note : 17,1 /20 15,3 /20

 

Sécurité Peugeot e-208 GT Renault Zoé R135 Intens
Crash-test (Euro Ncap)
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
--
Degré maximal d'autonomie
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
Freinage
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Systèmes de sécurité
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
Visibilité périphérique
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Note : 13,6 /20 14,5 /20

Portfolio (57 photos)

En savoir plus sur : Peugeot E-208 (2e Generation)

SPONSORISE

Comparatifs Citadine

Toute l'actualité

Commentaires (172)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Face à une Zoé 1.5 (contrairement à la Clio 5 qui malgré un style proche de sa devancière possède une toute nouvelle plate forme) la E-208 avait toutes les cartes en main pour imposer sa modernité. Cependant, le bloc électrique PSA n'est pas du tout efficient (phénomène déjà vu sur le DS3 Crossback). Il va falloir du temps au groupe pour revenir au niveau sur l'électrique.

Côté Renault, après avoir été précurseur, ont peut s'étonner du manque d'ambition de la gamme électronique. Un gros restylage de la Zoé (la même plate forme avec des matériaux de Clio 5 ajoutée à une place de bord d'ancienne Zoé), un Twizy laissé à l’abandon (et désormais produit en Corée du Sud ce qui grève le bilan carbone) et ... rien d'autre. Face à l'offensive des Coréens, de VAG, Ford qui réagit (+ Tesla sur un autre registre), l'alliance va devoir sérieusement relance son programme électrique pour ne pas se faire distancer.

Par

Pédale de frein inquiétante...Ca donne vraiment envie :peur:

Par

La 208 pour le coup de coeur et la Zoé pour la raison :bien:

Mais quand la fiat 500 arrivera, elles auront du souci à se faire :lol:

Par

En réponse à Rem 91

Face à une Zoé 1.5 (contrairement à la Clio 5 qui malgré un style proche de sa devancière possède une toute nouvelle plate forme) la E-208 avait toutes les cartes en main pour imposer sa modernité. Cependant, le bloc électrique PSA n'est pas du tout efficient (phénomène déjà vu sur le DS3 Crossback). Il va falloir du temps au groupe pour revenir au niveau sur l'électrique.

Côté Renault, après avoir été précurseur, ont peut s'étonner du manque d'ambition de la gamme électronique. Un gros restylage de la Zoé (la même plate forme avec des matériaux de Clio 5 ajoutée à une place de bord d'ancienne Zoé), un Twizy laissé à l’abandon (et désormais produit en Corée du Sud ce qui grève le bilan carbone) et ... rien d'autre. Face à l'offensive des Coréens, de VAG, Ford qui réagit (+ Tesla sur un autre registre), l'alliance va devoir sérieusement relance son programme électrique pour ne pas se faire distancer.

L'offensive de vag, avec pleins d'id bloqués ? :ange:

On y est pas encore :chut:

Je pense que l'offensive va surtout venir de toyota, voyant qu'il y a de l'argent à se faire dans ce marché :coucou:

Par

J'ai toujours bien aimé la bouille de la Zoé.

Elle a très bien vieilli.

Mais je suis d'accord : à choisir je prends la 500e. Qui malheureusement va arriver trop tard pour moi.

Par

La planche de bord de la e-208 est très agressive visuellement.

La position de conduite est mieux mais sa faible autonomie, sa charge plus lente et ses batteries chinoises ne donnent pas envie du tout.

Par

C'est bizarre de donner les prix en France mais... hors bonus. La Zoé de dernière génération en 50 kWh c'est en fait 26 k€ à l'achat batterie comprise, et entre le carburant et les consommables et l'entretien et les pannes évitées c'est à la louche 1000 € par an d’économies (évidemment selon l'usage, moins si on roule peu). Et en location c'est 179 €/mois (batterie comprise) après un premier loyer de 2000 €, et on a toujours les économies de carburant. Et ces 179 € c'est sans reprise d'un véhicule, et ça comprend l'installation d'une prise à la maison !! Franchement pour dire que l'électrique ça coûte cher il faut être de mauvaise foi.

Pour la consommation c'est toujours hallucinant de constater qu'une Telsa modèle 3 SR+ consomme moins au km que toutes les autres électriques y compris des citadines comme Zoé ou l'e208, et ce malgré ses 5 vraies places et ses performances. Mais bon, il faut acheter une voiture en fonction de ses besoins, perso avec deux voitures dans le foyer dont une Zoé c'est juste parfait. Et d'ici à ce que mes enfants se plaignent de la hauteur du plafond à l'arrière je pense qu'ils n'auront plus l'âge d'être véhiculés par maman...

Par

En réponse à Enzodesign

La 208 pour le coup de coeur et la Zoé pour la raison :bien:

Mais quand la fiat 500 arrivera, elles auront du souci à se faire :lol:

Pas du tout la même catégorie.

Les deux explosent la 500 en terme d'habitabilité, de coffre et d'autonomie.

la 500 est une citadine, pas une polyvalente.

Par

Je ne sais pas pour les autres mais chez moi la vidéo c'est niet !!

Par

Dommage que PSA n'ait pas investi dans Ionity, pour pouvoir proposer de bons tarifs en charge rapide. Avec ses 100 kW de puissance de charge en CCS ça aurait été un bon argument. Mais c'est la politique de PSA, passer à l'électrique mais en gardant le frein à main serré au max, histoire de ne pas faire de l'ombre aux thermiques tant qu'elles ne seront pas interdites, pour maximiser les profits sur le dos de la santé publique et de la crise climatique. Du coup perso je continue de recommander la Zoé à mes amis qui ont deux véhicules, du fait de sa charge AC en 22 kW et du prix inférieur, et pour ceux qui n'ont qu'un véhicule à mon avis en 2020 rien ne vaut une modèle 2 SR+ même si l'état a baissé son bonus de 3000 €. Ridicule cette baisse, pourquoi ne pas avoir indexé le bonus sur le nombre de km parcouru au kWh ? ... si ce n'est par protectionnisme... puisque la France ne produit que des VE éligibles aux 6000 €.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire